.Camping car. Pascal 18 juin 2017

Bonjour,
Certains d’entre vous ont ils déjà utilisé leur camping car en lieu et place de gites ?
Par exemple, laisser le camping car au Puy en Velay, marcher 20 km, retour au Puy en bus ou stop, et refaire les 20 km en camping car et ainsi de suite......
Merci pour vos conseils.

Archibald
18 juin 2017

.Camping car.

Pascal,
pourquoi ne pas trouver un chauffeur qui t’évitera de prendre le bus avec tout ces indigènes auvergnats, hauts ligériens, ou foreziens ...
On aura tt vu sur ce forum, mais la on atteint les sommets, GILLES fait quelque chose !

Jean-Claude
24 juin 2017

.Camping car.

Chacun fait ce qu’il veut avec son chemin, bien sur ! etc, etc...
M’enfin, il y a des Pèlerins amuseurs...
Faire 20km, et retourner en bus ou en stop le soir, récupérer le camping car ! franchement il y a de quoi se marrer, non ?....
C’est à dire qu’il faut retourner avec le camping car à l’endroit ou il est arrivé à pied, pour repartir le lendemain sur la nouvelle étape ?

L’étape à pied, et une 2e fois véhiculé....
Fallait y penser. :-)

didier
18 juin 2017

.Camping car.

Original , et pourquoi pas ?
La ou je m interroge ,cela te coutera bien bien plus cher , de faire les aller,retours sans parler de la fatigue de fin d étape pour aller recher son camping car.
Mais une fois de plus pourquoi pas .
Bon Chemin a toi


18 juin 2017

.Camping car.

Merci pour l’éclat de rire, Archibald !
J’ai déjà vu ça sur le Francès mais que n’y voit-on pas, on se le demande.
À Arzua, au matin, 3 ou 4 personnes sortent dun camping-car avec des petits sac à dos permettant ainsi d’accrocher la coquille. Ils ont avec eux un caniche nain qui a en guise de collier un bandana (rouge bien sûr) auquel pendouille une coquille. Une dernière personne conduit le camping-car à la destination du jour.
Didier se demande pourquoi pas.
On pourrait peut-être se demander pourquoi. A quoi ça rime. Qu’est-ce quil reste du Pèlerinage (P majuscule) dans ces conditions. Si ça n’est pas juste de la randonnée, et alors là oui pourquoi pas.
Mais la crédencial, la compostela, au Cœur du Chemin, tututu.
Mais il fait déjà assez chaud comme ça aujourd’hui.
Gilles

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
18 juin 2017

.Camping car.

Bonjour à tous !

Au Coeur du Chemin, écris-tu Gilles !
Et si l’on parlait du coeur du pèlerin ?
Qui d’entre nous peut savoir ce qui s’y passe vraiment ?
Dans celui du marcheur au petit caniche nain, qui est venu en camping-car et qui démarre à Arzua seulement, il s’est peut-être produit plus de transformation positive que dans celui d’un autre qui est parti du Puy pour aller jusqu’au Finisterre !
Dans la démarche de chacun, avec tout ce que cela peut représenter au niveau du cheminement intime, la quantité des pas parcourus et les détails de logistique n’ont rien à voir avec la qualité de ce qu’il peut se produire au gré de tel ou tel évènement.
Une seule rencontre peut parfois bouleverser la vie d’un cheminant et initier en lui une métamorphose profonde !
C’est sans doute cela, le vrai pèlerinage ...
Alors arrêtons de porter des jugements hâtifs, comme il m’est d’ailleurs déjà arrivé de le faire ici !
Le Chemin est un immense espace de liberté. Chacun est libre de le suivre comme il l’entend. Seule restriction : ne pas nuire à la liberté des autres ...
En dehors de cela, tout est possible, tout est permis !


19 juin 2017

.Camping car.

Bonsoir,
Merci pour vos réponses.
Didier : cela me coûtera moins cher, dans la mesure ou les repas, douches et couchages (sans promiscuité, ronflements, punaises, etc.) se feront dans le véhicule.
Gilles : vous avez raison, cela correspond plus à de la randonnée. Concernant le (P)èlerinage, cela veut donc dire que vous pensez la même chose pour les personnes qui dorment en chambres d’hôte, camping, hôtels ?
Marc : Je reconnais que je n’aurai pas de discussion le soir, avec les pèlerins, mais espère en avoir en marchant où lors des pauses !
A vous lire, bien cordialement.
Pascal.


