Coreen didier 8 novembre 2017

Salut tous
Je reviens du Camino Frances que j ai fais trois fois et jamais je n ai vu autant de coréens ..est ce que qq un a une explication ?

Isabelle
9 novembre 2017

Coreen

Bonjour. Pour avoir fait le chemin en Corée, ce constat n’est pas étonnant .
Je laisse les abonnés répondre.

atapuerca
9 novembre 2017

Coreen

bonjour
en 2013 j’ai marché plusieurs jours avec un groupe de très jeunes Coréen la plus petite avait 13 ans le plus vieux16 ans, ils étaient en complète autonomie , le matin ils quittaient l’albergue avec une simple feuille de route et débrouillez vous ,avant San Juan de Ortéga j’ai aidé une gamine qui c’était fait mal à une cheville, le soir à l’albergue j’ai été invité à manger avec la troupe (du riz) ,j’ai posé une question à un des adultes qui dirigeait le groupe ,ils(les adultes) font en moyenne 2 caminos françés par an avec des groupes ! les gosses sont des enfants de cadres de chez Samsung et autres L G , sa réponse c’est pour en faire des futurs cadres comme leurs parents ,un peu comme les Espagnols qui eux ne font que les 100kms, pour faire des fonctionnaires ! ( ce qui est mieux que les gamins de chez nous qui regardent des vidéos toute la journée )le dirigeant du groupe ma donné son adresse à Séoul ,je ne pense pas y aller vu la tournure des évènements et je n’aime pas beaucoup le riz, atapuerca

Gilles
9 novembre 2017

Coréens, si quelqu’un a l’explication...

Même observation que toi, Didier. D’autant que l’ayant fait à l’envers j’ai pu voir que c’est une constante. Peut-être 1/3 des pèlerins sont coréens sur le Francès.
Personne n’en connaît la raison, eux-mêmes sont très vagues sur la question. C’est d’autant plus frappant qu’ils sont tous mal préparés et mal informés. Et qu’ils baragouinent parfois en anglais, exceptionnellement un peu d’espagnol. Mais ils sont admirablement déterminés.
Le bémol c’est que de par leur culture ils sont complètement en décalage avec nos usages et règles de politesse ce qui les fait paraître parfois incorrects. On leur rend service, on les aide et ils remercient rarement par exemple.
En fait ils sont tellement dépaysés et intimidés ! Voire même anxieux : combien on en croise avec un masque sur le nez et la bouche.
Sur les premières étapes c’est parmi eux qu’on rencontre le plus de blessés. Rien d’étonnant. À voir le gigantisme de leur paquetage on imagine le poids de leur peur. Combien j’en ai croisés qui étaient persuadés que j’avais une seconde mochila qui me suivait en taxi.
Gilles

gilbert
9 novembre 2017

Coreen

Bonjour
A ma connaissance il y aurait trois raisons à cela :
la première, il y a quelques années u écrivain à de ce pays a écrit un livre sur le chemin, livre qui a eu un énorme succès.
Deuxième raison, faire le chemin de Compostelle est un signe de résistance et de grande volonté ce qui est très apprécié dans leur CV.
Troisième raison, c’est un pays très pratiquant et les tour operators s’en donnent à cœur joie .
Voilà ce que je sais et entendu sur le chemin il n’y a rien de scientifique dans cette explication.
Bon chemin à toutes et à tous

Jo
9 novembre 2017

Coreen

Ils fuient Kim Jong-Un !

@Gilles
10 novembre 2017

Coréen @Gilles

Bonjour Gilles.
Le bémol c’est que de par leur culture ils sont complètement en décalage avec nos usages et règles de politesse ce qui les fait paraître parfois incorrects. On leur rend service, on les aide et ils remercient rarement par exemple.
Pour une fois, pas d’accord avec toi ! Ceux que j’ai rencontrés cette année sur le Camino de Madrid ont été charmants, me remerciant à plusieurs reprises des tuyaux que je leur ai donnés. Il en avait été de même lors de mes deux Via de la Plata. Finalement, plus chaleureux que bien des compatriotes...
Amicalement

josephp
10 novembre 2017

Coréens et asiatiques sur le Camino

Bonjour Didier,
Pour tenter d’expliquer l’engouement des coréens , voire des japonais pour le Camino , je pense que ces articles ont du avoir une influence prépondérante ...

http://www.ktotv.com/articles/2016/9/11/jeju-olle-quand-les-chemins-de-compostelle-inspirent-la-coree

Le parcours retracé , avec une certaine liberté d’interprétation , sur l’île Jeju olle par cette journaliste en quête de calme et de recueillement connaît un succès considérable ..

