Je n’arrive pas à traduire les informations d’un transporteur comme Correos sur la longueur d’étape minimum pour transporter mon sac à la journée. En effet ,pour des raisons de santé, je ne peux dépasser les 15 km par jour. Les transporteurs acceptent-ils des transferts aussi courts. Quelles sont vos expériences à ce sujet ?

Le pèlerin toulousain.

Muverans
8 octobre 2017

Longueur d’étape minimum pour transporteur de sac en Espagne

Bonjour Erard,

Voici l’adresse du site elcaminoconcorreos.com en français. Certains textes apparaissent en anglais, mais toutes les procédures sont décrites en français. À la page suivante (clic), vous trouverez un simulateur de coût qui vous permettra d’organiser votre chemin ; il suppose toutefois de connaître à l’avance vos étapes. Il ne semble pas y avoir de longueur minimale, vous pouvez par exemple partir de Pamplona et dormir le soir à Cizur menor.

Bonne préparation.

Muverans

P.-S. En attendant votre départ, vous pouvez en quelque sorte commencer votre chemin à Toulouse en allant à pied jusqu’à la basilique Saint-Sernin.

ERARD
16 octobre 2017

.Longueur d’étape minimum pour transporteur de sac en Espagne

Quel merveilleux sens de l’humour !

Gilles
17 octobre 2017

.Longueur d’étape minimum pour transporteur de sac en Espagne

Actuellement remontant le Francès, donc à l’envers, je croise entre 500 et 1000 pèlerins par jour. La variété des portages est stupéfiante. Pourtant les besoins sont les mêmes pour tous.
Ceux qui portent des petits sacs "à la journée" ont bien 5 kilos sur le dos. Avec ce même poids, ils pourraient tout autant faire un chemin méritoire. Quand on voit les énormes valises sur roulettes qui attendent déjà à l’entrée des alberges on est triste pour tous ces pèlerins qui ne se font pas confiance. Car j’ai croisé des pèlerins claudicants, unijambiste, octogénaire, en fauteuil roulant, aveugles, avec un bébé, en béquilles... Tous portant leur bardas. Alors le "oui mais moi c’est pas pareil : je peux vraiment pas." paroles paroles paroles !
Gilles

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
17 octobre 2017

.Longueur d’étape minimum pour transporteur de sac en Espagne

Salut Gilles !

Heureux de te savoir, malgré tes réticences, sur le Camino Francés, même "à l’envers" !

Encore une fois, le Chemin est un espace de liberté. Chacun est libre de s’y comporter comme bon lui semble, à partir du moment où il n’empiète pas sur la liberté d’autrui !

Alors, en quoi le poids du sac d’un autre te gêne-t-il et t’empêche-t-il de suivre ta propre éthique ?

Salut Gilles, et bon chemin !

PS : quant à moi, je viens de terminer aujourd’hui, après deux mois et demi, mon tour des Pyrénées : Voie du Piémont, Camino Gironi, puis Camino Catalan par San Juan de la Pena. Pas vu grand monde ! Temps splendide ! Que du bonheur ...

suro
17 octobre 2017

.Longueur d’étape minimum pour transporteur de sac en Espagne

A Gilles ; Je ne pense pas qu’il faille mettre tout le monde dans le même panier ; je n’ai jamais conçu faire le camino qu’en portant mon sac et couchant dans les gîtes......et pourtant .......
L’an dernier je suis resté bloqué sur un chemin traversant les Pyrénées ( mal au dos au point que je ne pouvais plus faire un pas )
Je comptais repartir mais comment faire si je dois porter un sac de 8 a 9 kg ? Apres un an et demi malgré les soins , la douleur n’a pas disparue. Faut -il que je renonce a un nouveau départ ?
C’est la question que je me pose .....avec sac au dos ou portage de sac ?

Muverans
17 octobre 2017

Longueur d’étape minimum

Bonjour Erard,

Non, non, il n’y a pas d’humour dans la proposition d’aller à pied de chez vous jusqu’à la basilique Saint-Sernin. Un pèlerinage, c’est un état d’esprit, qui a peu à voir avec des quantités (de kilomètres, de kilos portés, de souvenirs, de souffrance, etc.). Ainsi peut-on n’effectuer que les cent derniers kilomètres jusqu’à la cathédrale de Santiago, par surcroît dans de bonnes conditions de confort et être touché par la grâce, tandis que d’autres qui multiplient les milliers de kilomètres ne la rencontreront pas.

