.Chemin vers Rome gentiane 7 janvier 2018

Bonjour . Je ne suis pas sur le bon forum mais je ne trouve pas l’équivalent pour cheminer vers Rome. Est ce que certains d’entre- vous ont marché vers Rome ? J’ai cheminé vers Compostelle du Puys en Velay et le chemin frances puis suis partie de chez moi en empruntant la voie de Tours, le chemin du nord et le primitivo toujours seule. Est ce que pour marcher vers Rome est aussi « simple » c’est à dire bien balisé avec des hébergements suffisants et surtout s’y sent-on en sécurité comme sur le chemin de Compostelle pour 1 femme seule ? Merci de me renseigner

Marité
8 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour Gentiane,
Je n’ai pas marché vers Rome, mais sur le chemin d’Arles qui va vers le Somport, mais j’ai croisé à plusieurs reprises des pèlerins qui cheminaient vers Rome, l’un au retour de Santiago, les autres partis de Lourdes, Toulouse, Montpellier.
Ce chemin est le GR653, donc balisé dans les deux sens. Pour ma part, je n’ai pas eu de souci avec le balisage, et au cours des soirées passées dans les mêmes gîtes, aucun ne s’est plaint du balisage vers Rome. Sur la partie que j’ai parcourue les gîtes sont suffisants, et marchant seule, je n’ai eu aucun problème quant à la sécurité.
J’ai trouvé pas mal d’infos pour les hébergements sur les sites "Compostelle PACA-Corse" et ACIR.
Bonne préparation et bon chemin.
Marité

Edith et Serge
8 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour Gentiane ... (Quel joli pseudo qui fleure bon la moyenne montagne ...)

Nous n’intervenons plus sur ce forum.
En revanche, nous n’hésitons pas prendre directement contact avec les personnes qui souhaitent obtenir des réponses à leur question.

Nous avons récemment marché sur la Via Francigena.
Nous sommes prêts à vous apporter - autant que faire se peut - un peu de notre vécu sur cette voie.

Merci de nous écrire à :

alpinev6 (at) orange.fr

A vous lire

Amicalement

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles et de Rome)

moneypenny
8 janvier 2018

.Chemin vers Rome

bonjour Gentiane,
il y a un article à ce sujet dans le bulletin Camino de janvier
https://www.chemin-compostelle.fr/wp-content/uploads/2018/01/camino-185-2018-01-janvier.pdf

Quant à se "sentir en sécurité",,j’espère que des femmes ayant fait ce chemin seule te répondront !

Guy24
11 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Nous devons partir sur la Francigéna depuis Briançon à partir de mi-août avec mon épouse. Edith et Serge nous ont proposé de les joindre par communication. ce dont nous les remercions par avance et ce que nous n’allons pas tarder à faire.
Ayant lu leurs messages à une période passée sur ce forum, Nous ne doutons en rien de leur aide généreuse dans ce sens. Partageons nos expériences, cela peut aider à marcher et parfois aussi à mettre le pied aux godillots.

A+

Edith et Serge
11 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour à toutes et tous,

Merci infiniment Guy24 pour vos propos qui nous touchent énormément !!!
Nous attendons votre appel ...

Amicales salutations Jacquaires.

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles et de Rome)

Jo
12 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour Edith et Serge...Pourquoi n’intervenez vous plus sur ce forum ? Nous aussi on aimerait lire vos conseils et vos expériences sans devoir vous les demander en privé....!

Edith et Serge
12 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour Jo,

Vous demandez pourquoi nous n’intervenons plus ici !
Nous allons, en quelques lignes, tâcher de répondre à votre interrogation.

