Le chemin de croix des donativo… Le chemin de croix des donativos… 9 septembre 2018

Bonjour,

Une journaliste de la Tribune de Genève est actuellement en route vers Compostelle. Voici ce qu’elle écrit à propos des difficultés que rencontrent les gestionnaires de refuges en donativo.

Muverans

P.-S : pour le carnet de route de Marianne Grosjean, la journaliste, c’est ici.

mullon jacques
11 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Pour avoir été avec mon épouse Monique hospitaliers bénévoles pendant plusieurs années au presbytère de Lectoure et 3 ans responsables de l’accueil paroissial Kaserna à Saint Jean Pied de Port nous connaissons bien et confirmons la véracité des articles de cette journaliste
Les accueils en donativo ont souvent subi ces attaques et jalousies de personnes qui veulent en faire une activité commerciale
Nous avons notamment bien connu les soucis de marie et Jean Marc Lucien et de Michel Roudil
C’est tout simplement révoltant mais malheureusement représentatif de l’évolution de ce monde mercantile.
Cela a de quoi casser les plus purs , les plus généreux des hospitaliers
Il est vrai aussi que le donativo est en danger tant en France et Espagne en raison du nombre grandissant de "PROFITEURS"
Certains gites en Espagne ont du se résoudrent à mettre un minimum de don mais là vous casser le sens même du Donativo
Deux réflexions pour finir
Pendant 3 ans à Saint Jean Pied de port nous avons eu une moyenne des dons aux environs de 20 euros ce qui couvrait parfaitement les frais et permettait de rembourser ( un peu...)l’emprunt que la paroisse avait fait pour aménager magnifiquement propre et fonctionnel cette maison donnée par une dame pour cette fonction( c’était une parente du Père Ihidoy figure illustre de ce genre d’accueil en donativo
Comme on l’a dit à chaque réunion annuelle des hospitaliers , un beua sourire à l’arrivée du pélerin , un bon repas fait avec amour et ( c’est humain ! )les dons sont correct
Maintenant si la foi vous manque, si les soucis vous pourissent la vie comme à Saint Privat il faut arrêter , votre bien être moral voir plus est en danger
Comme Léonard et contre vents et marées nous pensons qu’il faut que ce genre d’accueil existent sur le Chemin de Compostelle
A chacun d’expliquer au pélerin qui frappe à la porte de bien expliquer le sens de l’accueil Donativo ( à l’arrivée ou encore mieux à la fin du repas)
Si le commercial s’empare définitivement du Chemin le danger de mort guette ce si bel exemple à contre courant de cette société ou l’argent est roi
pour nous aprés 16 ans d’accueils on a rendu notre tablier , usés et vidés moralement

jerome
13 septembre 2018
on

Le chemin de croix des donativo…

Bonjour,
A Kaserna il y a belle lurette que ce n’est plus "donativo"

Chantalou83
14 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Bonsoir,je me souviens etre passé dans ce gite.
L’acceuil y etait tout simplement extra et ,a la fin du repas ,d’ailleurs succulent,(merci pour la garbure que j ai tentée sans obtenir le meme resultat),la compagne de Jacques nous a dit que "si nous avions bien mangé,c’etait grace aux pèlerins de la veille qui avaient été genereux.
Il va de soit, en reference a nos predesseceurs,que nous devions etre genereux pour les suivants.
C’était bien dit et c’était un sympathique appel a la generosité pour son prochain, et de plus un geste chrétien.

l’écho côtier
17 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

bonjour Jacques,
Je connais votre implication, j’étais accueillante à Saint Jean une semaine en Aout ces années-là . Respect.
Parmi les 300/350 personnes qui passaient à l’Accueil, tant mieux si votre démarche était comprise par les pèlerins que vous avez hébergés et (bien) nourris... comme en témoigne Chantalou. Le rappel à la contribution était fait avec élégance !
Vous ne pouvez ignorer que vous étiez l’exception dans un contexte de tourisme de masse !
Vous vous souvenez des arrivées de trains bondés ? A votre avis, quelle proportion de pèlerins , "d’usagers" des chemins, de touristes pour vacances-pas-chères, d’étudiants étrangers sur des european Tours et j’en passe ?

Je vous donne mon avis, sans esprit de polémique et en espèrant ne pas vous blesser . Esprit du chemin, accueil désinteressé, charité chrétienne ne sont pas des valeurs compatibles avec le tourisme de masse faits de "clients" !
Donativo ou "participation libre", 2 mots équivoques qui induisent "OPTIONNEL... Le pèlerin respecte ça mais le client en profite...

Ne soyez pas triste ou amer. Vous avez cultivé un idéal "sur un Chemin de pèlerinage", ce qui vous honore. Votre successeur à Kaserna n’a fait que s’adapter à ce nouveau monde... pas tant à cause des tracasseries administratives ou des jalousies de rivaux , mais des "usagers" irrespectueux ou profiteurs.

Puisque rien n’est gratuit où qu’on aille, demander une participation pour une prestation est légitime.
Amitiés jacquaires,

A quand un Tripadvisor des hbgts des chemins avec leur rapport qualité/prix ?