Avant de s’engager en chemin vers Compostelle, vous pouvez explorer votre ville, qui compte quelques merveilles d’architecture parmi ses lieux de culte. Faites-y des promenades avec par exemple la basilique Saint-Sernin comme but. Si en plus vous vous chargez d’ un petit sac à dos avec de l’eau, un casse-croûte, de quoi prendre des notes et un guide de Toulouse : vous saurez alors si vous avez envie de continuer cette expérience sur une plus longue période.

Bonne préparation.

Muverans

P.-S En résumé : il n’y a pas de longueur d’étape minimum, et ce que l’on cherche est souvent juste à côté de chez soi.

Gilles
19 octobre 2017

Longueur d’étape minimum @jean-pierre

Ça ne me gêne pas du tout, c’est dommage pour eux c’est tout. Depuis le temps tu fais comme si tu n’avais pas compris mon point de vue. Ça prouve juste que tu attrapes toutes les occasions d’intervenir. Ça ne me gêne pas non plus mais à l’avenir fais le en te passant de mes services.
Merci jean-pierre.
Gilles

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
19 octobre 2017

Longueur d’étape minimum @jean-pierre

Bonsoir Gilles !

Mes interventions te concernant sont par définition au nombre des tiennes, puisque je fais écho à tes propos ! J’ai parfaitement compris ton point de vue, et je partage sans doute bon nombre de tes positions, mais ce que j’ai du mal à saisir, c’est ta propension à vouloir définir ce qui est bien ou ce qui ne l’est pas à la place des autres ... Dommage pour eux, écris-tu !
Tes avis portent souvent le sceau du jugement négatif et de la désapprobation. Les miens veillent à respecter la liberté, la compréhension d’autrui et la tolérance.
Et que signifie cette expression "en te passant de mes services" ?
Bonne continuation sur le Francés, Gilles !

M@rc35
20 octobre 2017

querelles sur le net

Bonjour,
Vos petites querelles n’intéressent que vous et sont loin du chemin.
Réglez les en MP ou à l’aube au champ des corbeaux et cessez donc vos invectives sur le net.
Je ne sais si vous vous connaissez de visu et, si ce n’est pas le cas et que vous faisiez connaissance, continueriez-vous à vous parler comme ça ?
Bons chemins
Marc

Jo
20 octobre 2017

querelles sur le net

Jean Pierre et Gilles...vous vous disputez comme des amoureux !

gilbert
20 octobre 2017

querelles sur le net

Bien dit Marc dommage que ces deux personnes se gâchent car quand ils le veulent leurs interventions sont souvent pertinentes et intéressantes
bon chemin à tous
gilbert

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
21 octobre 2017

querelles sur le net

Bonjour Marc,

il ne s’agit aucunement de querelles ni d’invectives ! Et encore moins de considérations éloignées du Chemin !
Comme je l’ai déjà écrit, sur l’essentiel, je crois partager bon nombre de points de vue avec Gilles. Je le respecte : c’est la raison pour laquelle je me permets de lui apporter la contradiction lorsque ses propos, souvent dans la forme, me semblent manquer de tolérance, de mansuétude à l’égard des comportements qui n’entrent pas dans le cadre de son éthique, de compréhension pour l’exercice de la liberté d’autrui, encore une fois dans la mesure où elle n’empêche pas à la sienne de s’exercer pleinement ...
Sur ce forum, il n’est pas possible de s’envoyer des messages privés. Mais je retiens ton idée. De ce pas, je m’en vais proposer à Gilles d’échanger directement par messagerie interposée en lui communiquant mon adresse.

Merci Marc, et bon chemin à toi !

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
21 octobre 2017

Longueur d’étape minimum @jean-pierre

Salut Gilles !

Je te propose d’échanger directement par email. Voici une adresse à laquelle tu peux m’envoyer des messages :

photosducamino(at)gmail.com

Au plaisir de t’y retrouver...

Bon chemin Gilles !


