Comment devenir hospitalier ? patrickfalla 31 mai 2010

Dans le texte "Comment devenir hospitalier ?", je vois : "...avoir fait le Camino francès". Est-ce une condition sine qua non ?
Autrement dit, cette condition est-elle mise pour que l’on puisse renseigner concrètement les Pèlerins sur le chemin qui les attend (pour peu qu’ils ne prennent pas le Chemin du Nord) ou bien est-ce le fait d’avoir été pèlerin soi-même avant, auquel cas la Via Plata suffit.
D’autre part, qui décide ? Chaque gîte est-il géré de façon autonome ?
Ma femme et moi serions intéressés dans la mesure où nous répondons aux conditions. Nous parlons néerlandais, espagnol, avons de bonnes notions d’anglais et nous nous débrouillons en allemand. Merci d’avance pour votre réponse.
Le gîte en soi nous importe peu : Moissac, Saint-Palais...

Sonia
1er juin 2010

Comment devenir hospitalier ?

cela peut sembler très égoïste mais je sais où je n’aimerai pas être hospitalière, comme je sais que en tant que pèlerine je n’aimerai pas passer d’interminables heures...Conques, par exemple a été pour moi une dure épreuve, le village est magnifique mais comment respirer dans cette vallée encaissée, les vitraux de Soulage ne m’ont point soulagés, mais un miracle , le soir, la musique...là, vraiment magnifique, l’explication du tympan ne manquait pas d’humour ni de charme mais je me suis sentie dans l’urgence de partir de ce lieux, un peu trop chargé pour moi...bref, insuportable, ce qui n’est pas partagé par la plupart des pèlerins qui en règle général adorent Conques, heureusement que après, il y avait cette fameuse montée redoutée, mais vraiment belle,forme d’échapatoir ?bref, je n’étais plus dans cette vallée, Ouf, Sonia le fait de parler plusieurs langues est un âtout et cela surtout pour les étrangers
Tous les gîtes ne sont pas gérés de façon autonome, du privé, du public, du public/privé, du privé/public
il ne me semble pas que afin d’être hospitaliers on vous demande une créentiale avec les tampons de tous les chemins mais au moins une petite expérience du chemin, en connaître parfois la fatigue, les petits ou plus grands bobos,le découragement, aussi l’amour, l’enthousiasme , le désir d’aller plus loin, Sonia

1 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document