Ça devait arriver. Le Conseil de la Culture et du Tourisme de Galice lorgne sur La Plata. D’ici l’année jacquaire 2021 sa partie galicienne va passer à la casserole du Francès qui sert aussi au Primitivo et au Norte.
Trois millions d’euros vont être investis dans "son aménagement, son embellissement, l’amélioration des chemins, des alberges, de la signalisation...".
La Plata sera même aménagée en itinéraire équestre depuis À Gudiña.
Vous aimez les chemins calmes et authentiques, vous envisagez La Plata ? Excellent choix croyez-en mon expérience ! Mais ne tardez pas trop...
Gilles

Erard
30 novembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Et qu’ajouter de manière modérée et validable ?

Que les Chemins de Compostelle n’en gardent plus de nos jours l’esprit qu’entre Navarre et entrée de la Galice !

Et si je peux me permettre cette expresssion : c’est triste.

Jean (l’encore pèlerin Toulousain et qui s’excuse de plomber une foi de plus l’ambiance)

etasse
3 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Bonjour,
Merci pour cette info, qui encore une fois les chemins, les véritables sont de plus en plus massacrés. J’ai eu la triste expérience l’année dernière en faisant le Del Norte ou le chemin est transformé en bitume. Nous avons souhaité le continué par le primitivo, qui à partir d’Oviedo a été magnifique. Hélas 3 FOIS hélas à partir de la Galice, nous avons trouvé des chemins complètement transformés en piste, un vrai déchirement lorsque l’on sait que le pays fait détruire des chemins millénaires. Je dois partir sur la Via de la Plata l’année prochaine, en Avril, j’espère que le scenario ne va pas répéter. Mai j’en doute fort !!!

Didier
11 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Et alors ? Qui es tu Etasse pour donner des bon points de pèlerinage ? Peut être que tes prédécesseurs ont dit les meme choses sur toi , toi le pur !

gilbert
11 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Paix sur la terre aux pèlerines et pèlerins de bonne volonté. Sur les chemins il y a de tout à nous de prendre ce qui nous intéresse.
il y a de nombreuses années très peu d’hebergements et c’etait très compliqué et il y avait beaucoup moins de monde pour ne pas dire personne, à Ocebrero iln’y Avait pas de refuge !!! Et maintenant il y en a un mais avec beaucoup de monde !!! Que faire, je pense que le chemin c’est nous qui le faisons et le vivons, pour ma part je n’ai pas de problème avec ça
bon chemin avec le sourire


17 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Bonjour Mr Didier,
Tout d’abord moi Etasse je dis bonjour avant de m’adresser à quelqu’un. Qui êtes vous pour parler ainsi d’une personne que vous ne connaissez pas !!!!! Sur ce forum, il me semble que nous pouvons donner notre avis NON !!!!Je n’ai pas l’impression d’avoir saboter ma réponse d’un commentaire qui vient de Gilles et qui nous averti de ce qu’il va se passer sur la Via de la Plata. Je dis simplement ce que j’ai ressenti et vu en parcourant le Del Norte, je répète beaucoup de routes et encore de la route, que cela vous plaise ou non su ce chemin pratiqué l’année dernière. en bon entendeur Salut.

jerome
19 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Bonjour,
Avant qu’il y ait autant de monde sur la "Plata" que sur le "francés" je crois qu’il y a encore de la marge....

Gilles
19 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Certes il y a de la marge dans la partie sud qui se révèlerait plutôt coriace dans le genre, pour la grande majorité des pèlerins du Francès. Mais pour ce qui est de la Galice qui est concernée par ces aménagements c’est une autre histoire
Et puis même, plus qu’un doigt c’est une main dans l’engrenage cette décision.
Gilles

Gilles
20 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

@Didier :
Ça n’est effectivement pas l’esprit du chemin. Mais c’est le chemin. Vous n’imaginez probablement pas ce que vous ratez. Comme ça vous ne regretterez rien et pourrez expliquer de bonne foi ce que c’est que cheminer.
7 euros par jour pour éviter de s’investir dans son chemin corps et âme. Sauf à ne pas être physiquement en mesure de progresser, oui progresser, vers Santiago en s’investissant de tout son être, choisir la facilité c’est passer à côté de soi.
¡ Y punto en Boca !
Gilles

Gilbert
20 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Bonjour@Gilles je suis entièrement d’accord avec ce que tu as écrit.
Bon chemin et bonnes fêtes à toutes et à tous

moneypenny
21 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

bonjour à tous,
Parlant de tourisme culturel, vous oubliez la dimension d’itinéraire culturel européen à l’origine du renouveau de ces chemins. C’est en tous cas ce qui m’a mise en route ainsi que beaucoup de monde de toutes nationalités ! Un pèlerin est un touriste culturel comme un autre. D’autres générations vont suivre , ça me parait normal que l’Espagne s’organise !