Plusieurs raisons – en fait, deux principalement – nous ont conduits à renoncer à répondre aux questions posées ou à exprimer notre point de vue sur certains thèmes abordés.
Il y a quelques années (déjà …) à de nombreuses reprises, nous avions laissé de nombreux témoignages et autres comptes-rendus issus de nos Chemins.
Mais aussi – parfois – notre sentiment sur la direction et le devenir que prenaient (et prennent encore) ces voies, du fait de la surabondance d’informations, films, bouquins, blogs, articles et autres reportages, qui ne manquent pas de fleurir d’un peu partout chaque année.
A notre avis cela a fortement contribué à faire de certaines voies des « chemins touristiques » plus que Pèlerins.
Terme que nous jugeons très galvaudés, par beaucoup, en ces temps.

Néanmoins, à lire quelques uns des messages postés ici même, nous notons - avec satisfaction - que de plus en plus de contributions vont dans le sens qui nous a valu alors d’être conspués, vilipendés, hués par quelques intervenants.
Nous ne nommerons pas un particulier qui nous a accusés d’user de plusieurs identités pour nous manifester. Lui qui ne venait ici que pour valoriser son site personnel.
Il est devenu, depuis pas mal de temps, d’une discrétion de violette … (rire)

Aujourd’hui, de nombreuses réponses à des questions posées, relèvent plus d’une intervention d’un Office de Tourisme que d’un « Forum Pèlerin » (Pèlerin du moins, à son origine)
Voilà - entre autres - le pourquoi de notre retrait participatif.
Nous ne sommes pas les seuls, loin s’en faut, à avoir pris la résolution de ne plus prendre part aux discutions de ce site.
Un peu d’ailleurs pour les mêmes motifs que les nôtres.

Mais nous ne rechignons pas à demander que l’on nous contacte, lorsque nous considérons que cela en vaut la peine.
Probablement, d’aucuns diront que c’est arbitraire, pas sympathique, pas digne de Pèlerins qui se disent chrétiens, etc. …
Mais c’est notre décision et c’est ainsi.

Jo, nous espérons vivement avoir, sinon répondu, du moins apporté un peu de clarté à notre silence, semble-t-il assourdissant.

Nous profitons de ce message pour remercier toutes celles et ceux qui – de temps en temps – ont une pensée ou un mot pour nous.
Cela nous fait ‘’chaud au cœur’’

Pour les autres, sachez cependant que nous serons toujours d’accord pour apporter (en direct et de vive voix) non pas des conseils, mais un peu de notre « expérience » glanée de ci, de là au gré de nos différents Chemins de Pèlerinage.

Avec toutes nos plus Amicales Salutations Jacquaires …

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles et de Rome)

Dominique 987
13 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour Gentiane

J’ai parcouru ce chemin vers Rome,l’an passé entre le 15 juillet et début septembre depuis Montgenèvre.
Ce chemin est assez bien balisé jusqu’à Verceli , et très bien balisé audelà vers Rome.
Entre Montgenèvre et Verceli il m’est arrivé parfois de me tromper ou de marcher sur la route car il n’y avait plus de signes (ou alors je ne les ai plus vus !)
Comme il y a plusieurs itinéraires car plusieurs associations de pèlerins sur la Francigena, cela a prêté parfois à confusion...
Il y a peu de pèlerins jusqu’à Verceli, et mème jusqu’en Toscane. A partir de la Toscane, ils sont plus nombreux, mais "plus nombreux" n’est pas comparable à certains itinéraires comme la Voie du Puy ou à fortiori le "Camino frances".
Les plus beaux paysages je les ai parcourus à partir du col de la Cisa jusqu’à Rome.

Quant aux hébergements, ils sont en nombre suffisants. Mais ils sont plus chers que ceux qui relient Compostelle en Espagne.J’ai dormi dans des presbytères, des anciennes églises désaffectées et transformées en accueil pèlerin où je recevais de très bons accueils , parfois aussi des accueillants non chaleureux, voire agacés...
Quant à la sécurité, j’ai rencontré quelques femmes qui voyageaient seules ;elle ne m’ont jamais fait part de préoccupations dans ce domaine.

Le chemin qui longe la plaine du Pô est un peu monotone et il faut se protéger des moustiques et taons .

