.en vélo électrique Patricia Laleman 10 février 2020

Bonjour. Ayant des problèmes de genoux j’ai du me résoudre à opter pour le vélo électrique. Je souhaite partir de chez moi en Normandie pour descendre par Angers sur le chemin des plantagenets puis retrouver le chemin de Tours jusqu’à Ostabat pour ensuite remonter par la variante de Rocamadour sur le chemin du Puy et rejoindre Vézelay. C’est un chemin que j’ai fait en partie à Pieds.
Je recherche des pèlerins qui auraient l’expérience du chemin à vélo et qui pourraient m’indiquer des guides ou des forums où je pourrais trouver les petites routes les plus praticables.
Merci beaucoup de votre aide. Tous vos conseils seront les bienvenus.


11 février 2020

.en vélo électrique

ah ! Voilà qui va plaire à Muverans !

Belorado
12 février 2020

.en vélo électrique

Juste une petite suggestion :
Quand vous emprunterez les chemins partagés :

- Équipez vous , s’il vous plaît , d’une sonnette ou d’un avertisseur quelconque .
Tout simplement par égard pour les marcheurs qui vont beaucoup moins vite qu’un vélo , à fortiori électrique .

Ceci rassurera tout le monde et évitera de surprendre des personnes sur qui vous arrivez de dos ..
Rien de plus désagréable , pour un marcheur , que de se faire surprendre par un vélo arrivant derrière lui sans prévenir , et qui de plus vous passe au ras de chevilles ...

En cas d’écart d’un pas sur la gauche , ou sur la droite , je n’ose même pas imaginer le choc , et le drame qui s’en suit ...

Quant au salut attendu entre pèlerins , on oublie ...Jamais été salué par un cycliste ...

Guy24
12 février 2020
on

.en vélo électrique

Sur l’avertisseur, tout à fait vrai, les cyclistes ne l’uilsent pas souvent, quand bien même ils en soient équipés sur leur machine. Il est rappelé que ce dispositif est obligatoire par le code de la route, surtout sur les portions, ou circulent aussi des piétons, pélerins ou autres. Les voies vertes actuelles, peu de fois, les champions cyclistes du dimanche en font cas, il est vrai cela alourdirait leur purs sang. J"étais moi même cycliste ( vélo course) amateur du dimanche, mais j’avais monté ce type de sonnette......Une fois lors d’un footing, un cycliste qui en plus se regardait pédaler, nez en bas, n’a pas vu l’écart d’un brave dame évitant un cadeau du "maître d’un toutou", ce coureur est entré en collision ( par derrière) avec cette personne et a donc chuté. En sus il l’a incendiée il m’a fallut modérer le débat, à cause de cette putain de piétonne. Pas d’avertisseur sur la machine, et puis quoi encore, c’est bien assez chère ! Un vélo de course, pas besoin, faut pas emmerder.
Par contre lors de notre chemin de Compostelle, les cyclistes ( bon nombre) nous souhaitaient ’ Bon camino’ lors de leurs dépassements. Aux premières heures de marche le matin, la fréquence des encouragements était soutenue.

Gilles
12 février 2020

.en vélo électrique

+1 Belorado !
Les cyclistes déboulent par derrière sans prévenir, combien de fois on sursaute et si on se décale d’un coup... perso il m’est arrivé une seule fois qu’un cycliste signale sa venue. "VÉLO JE PASSE À GAUCHE !" Parfait .
C’était une femme, comme par hasard.
Gilles


12 février 2020

.en vélo électrique

Le vélo électrique....pourquoi pas....puis utiliser ma moto ?

claude01
12 février 2020

.en vélo électrique

En 2017, mon camino francès à bien failli prendre fin pour quelques millimètres pour les mêmes raison évoqué plus haut peu après Tardajos et Rabé de las Calzadas.... pour preuve je n’en souviens encore comme si cela était hier.
Concernant la question posée, il existe "Eurovélo3" regardez le tracé, c’est peut être une solution pour descendre au pays basque.