J’ai constaté sur la via de la Plata les aménagements, (parfois inutiles ou inutilisables ,les aires de repos pour pèlerins par exemple,en plein soleil et pas entretenues) mais bien contente de trouver des refuges dans de magnifiques batiments restaurés par les fonds européens. Qu’ils aménagent et embellissent pour faire face au nombre , je n’ai pas de problèmes avec ça et je dis merci l’Europe.
J’ai pu visiter le site d’Italica à la sortie de Séville gratuitement parce que j’étais européenne ! Pareil à Mérida ! Quand j’ai demandé de l’aide à Zamora (pendant la semana santa) ,l’OT se décarcasse pour me trouver une chambre... et je ne payais pas de mine sous le déluge !

J’avoue que j’avais tellement grelotté dans les refuges à partir de Salamanque - les petites municipalités n’avaient pas les moyens de les chauffer - que j’ai redouté le sanabrès sous la neige et je me suis dirigée après Granja vers Astorga où j’ai arrêté... à cause du choc cosmopolite... trop décalée après tant de solitude !.
Sur l’ensemble de la via de la Plata, quel beau chemin dans l’Espagne profonde et cette authenticité est éternelle à mon avis.

Je ne comprends pas bien ce que vous reprochez à l’Espagne. Je partage l’avis de Gilbert, le chemin c’est à chacun de prendre ce qui l’interesse pour le vivre intimement. Je respecte vos avis mais arrêtez de penser qu’il y a des pèlerins plus qualifiés ou plus authentiques que d’autres. Et ne vous mettez pas en rogne contre moi car je ne voudrais pas entrer dans une querelle franco française sur un sujet qui nous dépasse !
Bonnes fêtes de Noel !

Causette
24 décembre 2018

La Via de la Plata

Sur la Via de la Plata comme sur ce forum y’a que des mécontents, malpolis et solitaires... c’est bien normal ce ne sont que des français passéistes CQFD. Par contre les espagnols sont toujours aussi gentils, professionnels, fêtards. Il faut évidemment réviser son vocabulaire espagnol because l’anglais nada de nada.
Mais ça n’arrête le français qui ne parle à nadie.
Ne perdez pas de temps à me répondre ... je suis déjà partie.

didier
19 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourism

Le Chemin de la Plata je l ai fait , une fois de plus à toi mR Etasse c est le nombre de pèlerins qui fréquentent tel ou tel Chemins qui te déplaît ?, mais alors imagine que pensent les pèlerins qui tu croises , ils doivent penser la même chose que toi sur tes a prioris.mon prochain Chemin je ferai porter mon sac à dos à raison de 7€/jour et le premier qui me dira que c est pas l esprit Compostelle ,il va prendre cher
Didier

etasse
24 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Bonjour, Mr Didier.
Il va prendre cher !! Il va prendre quoi ? des menaces maintenant
etasse

Alléoust
24 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

"Professionnels, fêtards" ... Mais Causette est déjà partie dit-elle. Sin tener el menor remordimiento, cariño.

hervé
26 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

Bonjour
Quand je lis certains propos très agressifs je me dis que nous sommes loin de l’esprit du Chemin
Je me réjouis de ne pas avoir connu de tels comportements sur mes différents Chemins et j’espère bien ne jamais en connaitre
Pour moi , le Chemin veut dire " Simplicité -humilité - partage " mais sûrement pas "agressivité "
Buen Camino !


24 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

""" Il va prendre cher ""
C’est quoi cette façon " ouverte " de s’adresser aux gens et de conclure son discours ...

Si Monsieur a envie de procéder de telle façon ou autre , ça ne regarde que lui et cette façon de dire , :

" c’est comme ça et pas autrement et j’em..... ceux qui ne sont pas d’accord ""

He ben , cher Didier , tu fais comme tu veux , on s’en fout ...Mais ce n’est pas la peine de grimper sur un podium pour haranguer la foule et brandir tes choix comme un étendard ...
Personnellement , je n’ai même pas envie de commenter tes options de portage ou autres ..

Gilles l’a écrit avec beaucoup de tact et il a raison ...

Moi je crains de faire du mal à Causette , mais attention , faut pas me chercher non plus !!!
Et toc ....

Jean Louis Aspirot
24 décembre 2018

La Via de la Plata à l’heure du tourisme culturel

En ce soir de Noel ( et même en d’autres temps d’ailleurs) un peu moins d’agressivité serait bienvenu Merci

17 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document