J’ai ressenti une certaine indifférence dans les villes et villages traversés. très peu de gens m’interpellaient pour dire "buon giorno" ou "buon cammino" .. ; alors qu’en Espagne, c’est tout l’opposé !
Je ne regrette pas d’avoir cheminé sur la Francigena, mais je ne pense pas y revenir...

Voilà pour l’essentiel ; j’ai d’autres informations sur les hébergements si tu veux ; je les tiens à disposition.
Je te souhaite une bonne année et de beaux chemins.
Bien cordialement

Dominique 987

Jo
14 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Merci Edith et Serge pour ces précisions....

Xtian
15 janvier 2018

.Chemin vers Rome

Bonjour Gentiane
Vous n’indiquez pas d’où vous compter démarrer. Si c’est depuis Briançon, les réponses qui vous ont été données ici ou les z’infos en direct d’Édith et Serge doivent vous éclairer.

Si vous pensez démarrer de Canterbury en Angleterre, il convient de savoir que le balisage de la traversée de la France n’est pas évident et que l’itinéraire proposé n’est qu’une juxtaposition de sentiers (ou parfois de petites routes) balisés par la FFRP à l’intention des randonneurs du dimanche si fait que l’itinéraire fait des détours parfois importants à tel point qu’il vaut mieux faire « son » propre itinéraire.

Pour ma part, après plusieurs jours de marche en 2014, ayant assimilé la situation, je ne me suis plus occupé du balisage de la Via Francigena mais j’ai suivi l’itinéraire relevé dans le site italien Il Movimento Lento dans un récit de Cristina Menghini, une journaliste italienne) grâce à ses fichiers GPS que j’avais fort opportunément chargés me faisant gagner de 3 à 5 km chaque jour sur des étapes qui dépassent parfois allègrement les 25 km.

Pour cette traversée de l’hexagone, les hébergements sont rares, il faut souvent aller vers des hôtels et comme il n’en reste plus beaucoup dans les petites villes traversées, il convient de réserver longtemps à l’avance. Ainsi à Bapaume, les hôtels étant complets (réservations effectuées pourtant plus d’un grand mois avant mon départ), j’ai dû revenir sur Arras en taxi lequel m’a ramené à Bapaume le lendemain.

Plus loin, dans le Val d’Aoste, en arrivant du col du Grand Saint-Bernard, les concepteurs de la Francigena se sont simplement contentés d’agréger des morceaux de randonnées du dimanche ou du week-end consistant à aller visiter la chapelle x ou y, évidemment fermée, ressemblant comme deux gouttes d’eau à celle vue sur la crête précédente, avec entre chacune des liaisons qui obligent à redescendre de 100 à 200 mètres à de multiples reprises imposant des dénivelés qui atteignent près de 1.000 mètres en fin de journée ! Ce constat avait provoqué l’ire de quelques-uns de mes prédécesseurs et puisque dans un récit, l’auteur avait noté avec dépit que des marcheurs anglais avaient emprunté une piste cyclable le long de la Dora Baltea, c’est l’itinéraire que j’ai suivi d’Aosta à Ivrea et je m’en suis félicité.

S’il faut ne pas arriver trop tôt en saison en raison de la neige pour passer le Grand Saint-Bernard (il est possible d’emprunter un bus depuis Bourg St Pierre), à contrario il convient de ne pas être trop tard pour traverser la plaine du Po, la chaleur italienne se rappelle vite à vous,et marcher sous le cagnard après le milieu de la matinée devient rapidement insupportable !

Enfin, pour l’itinéraire de Canterbury au Grand St Bernard, le meilleur topo (et l’unique topo ?) est celui d’Alison Raju (en anglais) aux éditions Cicerone que vous pourrez trouver ici Elle a édité la suite du Grand St Bernard à Rome également. (Je pense d’ailleurs que Cristina Menghini citée plus haut a suivi le topo de Cicerone).

Bon chemin sur la Francigena

10 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document