.Clap de fin Erard 3 novembre 2019

Compostelle,c’est fini.
Au revoir, Adios.

Jean,l’ancien pèlerin toulousain.

jean pierre en lauragais
4 novembre 2019

.Clap de fin

@ Jean, l’ancien pèlerin toulousain

Que Dios esté contigo, mi hermano. Rezaré por ti a Compostela.

Un abrazo de Peregrino

Jean Pierre

François 36
4 novembre 2019

.Clap de fin

Bonjour Jean le Pèlerin toulousain

Et pourquoi donc ? Un coup de blues, cher ami pèlerin ?

Dites-nous tout. Laissez-vous aller à tout dire, tout nous dire, on vous lira avec toute l’attention nécessaire et nous partagerons avec vous ce qui vous blesse ou vous chagrine...

Courage, il y a toujours au bout du chemin," la vie, toute la vie à se partager et à coeur vaillant rien d’impossible !

Bien amicalement.

Erard
5 novembre 2019

.Clap de fin

Ma décision n’est absolument pas liée à l’association jacquaire dont je fais encore parti et qui a une activité tout à fait,selon moi,positive. Le problème est la tournure mercantile que prennent le Camino Francés et déjà les chemins portugais...alors que je ne fais que souligner ,et je ne suis pas le seul(voir le site espagnol GRONZE) une dérive qui ne fait que s’accentuer .

Trop peu de pèlerins ignorent qu’il existe plus de 25 chemins de Compostelle en Espagne...mais ce n’est pas vraiment le Club Med !

Jean.

Gilles
6 novembre 2019

.Clap de fin

Jean tu le dis toi-même il y a plein d’autres chemins. Le tourisme de masse ruissèle progressivement du Francès sur les autres mais il y a encore de quoi faire, allez !
En tout cas je comprends et partage ton indignation. A tel point que j’ai prévu dans qq semaines un dernier départ qui conjuguera le Francès en hiver et la Plata à l’envers. Et après, j’aime trop le pèlerinage de St-Jacques pour supporter plus longtemps de le voir se gangrèner, basta !
Gilles

#jesuislà
6 novembre 2019

Pourvu que ça continue ...

Une quarantaine de pèlerins sont arrivés à Santiago en 1949. 94000 marcheurs, cyclistes et cavaliers ont reçu la Compostela en 2005 et 327000 en 2018. C’est fantastique pour les marcheurs et pour l’économie des villages traversés.
Pourvu que ça dure ... Buen Camino

claude01
6 novembre 2019

.Clap de fin

Bonjour,

Il serait intéressant de connaître est la période qui s’est écoulé entre tes passages sur le Camino francès. Pour ma part l’ayant effectué en 2017 (Juin/14 juillet à Fisterra)... je n’en garde que des meilleurs souvenirs... au point de le faire découvrir à mon épouse en 2020. Bien sûr, je le déconseillerai aux randonneurs pèlerins en recherche de solitude ou de calme. Maintenant le chemin à toujours été à l’image de son époque.. je pense ! Au moyen âge il y avait DEJA des brigands et des loups !!! Pour ma part, je préfère un chemin fréquenté, même si je le reconnais cela peut poser question quelle fois... Sommes nous pas 7 milliards sur terre... alors partager 800 km... Ce n’est pas bien méchant.

Gilles
8 novembre 2019

.Clap de fin

Deux remarques ;
- ceux qui n’ont pas vécu sur les chemins il y a dix ans ou plus ont la chance de ne pas éprouver la nostalgie de cette époque tout autre qui n’existe plus.
- la première fois où l’on parcourt le chemin on est forcément ébloui. C’est à y revenir par la suite qu’on est troublé par l’évolution, les changements.
Gilles

Edith et Serge
9 novembre 2019

Clap de fin

Bonjour à toutes et tous,

Tout est dit dans les deux derniers paragraphes de Gilles !!!
De plus, regardez ce forum et les messages postés.
La richesse "pèlerine" a disparu laissant le champ au "tourisme".

Bonne fin d’année.

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles et de Rome)

Muverans
6 novembre 2019

Les trois coups

Bonjour Jean, bonjour à tous,

D’abord je me réjouis que vous ne soyez pas la proie d’une maladie foudroyante : je l’ai sincèrement craint.

Cela dit, il n’existe qu’un seul chemin et c’est celui que vous parcourez entre votre maison et Compostelle et éventuellement le retour. Votre maison ou "vos lieux familiers" comme le présente le texte que l’on signe sur la créanciale délivrée par l’Église catholique. Tout le monde n’a pas assez de temps et d’argent pour parcourir autant de kilomètres, l’Église se satisfait des cent derniers kilomètres. Elle se satisfait également de l’affluence.
Les autres itinéraires, c’est du tourisme et il est normal que les touristes payent pour les prestations qu’il reçoivent. Prendre un avion pour commencer sa randonnée en Andalousie ou au Portugal : du tourisme ! La moindre des choses, c’est que les touristes respectent les lieux qu’ils visitent et les petites entreprises qui les animent. Qu’ils respectent également les personnes qui se jettent en chemin pour la première — et seule — fois en ne dénigrant pas les chemins qu’elles emprunteront.
Si vous pensez vraiment que marcher vers Compostelle n’est plus fait pour vous : fort bien écartez-vous en. Je crois toutefois que lorsque votre rogne ou votre abattement passager sera terminé, vous choisirez de bien planifier votre chemin, hors saison, en commençant sans doute par la via Garona que vous promouvez. Et vous retrouverez les émotions de la première fois.

Bon chemin !

Muverans

ERARD
9 novembre 2019

.Clap de fin

Merci Gilles,tu le formules mieux que moi.Je m’inscrit totalement dans tes deux remarques du 8 novembre.

Jean.

Jean-Claude
10 novembre 2019

.Clap de fin

Bien content de savoir que je faisais partie des 94000 marcheurs en 2005. Arriver devant la Cathédrale de Santiago le 1er novembre, après 2 mois de marche çà a quelque chose d’exaltant.
J’ai refait une tentative en 2010 de Camargue à Santiago et même Fistera, et Muxia. Je crois que c’est les 3 ou 4 derniers jours qui m’ont paru les plus extraordinaires :( j’ai eu raison de ne pas abandonner avant.)
Je ne l’ai pas refait depuis, et je ne le ferai plus. Pour moi il n’a plus aucun intérêt. Je préfère marcher sur d’autres sentiers.
Jean-Claude

11 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document