LOEVENBRUCK Henri - L’apothicaire.

Langue: Français French fr

(FRA. Paris, Flammarion. 2011) : roman

Mis à jour le dimanche 25 août 2013
Répondre à cet article
  • Décembre 2013
    14:32
    LOEVENBRUCK Henri - L’apothicaire.
    par ChristellePL

    C’est un excellent roman d’une grande érudition, preuve que l’auteur ne s’est pas contenté de connaissances sommaires sur le sujet. Il a creusé !
    Ma critique complète se trouve ici :
    http://www.christelle-pigere-legrand.com/l-Apothicaire-Henri-LOEVENBRUCK.php

    Voir en ligne : http://www.christelle-pigere-legrand.com

  • Novembre 2011
    11:55
    LOEVENBRUCK Henri - L’apothicaire.
    par Bernard Delhomme

    Il vécut à Paris en l’an 1313 un homme qui allait du nom d’Andreas Saint-Loup, mais que d’aucuns appelaient l’Apothicaire, car il était à la fois le plus illustre et le plus mystérieux des préparateurs de potions, onguents, drogues et remèdes que l’on pût trouver dans le pays tout entier.

    Un matin de janvier, cet homme érudit découvre dans sa propre maison une pièce qu’il avait oubliée – une pièce que tout le monde avait oubliée. Rapidement, il comprend que vivait jadis ici une personne qui partageait sa vie, mais qui, à présent, a mystérieusement disparu de toutes les mémoires.

    L’Apothicaire, poursuivi par d’obscurs ennemis, accusé d’hérésie par le roi Philippe le Bel, pourchassé par l’Inquisiteur de France, décide alors de partir à la recherche de son propre passé, de Paris à Compostelle, et de Compostelle au Mont Sinaï… au risque de disparaître à son tour.