GUIRAUD Jean Pierre - Le Chemin des Etoiles.

Année de parution: 2006
Langue: Français French fr

(FRA. Paris, Abacus. 2006) : ésotérisme ; symbolisme du camino francés.

Mis à jour le dimanche 12 novembre 2006
Répondre à cet article
  • Décembre 2008
    21:24
    GUIRAUD Jean Pierre - Le Chemin des Etoiles.
    par Bernard 64

    Symbolisme fondamental du Camino francés

    Témoignage et démonstration de la coïncidence du chemin vers le Finisterre et de la Voie lactée au regard des savoirs traditionnels. Une approche symbolique et initiatique…

    Sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’auteur, initié à la civilisation chinoise des origines et à son astronomie fondatrice, a cheminé à trois reprises entre 1983 et 2000 ; il a essayé de renouer avec le symbolisme oublié depuis la nuit des temps.

    Dans cet ouvrage, il nous expose les bases de sa recherche à travers l’étude de la pensée taoïste originelle, le concept de la manifestation et sa loi de la tripartition, la théorie des cinq éléments, l’astronomie des origines de l’Empereur Yao.Suit un chapitre sur les Celtes, dont l’astronomie se rapproche curieusement de celle des Chinois.

    Il étudie la légende de saint Jacques et l’histoire du pèlerinage, des Bénédictins, de l’Ordre de Cluny et des Cisterciens pour démontrer les rapports étroits entre l’élaboration du pèlerinage et les vieux récits irlandais jusqu’à l’élaboration du Codex Calixtinus en 1139, le premier guide officiel du pèlerinage.

    Il vous propose ensuite de suivre la Voie lactée sur le “Camino francés” véritable projection terrestre de celle-ci, et explique toute la symbolique du chemin conservée mais cachée par le Christianisme à travers notamment le découpage en 13 étapes dès les origines par le codex.

    Même la théorie des cinq éléments se retrouve conservée jusque dans la mise en scène du Christ et de ses quatre apôtres cardinaux que sont Marc, Jean, Matthieu et Luc.

    L’auteur nous explique enfin le moment le plus propice à cette pérégrination, en tenant compte de l’observation concrète du ciel et des symboles revivifiés.

    L’ouvrage se termine par quelques notes personnelles prises tout au long de son dernier périple en l’an 2000, en compagnie de ses compagnons de recherche.