XXX - Le goût de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Année de parution: 2019
Langue: Français French fr

(FRA. Mercure de France. 2019) : étude

Mis à jour le dimanche 10 mars 2019
Répondre à cet article
  • 10 mars
    10:28
    XXX - Le goût de Saint-Jacques-de-Compostelle.
    par Bernard Delhomme

    Au Moyen Âge, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle était l’un des plus importants. Aujourd’hui la basilique constitue toujours le centre névralgique d’une ville qui semble immuable : monastères, couvents, hospices, rues pavées, gargouilles de San Martino Pinario, cloîtres, autels au baroque flamboyant, retables polychromes... Impression de baigner aux sources du sacré. Mais Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est aussi « Santiago », capitale de la Galice, région plus proche de la Bretagne que de l’Andalousie : des paysages verts, une âme mélancolique et non conformiste, des habitants à l’endurance fière, des toits de tuile orange où nichent les hirondelles, des vérandas blanches et des camélias géants, des gargotes aux petits crus locaux... En compagnie de saint Augustin, Paul Claudel, Érasme, Federico García Lorca, Luis Buñuel, David Lodge, Manuel Rivas, Eduardo Manet, Camilo José Cela et bien d’autres, balade sur les chemins de Compostelle, où se mêlent depuis toujours le profane et le sacré.