19 juin 2017

.Camping car. @ jean-pierre

L’ennui, Jean-Pierre, c’est que le chemin va mourir à petit feu de toutes ces dérives, ces excès. Nous sommes quelques uns sur ce forum à attirer l’attention là-dessus.
C’est une dégénérescence insidieuse, et je suis convaincu qu’il faut le dénoncer à chaque fois. Quitte à risquer à chaque fois de s’en prendre plein la g...
Les chemins souffrent du tourisme qu’attire l’image qui est véhiculée à leur sujet. Je suis de ceux qui craignent qu’ils n’en meurent un jour, victimes de ce succès porté par les désormais fameux turigrinos. Mais où sont les solutions, et d’ailleurs existent-elles ?
Le jour viendra où l’Unesco déclarera très officiellement les camiños patrimoine mondial de l’humanité en péril. Comme ça va être le cas pour Venise dans quelques mois. Et à qui la faute ?
Comme on dit par chez moi, ça me fait peine.
Et de grâce arrêtons avec les aphorismes consensuels tels que "chacun son chemin" et autres "mais ce n’est que mon avis".
Ça me fait penser qu’il n’y a pas si longtemps j’étais sur le Levante, à parcourir les terres de Cervantes, tiens...
Gilles

Jean-Pierre
20 juin 2017

.Camping car. @ jean-pierre

Salut Gilles !

Permets-moi cette comparaison, qui bien entendu vaut ce qu’elle vaut !

Si, moi qui me déclare chrétien convaincu, je me mets à regretter la diversité des personnes (et de leurs comportements) qui fréquentent un lieu de culte, surtout quand j’estime qu’elles sont à mes yeux et à mon coeur à mille lieux de ce que je crois être la "vraie et authentique foi", celle qui a priori doit inciter à mettre en relation pensées, paroles et actes, dois-je pour autant déserter cette église (Eglise) ou interdire à ceux-là d’y pénétrer ou d’en faire partie ?

J’aurai beau dénoncer les dérives et les dévoiements, en quoi aurai-je fait avancer le problème, ou plutôt la solution ?

Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’exprimer, seul le témoignage, aussi modeste soit-il, peut, éventuellement, porter ses fruits, sur le Chemin comme dans la vie de tous les jours !

Allez ! Soyons fous ! Croyons dur comme fer à ce fameux battement d’ailes de papillon ...

Jo
20 juin 2017

.Camping car. @ jean-pierre

Je suis ébahie par la méchanceté de certaines personnes qui alimentent tous les jours le forum...ce sont d’ailleurs toujours les mêmes
Comme disent les jeunes "ils se la pète"...
Les nombreux chemins dont ils se vantent d’avoir fait ne les ont donc pas rendu meilleurs ?...C’est triste cette mentalité...Je n’aimerais pas les rencontrer dans les gîtes ces gens là ni ailleurs non plus
Allez bon chemin à tous ! Les chemins de Compostelle sont comme la vie, ils y a des gens charmants et d’autres qui le sont beaucoup moins....faut faire avec.... Comme les "pas charmants" disent souvent :.... "c’est juste mon avis" !

M@rc35
18 juin 2017

.Camping car.

Bonjour,
Nous avons rencontré un couple qui faisait le chemin en camping-car. Mr allait poser le camping-car à l’étape d’arrivée et allait à la rencontre de madame et reprenait ensuite le chemin avec elle dans le "bon sens" quand il l’avait retrouvé.
Beaucoup de contraintes et moins de contacts avec les autres pèlerins.
Après, chacun son chemin ;)
Marc

beatrice
18 juin 2017

.Camping car.

tout est faisable, j’ai, sur le chemin, croisé, marchant en sens inverse de moi, une personne qui refaisait A PIED le chemin parcouru dans la journée pour aller rechercher sa voiture ! j’avoue que ça m’a laissée perplexe ...
à quoi ça sert ?
puisque de toute manière on marche ..
pourquoi se priver d’une soirée partagée en gite, en accueil pèlerin ?
je ne pense pas qu’avec un camping car ce soit uniquement pour eviter le prix des gites ou accueil ? et si cela était, moi quand je voyage petit prix, je bivouaque.
bon, faut de tout pour ...

bon chemin, malgré mes interrogations

Domi By
18 juin 2017

.Camping car.