Et aussi cet article :

https://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Des-chemins-de-Saint-Jacques-en-Coree-du-Sud-_EP_-2013-01-02-894434

Ajoutons à cela la diffusion en 2014 du film " THE WAY " et le phénomène s’amplifie ...
J’espère que ça répond en partie à ta question ...

Après l’aspect " folklorique " cher à Gilles , notamment sur leurs peurs directement liées au volume de leurs sacs reste dans la rubrique anecdotique ..Mais quand on a sujet préféré .......

Bonne journée à tous

Gilles
11 novembre 2017

Coréens et asiatiques sur le Camino

Eh les gars c’était pas une critique. C’est leur culture et il n’y a rien à leur reprocher : ils feront apprentissage de la notre en chemin.
Mais par exemple je me souviens dun jeune qui avait une douleur insupportable derrière le genou au bout d’une semaine. Je lui ai diagnostiqué une splendide tendinite et offert mes recommandations et mon tube d’anti-inflammatoires. Pas le moindre signe de remerciements perceptible dans nos codes à nous. J’insiste ce n’est pas une critique.
Gilles

josephp
10 novembre 2017

Coréen @Gilles

Salut Gilles ,

Juste pour te dire que je te chambre un peu sur ton sujet récurant préféré , le poids des sacs , et que je ne tiens pas à ce que tu te sentes agressé , comme tu disais dans un autre post...
Il s’agit plutôt pour moi d’un clin d’œil à un animateur de forum assidu tel que toi ...
Un peu étonné par contre sur le sujet décalage de comportements et de mentalités .Je pense que ces gens là ont , au contraire , une profonde culture de la reconnaissance à autrui , bien plus que nous ...
Enfin ...
J’aime beaucoup la réponse de Jo !!

gabrielle
10 novembre 2017

Coréen @Gilles

je me prépare à partir pour mon séjour d’hospitalité à St Jean comme chaque année depuis quinze ans. je sais que je vais avoir TOUS les jours des Coréens qui vont arriver avec le train de Bayonne, plutôt des jeunes en majorité étudiants. certains ne parlent pas même l’anglais. mais je les ai toujours trouvé plutôt gais et gentils, attentifs aux conseils donnés, mais bien sûr souvent trop chargés...mais avez vous pensé qu’ils viennent de très loin en avion et qu’il leur faut sans doute davantage de bagages ? beaucoup laissent des choses en consigne et bien sûr ne les récupèrent pas, d’autres emmènent tout et en plus des sacs plastique chargés de victuaille !! ils ont quand même du mérite de venir de si loin (et l’argent ?!!) dans ce pays si différent du leur. en hiver ils ne voyagent pas en groupe mais souvent seuls, filles ou garçons parfois très jeunes ! en cette saison je peux vous dire que des français il n’y en a guère, pourtant on peut penser que c’est plus facile pour nous que pour eux ? sans doute sommes nous plus frileux ? certainement aussi plus critiques....

gilbert
9 novembre 2017

Coreen

Tous ceux que j’ai rencontré avec qui j’ai pu échanger venaient de Corée du Sud
bon chemin

Jerome
9 novembre 2017

Coreen

Bonjour,
Pareil que Gilbert. Beaucoup de coréens ont une culture chrétienne forte et surtout un type très connu chez eux a fait le chemin et a ensuite écrit un bouquin. Idem sur le Norte avec les allemands et idem avec les ricains sur le françès suite au film "the way". Comme quoi ça tient à peu de chose.

Muverans
10 novembre 2017

Les statistiques par nationalité

Bonjour à tous,

On trouvera sur le site de l’Oficina del peregrino, (en espagnol et anglais) les statistiques d’arrivées des pèlerins à Saint-Jacques-de-Compostelle. Elles sont mensuelles et détaillent entre autres la nationalité. Ni en août, ni en septembre, ni en octobre n’apparaissent des Coréens : leur nombre est inférieur à 4% de l’ensemble des pèlerins.

