PÉRICARD-MÉA Denise, MOLLARET Louis - Compostelle 813 - 2013.

Année de parution: 2013
Langue: Français French fr

(FRA. Saint Aventin, Sutton. 2013) : "1200 ans de pèlerinage".

Mis à jour le lundi 19 août 2013
Répondre à cet article
  • Mai 2013
    09:44
    PÉRICARD-MÉA Denise, MOLLARET Louis - Compostelle 813 - 2013.
    par Bernard Delhomme

    Le livre du 1200e anniversaire
    S’appuyant sur une trentaine de témoignages de pèlerins du début du pèlerinage à Jean-Paul II, ce livre présente des acteurs historiques de ce grand théâtre aux multiples acteurs que tend à devenir le Chemin. Survolant 1200 ans d’histoire, il éclaire d’un jour nouveau la naissance du phénomène contemporain et propose des idées nouvelles aux pèlerins et à tous ceux qui s’intéressent à saint Jacques.

    Un mélange d’humour et d’amour des pèlerins
    Ecrit par des pèlerins qui arpentent les chemins de l’histoire pour mieux connaître Compostelle et éclairer les pèlerins contemporains ainsi que tous ceux qui, à un titre ou l’autre, sont concernés par le très riche patrimoine hérité des cultes à saint Jacques. Un livre très accessible, riche de témoignages de pèlerins, les résultats de recherche les plus récents mis à la portée de tous.

    — -

    Compostelle, un nom qui fait rêver depuis 1 ?200 ans ! Car 813 est la date symbolique de sa découverte, liée à la légende de Charlemagne parti délivrer le tombeau des mains des Sarrasins. Mais les Sarrasins ne sont jamais allés à Compostelle du temps de Charlemagne, et l’empereur non plus ! Qu’en est-il alors ?? Simplement, dès l’annonce de la découverte de ce tombeau, un pèlerinage est né, fréquenté par les proches du sanctuaire. Sur volant une trentaine de récits de pèlerins, cet ouvrage part des années 1980 et remonte jusqu’à Godescalc, premier pèlerin connu. Il présente des anecdotes et des témoignages vécus, démontrant l’influence des deux derniers siècles sur l’histoire de Compostelle. Le XIXe siècle a d’ailleurs donné naissance au pèlerinage contemporain, devenu phénomène de société, avec sa publicité, ses associations de pèlerins et l’utilisation commerciale de la marque « Compostelle ».Denise Péricard-Méa fut pèlerine en 1982, à cheval, entre Bourges et Compostelle. Elle est docteur en histoire, spécialiste des cultes à saint Jacques auxquels elle a consacré sa thèse Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Age (PUF, 2000). Depuis 2002, elle anime avec Louis Mollaret, ancien président d’associations d’amis de saint Jacques, une association de chercheurs indépendants, la Fondation David Parou Saint-Jacques.