21 octobre 2017

Longueur d’étape minimum @jean-pierre

Sauf, Jean-Pierre, que je n’en fais pas une affaire personnelle. Ce que je dis ici, au risque bien méprisable d’être agressé personnellement, c’est toujours pour proposer une réflexion. Mais quand je vois les milliers de pèlerins que je croise depuis que je remonte le Francès, je me dis que chacun son monde et tant pis pour tous ceux qui ne soupçonnent pas ce qu’ils ratent
Gilles

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
22 octobre 2017

Longueur d’étape minimum @jean-pierre

Tu vois Gilles, je suis un grand optimiste, parfois naïf diront d’aucuns ... Mais je crois que tous ceux qui, pour une raison ou pour une autre, se trouvent sur le Chemin, pas après pas comme ils le font au plan physique, évoluent semblablement dans tous les domaines. "Ceux qui ne soupçonnent pas ce qu’ils ratent", comme tu l’écris, peu à peu, j’en suis convaincu, récolteront quelques bénéfices de leur présence sur le Camino !
Deux grandes directions (souvent d’ailleurs elles sont suivies en même temps, comme dirait l’autre) s’offrent à la nature humaine : se laisser tirer vers le bas, ou aspirer à quelque chose de plus "vertical", de plus noble.
Ceux qui comme toi, beaucoup d’autres ou moi, tiennent à la préservation de valeurs essentielles, eux aussi sont invités à cette alternative : par leur témoignage, leur propre comportement, leur discours en chemin ou dans les albergues, etc ..., aideront ceux qui sont encore à mille lieues de tout cela, à grandir et à progresser.
Espace-temps privilégié, lieu et moment exceptionnels s’il en est, le Chemin est une école où, qui que nous soyons, à quelque stade où nous soyons rendus, nous apprenons la vie, la vraie ... D’une manière ou d’une autre, tous progressent dans le bon sens, j’en suis persuadé !

josephp
22 octobre 2017

A la Grâce Divine et toutes les grâces ..

Magnifiques illuminations que celles que l’on reçoit lorsque la Grâce vous touche !!!

Il va quand même falloir expliquer comment s’y prend la Grâce Divine pou vous atteindre à travers la fenêtre d’un autocar climatisé ..
Avec un seul objectif en tête : je vais l’avoir ma Compostella pour épater la galerie !!

Comment attirer vers soi les faveurs de la Providence en descendant dudit autocar avec un sac de rentrée des classes sur le dos , les écouteurs aux oreilles , et les baskets immaculées aux pieds ..

Pour le moins , lorsqu’on chemine et qu’on accumule les kilomètres et tout ce qui va avec , on est sûr que le simple fait de se trouver au milieu de la Terre des hommes et de Dieu vous rapproche des éléments et des instants de communion ..
Alors chacun ses Grâces et arrêtons d’asséner des vérités de gourou illuminé ...

gilbert
23 octobre 2017

A la Grâce Divine et toutes les grâces ..

Progresser soi même pour faire progresser les autres sur le chemin. Voilà une bonne démarche, bien sur nul n’est parfait sur le chemin, combien de fois avons nous irrité quelqu’un et avons nous été irrité à notre tour. Oui certains poussent le bouchon trop loin.
Alors créons un chemin parallèle sur lequel nous nous retrouverions comme par le passé avec très très peu d’endroits où dormir mes entre nous rien qu’entre nous, avec des règles strictes, nous formerions une communauté et nous nous priverions de ce qui fait aussi le chemin c’est à dire ce frotement aux autres cette confrontation qui fait que tout au long du chemin nous nous enrichissons.
bon chemin à tous

Jean-Pierre (Chemin Faisant)
23 octobre 2017

A la Grâce Divine et toutes les grâces ..

Bonjour Gilbert !

Créer un chemin parallèle n’est sûrement pas la chose à faire !
Le Camino est un microcosme de la vie. Comme dans cette dernière, l’on y trouve du meilleur comme du moins bon !
Continuons, sans perdre le contact avec les autres,
à nous comporter avec nos valeurs et notre éthique ...
Seul ce témoignage fera, peut-être, un peu bouger les lignes !

gilbert
23 octobre 2017

A la Grâce Divine et toutes les grâces ..

Il faut lire MAIS et non mes🙈
Bon chemin

19 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document