DUTEY Guy - En route vers Compostelle.

Année de parution: 2002
Langue: Français French fr

(Strasbourg, Signe. 2002) : livret de 32 pages, introduction au chemin ; photos de René GASTINEAU.

Mis à jour le jeudi 19 juillet 2007
Répondre à cet article
  • Décembre 2009
    20:25
    DUTEY Guy - En route vers Compostelle.
    par Bernard Delhomme

    Sous une apparente simplicité, la petite brochure que nous proposent les Éditions du Signe recèle une double invitation. Le titre lui-même : En route vers Compostelle, s’adresse, selon le ton que l’on donne à la lecture, impératif ou nostalgique, aussi bien à ceux qui dans leur esprit seulement agitent un rêve, un espoir, un projet qu’à ceux dont le plaisir est de repasser, dans leur petit cinéma intérieur, le film toujours nouveau d’une belle aventure vécue il y a un an, cinq ans, vingt ans !

    Le texte de Guy Dutey, d’une grande simplicité, fera le bonheur de ceux qui ne savent pas grand chose de ce prestigieux pèlerinage vers Saint-Jacques. C’est une invite chaleureuse à prendre la route avec la promesse que nul n’y est déçu. C’est la réconfortante certitude que l’aventure est possible pour tous. C’est surtout un encouragement à aller plus loin dans ce qui peut n’être encore qu’un rêve. Voyez à cet effet la belle image de la page 7.

    On y trouve quelques conseils pratiques et des adresses où se renseigner à quelques pas de chez soi. C’est d’autre part pour ceux qui ont suivi le "camino" l’invitation à lire entre les lignes pour les inviter à mettre des souvenirs sur les conseils modestes qui sont proposés. Avec émotion, ils confronteront leur expérience aventureuse avec la sagesse des propositions faites aux débutants... et dont les récidivistes feront bien de profiter.

    Même chanson pour les images qui seront une promesse pour les candidats pèlerins. lis y entendront presque à chaque page l’appel de la route. Ils y liront maintes petites annecdotes dont les instantanés imposent presque que l’on s’invente à chaque coup une histoire : voir par exemple à la page 19 le simple mot "BAR" pour comprendre que le photographe s’est fait complice Conscient de la flèche qui invite... à la fraîcheur d’une bière bien fraîche.

    Pour les anciens, c’est une invitation à reprendre les photos personnelles, presque aussi parfaites que celles de René Gastineau, mais elles, plus chargées de souvenirs. Quoi qu’il en soit un paysage en appelle dix autres, la photo d’un pèlerin évoque dix rencontres inoubliables, l’image de la page 17 dix instants forts de la "retraite en plein vent", proposée par le texte. Bref ces images se répercuteront dans vos albums comme se répondent les échos en montagne.