Pascal, dans la vie de tous les jours, si nôtre voiture est en panne, on a l’impression d’être coincé, de perdre sa liberté de bouger. Dans la vie sur le chemin, à pied, on est libre !!! une voiture ou un camping-car est un boulet, une entrave à la liberté... cela peut paraître paradoxal, mais on le réalise assez vite. Ce n’est que mon avis.
Domi, tortue vagabonde ;-)

archibald
18 juin 2017

.Camping car.

Pour rejoindre un post précédent.... le camping car, il est en donativo ?.

Josepha
22 juin 2017

.Camping car.

Comme je partage l’avis de Jo (20 Juin) !!! Un peu pénible "les j’ai tout vu, je sais tout, ya ka, faut que."
Pour le camping- car le mieux serait que l’un conduise un jour puis un autre le lendemain ( en alternance) plutôt que de retourner chercher le véhicule après une journée de marche fatigante. En étant hospitalière j’ai vu le cas d’un père de famille qui repartait chercher sa voiture laissée en début d’étape, après plusieurs jours toute la famille était épuisée.
Quelque soit la façon de se déplacer ça n’empêche pas de faire de bonnes rencontres aux étapes le soir.
Chacun son chemin. Alors buen camino à Pascal.

christian
28 juin 2017

.Camping car.

Bonjour,
Regardez comme un certain politique au Puy en Velay s’est approprié le chemin ! et cela en accord avec son homologue de Galice.
Le chemin tel qu’il a été remis sur route par jean paul 22 est déjà bien dégradé 25 ans après.
Et que dirais les précurseurs des années 50 etc..
C’est inéluctable ; il disparaitra une ènieme fois pour renaitre plus tard ( relisez l’histoire du chemin depuis 850 ).

jerome
28 juin 2017

.Camping car.

Bonjour
En quoi le Maire du Puy en Velay (puisque c’est de lui dont il s’agit) s’est approprié le chemin ? Vous pourriez développer vos propos, il y a peu être des choses que nous ne connaissons pas.Comme beaucoup d’autres je suis arrivé en train au Puy, puis direction le gîte. Le lendemain matin messe des pélerins et hop en route et j’ai fait mon chemin. Pour autant que je sache il n’y a pas encore un droit de péage pour pouvoir démarrer du Puy.

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
28 juin 2017

.Camping car.

Bonjour à tous !

Jerome, cet article en forme de coup de gueule, rédigé par Pierre Swalus, répondra peut-être à ta question ? Très, très intéressant, ma foi ...

http://verscompostelle.be/cheminde.htm


29 juin 2017

.Camping car.

Voudriez-vous entendre par là qu’il existe des dévoiements des chemins ?

Carmen
5 juillet 2017

.Camping car.

Lorsque je suis partie pour mon 1er chemin, c’était en compagnie de 5 amis et aucun de nous n’avait enchaîné plusieurs jours de marche. Oui, nous avons emmené un camping-car et une voiture qui nous permettaient chaque jour de récupérer l’autre véhicule, en emmener un au point d’arrivée du lendemain ... au cas où ...Tous les jours, à l’arrivée, 2h de perdues à faire ces trajets. Je peux vous dire que ce fut notre seule expérience. Depuis plus de 15 années, je pars avec uniquement mon sac à dos utilisant les transports en commun pour rejoindre mon point de départ ou en revenir et que jamais je n’ai eu besoin de véhicule d’aide. Je dors dans les gîtes du Chemin et à mon plus grand bonheur, je partage la vie du Chemin, bien plus agréable que le lit de mon camping-car.

gilbert
6 juillet 2017

.Camping car.

Il y a cinq ans j’étais sur le chemin dans l’Aubrac et 3 à 4 matins de suite j’ai rencontré un marcheur habillé tout en bleu chaussures pantalon T-shirt casquette je l’avais baptisé le Schtroumpf.Quand je voyais le Schtroumpf j’avais déjà marché 3 à 4 heures.
un matin je me suis décidé à engager la parole avec lui autrement qu’un petit bonjour et je lui ai indiqué de quelle nom je l’avais affublé, en fait il était le conducteur du camping-car du couple qui aller vers Compostelle tous les matins il amenait le camping-car sur le lieu de l’étape et marchait à la rencontre de son épouse avec qui il terminait le chemin du jour .
Chacun son chemin !!!
bon Camino à tous

20 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document