Belorado
13 février 2020

.en vélo électrique

Petite précision quant aux saluts des cyclistes :

- c’est l’usage sur le Camino Francès , et en Espagne en général ..
On se salue avec des Ola , sans problèmes ..
Par contre , en France , le partage des espaces n’est pas un réflexe naturel ..
A la décharge des cyclistes , certains marcheurs, surtout en groupes , occupent souvent toute la largeur disponible ..

Les départementales et autres chemins communaux et vicinaux vous offriront plus de tranquillité ..
Rien de tel qu’une bonne série de cartes au 1/100000 dans votre cas .
ça devrait suffire ...

gilbert
15 février 2020

.en vélo électrique

Je partage l’avis général du sans gène des velocipedistes sur les chemins et surtout leur manque de courtoisie, ilsn
ne font pas le « même « chemin, le partage n’est pas identique à celui que nous avons lorsque l’on se retrouve bien souvent aux étapes
ceci dit pourquoi pas en vélo électrique si la condition physique est un peu défaillante.

Dom
17 février 2020

.en vélo électrique

Moi, je pense faire le chemin en voiture électrique. pensez-vous que je vais trouver des bonnes de recharge facilement ?

Pepita
20 février 2020

.en vélo électrique

Bonjour à toutes et à tous

Ah ! ah !

A voir le nombre de réponses dont certaines ne sont pas dépourvues d’humour, on constate que la cohabitation vélos/pèlerins n’est pas évidente !
Pour ma part, je suis piétonne sur le Chemin et cycliste sur les pistes cyclables. Là aussi, beaucoup à redire. Pas plus tard qu’hier, un groupe de piétons qui n’était pas sur le chemin - parallèle- réservé aux piétons mais sur la piste cyclable et à qui j’en faisais la remarque m’a rétorqué qu’il y avait de la boue !
Sans autre commentaire...
Quant aux vélos électriques, je suis à fond pour...si c’est pour remplacer un trajet en voiture. Sinon, se faire doubler à toute vitesse sans en être avertie, je trouve ça très désagréable.
De plus, pour moi, le vélo c’est du sport. Je vais donc moins loin avec mon vélo mécanique car je ne suis plus très jeune.
Acceptons de vieillir et de ne plus pouvoir faire ce que nous faisions avant !

Sur ce, salut et bon courage !
Pepita

moneypenny
21 février 2020

.en vélo électrique

Bonjour à tous,
Je note que Patricia ne demande qu’un conseil de cyclo "pour trouver les petites routes les + praticables"....
Il y a en France un réseau dense de pistes cyclables qui devraient permettre, sinon le "chacun chez soi"..., une meilleure cohabitation cyclos-piétons que sur les GR (les voies vertes sont d’ailleurs "à partager") :

1.réseau européen : les eurovéloroutes
il y a un itinéraire spécifique déjà signalé l’eurovéloroute n°3 EV3, appelée en France la Scandibérique
que Patricia peut rejoindre à Tours

voir carte sur https://en.eurovelo.com/ev3

2. réseau national
https://www.francevelotourisme.com/itineraire

3. réseau départemental
chaque département a son réseau de pistes cyclables et voies vertes. C’est avec le plan de ce réseau que je ferais mon itinéraire quand il ne coïncide pas avec les grands axes cyclos !

Pas spécialiste, je suis exactement le même cas que Pepita !
J’habite en Gironde, dépt bien équipé en pistes cyclables (en saison, je croise souvent les cyclos de la Vélodyssée EV1 )
je me permets de te conseiller de chercher sur le Net en tant que cyclotouriste plutôt qu’en pèlerine...
D’autant que les sites (c’est le cas de la Vélodyssée) ouvrent à des hébergts adaptés au vélo.

Les pouvoirs publics ont mis le paquet pour l’itinérance à vélo qui draine beaucoup de touristes étrangers .
Rien à redire, l’industrie du Tourisme accueille et profite de ce potentiel de clients/touristes/sportifs (au choix) qui "consomment" services ou prestations...

Sans ironie, en tant que cyclo tu deviens et tu seras perçue comme tel, une autre espèce que pèlerine à pied !
Dans mon souvenir, les 2 ne font pas bon ménage à l’étape.
Tu devras choisir ton camp ! c’est une boutade !

11 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document