WEILL André - Le marchant de bonheur.

Année de parution: 2008
Langue: Français French fr

(FRA. Grenoble, Mercure Dauphinois. 2008) : "à pied d’Auschwitz à Jérusalem". récit

Mis à jour le dimanche 25 août 2013
Répondre à cet article
  • Novembre 2011
    11:33
    WEILL André - Le marchant de bonheur.
    par Bernard Delhomme

    "Parti du Mémorial de Drancy, en mai 2005, j’arrivais deux mois plus tard au camp d’Auschwitz. De cette arrivée, il me restera longtemps un certain trouble. Un vide, un manque, un indéfinissable « c’est pas ça ». Car, en vérité, je n’étais pas arrivé au camp d’Auschwitz. Je n’étais arrivé qu’à son musée. C’est la raison pour laquelle je suis reparti d’Auschwitz en juillet 2006. C’était vital, il me fallait repartir. Peut-être que la vérité d’Auschwitz ne se trouve que dans la nécessité de le quitter. Alors, je pars ! Je quitte Auschwitz pour dire Jérusalem à nos enfants. Et je le dis avec mes pieds. Dix pays traversés et 3300 kilomètres pour honorer le sacré. Ô Jérusalem, je ne sais rien de tes enseignements. Je ne t’amène ni myrrhe, ni or, ni encens. Je ne t’amène que la mémoire de mon grand-oncle, Fernand, assassiné à Auschwitz. Et un petit caillou arraché au mur des fusillés. "