Alfonce
14 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Les principes généraux de l’impôt relèvent des grands principes de la Révolution Française : abolition des privilèges, égalité des citoyens devant la loi :
- Assurer l’égalité de tous devant l’impôt
- Éviter une concurrence déloyale aux entreprises commerciales déclarées.
- Éviter la fraude fiscale
- Appréhender le principe de réalisme notamment par l’examen des états de faits.
Toutes les activités d’hébergement en donativo ne sont pas imposables à condition de respecter certaines conditions. Ces dernières n’étaient pas respectées dans les cas évoqués.
Fort heureusement, nous ne sommes plus sous l’ancien régime.
Le contrôle fiscal a posteriori n’est que la résultante du système déclaratif. En cas de désaccord, les recours sont nombreux :
- réclamation contentieuse
- commission départementale paritaire
- Tribunal administratif
- cours d’appel
- cour de cassation
- recours gracieux.
Avant de prendre parti dans les dossiers de "donativo" qui ont été médiatisés à outrance notamment sur ce forum, il faut connaître les
questions de fait.
Ce n’est pas sans raison que les communes veillent grain.

Abrazo
15 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo… @alfonce

Pas imposables à condition de respecter certaines conditions qui n’étaient pas respectées dans les cas évoqués ?
Affirmation sans aucun argument. Dommage car c’est le cœur du problème. Quelles conditions ? Q’est-ce qui était précisément reproché et était-ce justifié ?
La démonstration d’Alfonce ne tient pas.
Les marchands du temple voudraient bien se débarrasser de ce qu’ils voient comme une concurrence, allez. Sauf que le donativo est depuis toujours dans l’essence la plus noble du camiño et eux dans celle plus prosaïque du tourisme de masse. Deux mondes incompatibles cohabitent...
Abrazo

Alfonce
15 septembre 2018

Le donativo est d’invention récente.

"Le donativo n’est pas dans l’essence de Compostelle."
C’est l’une des fraudes récentes à l’impôt et aux cotisations sociales. Tricher ce n’est ni chrétien ni citoyen !
Ce n’est pas le seul mécanisme pour tenter d’échapper à la solidarité nationale. Les locations de yachts privés pour déduire de gros déficits imputables sur les autres revenus des plus riches, les travaux immobiliers bénévoles dans les résidences principales des hébergeurs en donativo. Il suffit de suivre les démêlés d’Air Bn’B, Blablacar et autres chauffeurs privés VTC avec la justice, le fisc et la sécu.

Comme on peut le lire sur l’excellent site suivant "Le donativo est d’invention récente. Il n’est lié à l’histoire du pèlerinage à Compostelle que depuis le début des années 1980 mais tend à devenir un nouveau mythe."

voir la suite
en cliquant ce lien
Bon chemin à tous

mullon jacques
14 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Désolé Jérome mais nous étions les responsables de 2010 à 2013
Depuis jean claude Nogués a pris la relève et il a eu effectivement des soucis avec les différents hospitaliers pour les dons qui sont allés en déclinant a tel enseigne qu’il a choisi de demandé un minimum
C’est triste d’en arriver là et c’est vraiment " un chemin de croix" !!!
Pourtant nous sommes persuadés du bienfait de ce genre d’accueil
Ce monde devient vraiment difficile et c’est triste quand on sait ce que ce pèlerinage peut apporter à chacun qu’il soit croyant ou non


18 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Merci à "l’écho cotier" pour ton témoignage
Oh que oui j’ai connu l’arrivée des trains bondés ( ayant été aussi plusieurs années accueillant aux amis de St Jacques)
Je ne suis pas amer mais un peu triste de lente et inexorable évolution
Un petit mot pour Alfonce
Le donativo n’est ni une "triche" ni une fraude quand il est pratiqué par une association ( paroissiale ou laique)
Même par un particulier mais un cadre juridique spécial
D’ailleurs tous les procés fait à certains ( les Lucien à St Privat , ou michel Roudil au Soulié par ex ont été gagnés)
Il est exact qu’il il y a une barriére de chiffre d’affaires à ne pas dépassée
Je souhaite que le Donativo perdure pour permettre aux plus démunis de faire ce si riche pèlerinage même si certains "profiteurs" se glissent parmi( ceux là ne trompent qu’eux même...
Amitiées à tous ceux qui continuent à donner de leur temps avec amour pour les pélerins

Alfonce
22 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Je ne comprends pas que vous soyez (tous ou presque) dans le passé. Vous êtes incapables de vivre le progrès dans le présent.
Le chemin qui change, le donativo qui doit perdurer, les pèlerins qui sont bien meilleurs que les touristes. Moi je ... ! de mon temps ... C’est triste d’en arriver là ...
Vous colportez toutes les légendes, toutes les idées reçues sans jamais rien vérifier. Les procès des "donativos" gagnés, les millions de pèlerins du moyen-âge, l’esprit pèlerin et j’en passe des bien pires ...
Ainsi va la vie ... je repars bientôt sur le chemin mais il ne ressemble pas au vôtre. Oui ! je prends le bus, je réserve sur Booking, je dors dans les hôtels ou dans les albergues. Je ne réclame pas la Compostela. J’aime visiter les églises, je me régale quand j’entends des chants grégoriens à Conques, j’adore les américains qui prennent des tours-operators et qui font transporter leur sac. Je suis tantôt routard, tantôt touriste, tantôt pèlerin.