Muverans

alain
13 novembre 2017

Coreen

en 2007 j’ai rencontré un jeune coréen vers Aumont Aubrac en mars par un temps épouvantable (neige abondante et vent), c’était un pilote de chasse démissionnaire qui marchait sur le chemin, sans gants et peu équipé... je lui ai conseillé de mettre ses chaussettes de rechange comme gants, et à l’étape j’ai préparé des pâtes à la carbonara qu’il a trouvées délicieuses, il m’a avoué que depuis Le Puy il n’avait mangé que du pain...je lui ai donné pas mal d’astuces pour qu’il se débrouille avec le froid et la neige et surtout l’orientation.... deux étapes plus loin il m’a beaucoup remercié et m’a fait un compliment qui m’a touché "vous êtes plus jeune que moi" il avait quand même trente ans de moins que moi....
au fil des années j’ai vu plus de coréens souvent très jeunes parfois très sympathiques et friands d’échanges (en anglais...) plusieurs m’ont dit faire un voyage à la fin de leurs études avant de se lancer dans la vie active.

Gilles
13 novembre 2017

Coreen, statistiques : nota benêt...

Les statistiques, quel que soit le lieu où elles sont établies, ne sont faites que sur les pèlerins qui se font connaître. Encore une fois qui n’entend qu’un son n’entend qu’une cloche.
Tous les pèlerins ne se présentent pas aux Bureaux des Pèlerins pour se faire connaître et... Reconnaître. Donc les statistiques et c’est tant mieux ne valent pas grand chose.
Et quand bien même ils se présentent, un exemple personnel : j’étais il y a qq jours au bureau des pèlerins de sjpp parce que quand même j’allais pas boucler ma credencial sur le tampon d’un hôtel après 2500 kms. Le tamponneur me demande d’où je suis parti, je lui réponds Rocamadour. Voilà un élément pour les stats qu’il note consciencieusement et au suivant s’il vous plaît.
Gilles

AACSJPA
13 novembre 2017

Coreen, statistiques : nota benêt...

Mr Gilles, l’accueillant deS t Jean pied de port ( qui n’est pas un tamponneur !!!! quelle morgue !! quelle prétention !!!) n’est pas là pour noter des statistiques de ce genre ; il nous importe peu de savoir d’où viennent les pèlerins, mais simplement de quel pays ils viennent et de noter leur départ et surtout de les rassurer pour leur premiére étape, mais ça je pense que quand on a une "carte de visite" telle que la votre......!!! ça sert pas à grand chose ! mais rassurez vous beaucoup apprécient quand même, et ça c’est le plus important pour nous. Peut être que si vous avez continué le chemin, vous aller acquérir un peu d’humilité et de respect

Jerome
14 novembre 2017

Coreen, avis de recherche

Bonjour,
C’est quand même inquiétant tous ces coréens qui disparaissent......Parce que entre Gilles qui en croise des dizaines tous les jours et le bureau de stgo qui n’en voit pas un seul arriver il y a de quoi se poser des question. Mais il est vrai que comme ils ne savent pas pourquoi ils viennent (dixit le même Gilles....) peut être qu’ils ne savent pas non plus ou aller et marchent éternellement.

gilbert
14 novembre 2017

Coreen, avis de recherche

Bonsoir
ou que tout simplement ils ne vont pas chercher la Compostella 😇
Bon chemin

caminophile
15 novembre 2017

Coréens (re)trouvés

« ou que tout simplement ils ne vont pas chercher la Compostella 😇 »

bonjour, stat 2016 : 4534 Coréens se sont présentés au bureau des pèlerins de Santiago

amitié et sérénité à tous, surtout ICI !!!

Muverans
15 novembre 2017

Culture coréenne

Bonjour à tous,

On ne se méfie jamais assez de ses préjugés et ce fil de discussion l’illustre. En ce qui me concerne, sans l’intervention de Jérôme et Gilbert, il ne me serait jamais venu à l’esprit qu’il puisse y avoir tant de chrétiens en Corée du sud (+ de 31 % selon Wikipédia).
Leur présence sur le chemin n’est toutefois pas significative (1,6% en 2016), sans doute parce que les problèmes de logistique sont compliqués, Gabrielle l’évoque plus haut : seul un hospitalier de Saint-Jean pouvait d’ailleurs y penser. Eh bé tiens, justement ! pour aller dans le sens de Caminophile, cela donne l’occasion d’ouvrir une discussion à propos du départ si redouté de Saint-Jean-Pied-de-Port. Quel habitué de l’accueil se lance ?

