bonjour,
Eternelle question, perpétuel débat des pèlerin qu’ils soient nouveaux ou expérimentés. A l’occasion de mon 5 e chemin (déjà !) , j’ai souhaité vous faire part de mes choix. Je reste bien sûr à votre écoute pour en ..reparler !
A découvrir en 5 photos sur mon blog.
Ultraia
Richard
trekkingzone.wordpress.com

Gilles
19 avril 2019

Comment voyager toujours plus léger vers Compostelle ?

(pardon, c’est encore moi !)
Quand je vois sur les chemins ce que portent les gens, j’ai sincèrement de la peine pour eux et c’est dans cet esprit que j’interviens quand ce sujet ressort régulièrement.
Car une grande part des difficultés physiques et par conséquence directe mentales rencontrées en chemin, c’est à cause du poids ! Cette contrainte vous pourrit votre Camiño !
Bon déjà le poids du corps, et ensuite le poids sur le dos ! Mon témoignage après dix ans et plus de 25000 kilomètres sur les chemins. Je suis parti de Séville le 20 février et vais atteindre ma destination, Rocamadour dans une semaine. Je porte un sac de 25 litres (encore trop grand) pesant 4,5 kilos sans l’eau. Je n’ai de leçons à donner à personne, la première fois je suis parti avec 17 kilos dans 70 litres et j’en ai bavé comme un chien.
C’était juste pour témoigner que c’est possible, qu’il y a de la marge et merci aux modérateurs de m’épargner les réponses désobligeantes.
Gilles

gilbert
21 avril 2019

Comment voyager toujours plus léger vers Compostelle ?

Bonjour Gilles je suis sur le Mozarabe départ d’almeria et couché à Moclin ce soir 21/04. Peux nous donner des détails je suis à 7,5 sans l’eau
bonne pérégrination à toutes et à tous
la joie est sur le chemin !

Gilles
24 avril 2019

Comment voyager toujours plus léger vers Compostelle ?

Bonjour Gilbert. C’est déjà bien 7,5 kilos et tu es déjà en chemin. Peut-être te conseiller un truc implacable : regarde chaque chose, la moindre petite chose de ton sac et demande-toi si, l’ayant perdue, tu devrais abandonner ton chemin ou si tu te débrouillerais. Tiens : la serviette de toilette qui paraît incontournable et pourtant... Par exemple pour ma pérégrination actuelle je m’étais envoyé mon couteau suisse en poste restante à Séville mais il n’était pas arrivé quand j’y étais. Ben finalement je marche sans depuis plus de 2 mois. Quand on sait le poids de l’objet que j’aurais juré indispensable !
Si tu veux j’ai une liste de mon sac etoon peut en discuter avec plaisir mais il me faudrait ton mail, je n’indique pas le mien sur ce forum.
Bon chemin, buen Camiño à toi. Le Mozarabe c’est quelque chose, pas vrai ?
Gilles

Jean,le pèlerin toulousain
21 avril 2019

Comment voyager toujours plus léger vers Compostelle ?

Et oui,Gilles,conséquences de cette erreur répétée sur de trop nombreuses années,je suis obligé d’aller chez le kiné l’hiver,de ne porter que 3 kg maximum avec l’eau et donc de faire transporter le sac par des organismes adéquates ( sacrilège ! ) .Cela restreint à 2 ou 3 le choix des Caminos en Espagne et au Portugal .

Jean

4 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document