Sans rancune et buen camino si vous marchez encore vers Compostelle ce dont je doute fort !

milan
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

t as raison...fonce alfonce...vive le progrès...réserve... prends le bus...,vas a l hotel si t as envie ....PROFITES bien du chemin ...,tu sais ,ce chemin de légende ,le grand chemin de St Jacques que des millions de pèlerins ont emprunté en y laissant chacun leur empreinte ,un peu de leur ame certainement , se nourrissant de rencontres, de cultures différentes,d Histoire ,d architecture ...d Amour aussi ... et arrivant a St Jacques transformés ,changés au fond d eux mémes ,renaissant....mais ça ,ça ne doit pas te parler ....c est du passé.......!
merci a ceux qui se battent pour garder l esprit du donativo,du chemin,du partage,l Esprit tout simplement.....méme si c est du passé
milan

gilbert
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

@Alfonce
triste constat
c’est Ton chemin et ce n’est pas le mien, surtout ne donnes pas de leçons
Bon chemin à toutes et à tous quelque soit votre façon de le faire qui est très certainement celle qui vous convient
Ouf cela fait du bien

gilbert
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

L’essentiel est de continuer à échanger , ce forum est unique dans son genre et avec une qualité d’intervention qui peut accepter quelques coquilles (de St Jacques !)
bon chemin à toutes et à tous.

François 36
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

@ Alfonse

Et prétentieux et mariolle avec çà !!!

Pepita
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

A propos de :"C ’était mieux avant"
Je reviens de la Meseta.
Quelque chose me chagrine. J’ai été frappée - ce que je vais dire est d’une banalité !...- j’ai été frappée disais-je par notre addiction - je me mets dans le lot -au téléphone.
Lorsque nous arrivons dans les albergues, nous sortons notre appareil ...avant la douche et le lavage de chaussettes...pour communiquer avec le monde entier, sauf avec ceux qui sont tout à côté !
Certes, on doit s’assurer que tout va bien pendant notre absence, se renseigner sur le temps qu’il va faire le lendemain, tenir notre journal, etc, etc...J’ai cependant trouvé navrant de voir toutes ces têtes courbées pendant des heures à un moment où nous aurions pu échanger quelques paroles avec nos compagnons de route.Bien sûr, il reste le dîner mais qui n’est pas partagé par tous...
Mais qu’est-ce qui nous pousse donc à nous retrancher du monde réel ? Le pèlerin aime marcher seul, mais à l’étape, que diable !!!
J’y vois, peut-être, à part le souhait de se tenir au courant de tout, le désir de se donner une contenance, par timidité, par peur d’adresser la parole le premier où la première..Ce bâton-là, cette béquille, il faudrait qu’on essaie de l’oublier un peu, afin d’éviter de se soustraire à un côté essentiel du pèlerinage, la convivialité et le partage.( Je sais ,c’est un peu poncif !!!)

Pour modérer mon propos, je tiens à souligner les rencontres - toujours magiques car éphémères- avec l’amie écossaise qui m’a fait connaître le Pub irlandais d’Hornillos del Camino, le romain hospitalier qui proposait de nous emmener manger des "churros" à Burgos, la jeune néo-zélandaise qui, les pieds meurtris, continuait à parcourir ses 30 kms quotidiens..
Merci à eux, avec ou sans téléphone !
Pepita

Abrazo
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Voilà. C’était le coming out d’Alfonce. Le Camiño, grandeur et décadence.
Les turigrinos auront la peau du Camiño, ça ne fait aucun doute. Ils sont au pèlerinage ce que le réchauffement climatique est à notre chère et unique planète.
Les plus forts ont toujours raison. Vae victis !
Abrazo

jacqueline
24 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

Oh mon Dieu !
Toujours ce bla-bla ne menant nulle part. Les puristes offusqués, les progressistes malmenés. Chacun son chemin, chacun sa route...à sa manière et selon ses capacités physiques, financières etc...
Avancez, avancez dans la tête et sur le chemin. Que rien ne vous empêche de vivre vos moments comme vous le souhaitez.
Bonne marche à tous et toutes.
Jacqueline

jean pierre en lauragais
23 septembre 2018

Le chemin de croix des donativo…

@ Alfonce

Félicitation pour cet éclectisme et, profiter au quotidien de tout ce que nous offre la vie. Cela n’a en soi rien de répréhensible et ne présente aucune antinomie avec le « donativo » mis en œuvre, à l’origine, par l’Église (qui en avait les moyens) pour aider les nécessiteux.

Quid aujourd’hui des accueils, aux faibles moyens, trustés par des consommateurs chiches ?

Bons chemins Alfonce !

PS : j’espère que, comme dans les hôtels, tu laisses dans les gîtes que tu fréquentes la juste rémunération de la prestation qui t’est consentie

18 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document