Muverans

Nota bene : on est tous tentés d’émettre des généralités sur les gens, c’est humain. À s’entêter, on passe pour un benêt.


16 novembre 2017

Culture coréenne généralités préjugés idées toutes faites...

Pour avoir remonté tout le Francès je crois pouvoir à juste titre témoigner que les stats de sjpp ne recensent pas, et de loin, l’exhaustivité des pèlerins de ce chemin pour deux raisons au moins. La première c’est que tous ne se font pas connaître au bureau des pèlerins, la deuxième est que nombre de pèlerins sur le Francès ne démarrent pas à sjpp.
Un exemple : à l’alberge de Roncesvalles, un jour où au départ sjpp en avait comptabilisé 400, plus de 500 y ont été hébergés.
Deuxième exemple : lors de ma première étape à l’envers, de Santiago à Arzúa, je jurerais avoir croisé plus de mille peregrinos.
Même remarque pour le recensement au bureau de Santiago.
Les statistiques ne connaissent pas l’étendue et la nature de ce qu’elles ne voient pas.
Et encore ! Parfois elles croient voir et se plantent. Dans mon cas au bureau de sjpp il y a qq jours il s’est produit le dialogue de recensement auquel je m’attendais.
- Gilles, où as-tu commencé ton chemin ?
- à Rocamadour...
- et tu vas jusqu’où ?
- j’arrête ici...
- oh c’est déjà pas mal !
Paf un coup de tampon sur ma credencial, qui était pourtant faite de deux crédencials gavées de cellos que j’avais collées bout à bout, et au revoir peregrino.
Sauf que de Rocamadour j’étais passé à sjpp, avais rejoint le Norte jusqu’à Santiago puis remonté tout le Francès.
Alors les statistiques, hein... Jamais sans prendre des pincettes. Et c’est très bien comme ça : les chemins gardent une part de secrets et de mystères, tout ce pourquoi je les aime tant.
Gilles

AACSJPA
16 novembre 2017

Culture coréenne généralités préjugés idées toutes faites...

Décidement notre "amis" Gilles a une dent contre les accueillants de St Jean Pied de port !!!! Je ne reviens pas sur les statistiques, elles valent ce qu’elles valent, en tout cas elles ont le mérite d’exister....Ah oui : 400 à St Jean, 500 à Roncevaux !!! impossible, il n’y a pas 500 couchages à Roncevaux, hôtels compris..... vous dites n’importe quoi.
Mais j’insiste sur la manière insupportable dont vous décrivez le travail de nos accueillants. Sachez que ces gens là ( tous anciens pèlerins) viennent souvent de fort loin, à leurs frais pour s’occuper bénévolement des pèlerins. Sur les 200 qui viennent à St Jean chaque année,tous ne sont pas parfaits, mais tous sont pleins de bonne volonté et décidés à bien faire leur travail. Peut être n’a t il pas été suffisamment admiratif devant vos deux crédentiales....... En Basque on dit que vous êtes : " ohorre beharra" ( en recherche d’honneurs), mais comprenez bien que sur les 58953 pèlerins passés à l’accueil ( pardon pour la stat !!) il y en a beaucoup qui méritent admiration et qui ne demandent rien....! Cette intervention clôt définitivement les attaques polémiques sur les accueillants, je pense que vous avez compris ce que je veux dire....

jerome
17 novembre 2017

Culture coréenne généralités préjugés idées toutes faites...

Bonjour,
Sacré Gilles, il ne s’était pas encore mis le bureau d’accueil de sjpp sur le dos, ben......maintenant c’est fait. Mdr !!

gilbert
17 novembre 2017

Culture coréenne généralités préjugés idées toutes faites...

Malgré tout j’espère que Gilles restera parmi nous ,souvenons-nous du silence des quelques piliers de ce forum …
Toutes ces discussions sont intéressantes et nous permettentd’avoir un aperçu de ceux et celles que nous rencontrons sur le chemin. Il n’y a pas de gourou ,il y a des expériences partagées , des expériences qui nous permettent de faire moins d’erreurs d’avoir un chemin un peu plus facile et malgré mais cinq chemins passéset mon prochain sixième je suis toujours preneur.
Le chemin ce n’est pas que les belles photos que nous voyons parfois et que j’apprécie particulièrement ,le chemin c’est aussi la confrontation aux autres, à la nature sur toutes ses formes géographique et météorologiques et bien évidemment humaines
Bon chemin à toutes et à tous😇

24 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document