X - Les Chemins vers Saint Jacques de Compostelle. (IGN / ACIR)

Année de parution: 2013
Langue: Français French fr

(FRA. Paris, IGN / Toulouse, ACIR. 2006 - 2013) : itinéraires balisés ou décrits ; carte au 1/1.000.000 (carte 922).

Mis à jour le dimanche 8 septembre 2013
Répondre à cet article
  • Septembre 2013
    14:42
    X - Les Chemins vers Saint Jacques de Compostelle. (IGN / ACIR)
    par Bernard Delhomme

    Nouvelle Carte IGN « Les Chemins vers Saint-Jacques de Compostelle »
    Fruit d’une collaboration entre l’IGN et l’ACIR, la nouvelle carte « Les chemins vers Saint-Jacques de Compostelle » est dans les librairies. Cette édition revue et augmentée présente les nouveaux itinéraires praticables car étant balisés et documentés sous la forme de guides pratiques ou de topoguides®. Si tous les itinéraires n’ont pas un caractère historique certain, en revanche, ils vous invitent au cheminement dans les traces des pèlerins et des jacquets, entre sanctuaires et hauts lieux… Cette carte s’adresse à tous les cheminants au long cours, les curieux de la pérégrination, les esthètes de l’art, les adeptes du tourisme culturel

  • Septembre 2013
    14:40
    X - Les Chemins vers Saint Jacques de Compostelle. (IGN / ACIR)
    par Bernard Delhomme

    L’ACIR Compostelle et l’IGN publient la première carte de tourisme culturel en France sur les chemins vers Saint-Jacques de Compostelle. Elle est une invitation à la découverte des patrimoines matériel, immatériel et naturel liés à la thématique compostellane.
    Sont réprésentés :
    • les itinéraires contemporains de pérégrination
    • le bien « Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle » inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en France constitué de 70 monuments et de 7 tronçons de sentier,
    • une sélection de de sites parmi les plus évocateurs de l’histoire du pèlerinage, qu’ils soient modestes ou spectaculaires,
    • les lieux cités par Aymeri Picaud au XIIe siècle,
    • les sites qui détiennent une représentation artistique de la célèbre légende du Pendu dépendu,
    • les centres d’évocation permanente.