Partir après le 11 mai... René 24 avril 2020

Bonjour,
En supposant que le déconfinement soit réel après le 11 mai, j’envisagerais de reprendre (seul) le chemin d’Arles pour faire la section Lodève Toulouse.
Comme les gîtes seront encore fermés, pourrait-on envisager que le bivouac soit une solution ? et en respectant bien sûr les gestes barrières.
Pour la nourriture, pas de pb les magasins d’alimentation sont ouverts.
Qu’en pensez-vous ?
Cordialement.
René

Gilles
25 avril 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour René.
Moi aussi c’est pas l’envie de repartir qui me manque et si les frontières perdurent à être fermées j’envisage aussi de me concocter un trajet en France, manière de patienter.
Mais je pense qu’un départ dès le début du déconfinement est prématuré. Il faut attendre de voir ce que ça va produire et comment les choses se stabilisent... Si du moins elles se stabilisent... Et nous ne sommes pas à l’abri d’un rebond, d’une deuxième vague avec un reconfinement impromptu !
Donc patience et longueur de temps à mon humble opinion.
Bon chemin vers le chemin !
Gilles

Richard KIRSCH
27 avril 2020

Partir après le 11 mai...

Salut !

je devais partir sur la Plata.. on oublie . A la moindre seconde vague, c ’est le confinement assuré à la frontière française . Et les albergues vont nous compliqué la vie . C’est suffisamment dur de marcher , alors évitons les ennuis inutiles .
Au plaisir de vous recevoir sur mon modeste blog trekkingzone.wordpress.com
Amitié
Richard

Bourdon Patricia
27 avril 2020
on

Partir après le 11 mai...

Bonjour à tous,
Moi je vous conseil d’attendre vous le dites vous même nous ne sommes pas à l’abri d’une rechute qui sera encore pire alors soyons sérieux et attendons encore pour partir. Moi c’est mon cas la France est un beau pays et nous avons un beau chemin mais restons tous prudent.
Amicalement

Patricia

gilbert
28 avril 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour
C’est une question à laquelle AUCUN intervenant sur ce blogue ne peut répondre. Il y a des informations qui sont données par les médias mais soyons sérieux il n’y a rien de vital à partir plus tard. Le fait de partir sur les chemins nous apprend la patience, un pas après l’autre

Belorado
29 avril 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour

Il en des qui entendent tout ce qui se dit .

Des chez qui ça rentre par une oreille et ça sort par l’autre ..

Des inconscients qui se contre foutent des conseils de prudence ..
C’est le même état d’esprit , si toutefois il en ont un , que ceux qui font du hors piste , ou qui ne consultent pas le bulletin météo avant de partir en montagne ou sortir en mer ..
...
Mais c’est comme ça , nous n’y pouvons rien ...il va y en avoir !!

Toutes les personnes en charge de " sauver des vies " le savent ..
et ça les rend d’autant plus méritantes ..car bien des fois , elles mettent leurs vies en danger...

Alors , si malgré tout vous persistez à vouloir mettre votre projet à exécution , prenez la précaution minimale de souscrire une assurance " rapatriement "..
C’est le minimum à penser , et d’un coût modeste en regard des dépenses engagées pour secourir un ou une entêté ( e ) ..
C’est une compagnie qui financera les conséquences de vos imprudences ..
et non la collectivité silencieuse ..

A vos risques et périls !!

claude01
30 avril 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjours,

Infos entendu aujourd’hui, la frontière Espagnole resterai étanche jus’à la fin septembre. (Dans l’éventualité ou le virus circulera les prochaines semaines)
Source Michel Durieu, sur RMC/story

philippe
1er mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour,
D’habitude Lodève Toulouse y a pas grand monde (Euphémisme pour dire qu’il n’y a pas un chat ni un rat), et c’est plutôt sauvage, donc le bivouac doit être possible. Quant aux gites, je pense qu’ils seront bien content d’avoir un pèlerin (payant) et que tu n’auras pas de mal avec la distanciation sociale :-)). Les départements concernés sont en vert (à part le Tarn en orange), peut être qu’il vaudrait mieux que tu attendes quelques jours après le 11 mai pour vraiment voir ce qu’il advient. Mais bon pourquoi pas !
Bon évidemment je vais me faire allumer par les donneurs de leçons mais qu’ils commencent par lire ton message, il n’a jamais été question de passer la frontière espagnole. Sinon sur ce trajet, prévoir quand même quelques provisions dans la besace car les ressources sont parfois maigres et rares.
Buen Camino !!

Léa
1er mai 2020

Partir après le 11 mai...

Pourquoi ne pas partir, si vous êtes solide et prêt à tomber malade loin de chez vous, vous ne traversez pas la frontière et comptez bivouaquer sans doute dans la nature, même par mauvais temps ? Loin des villes et des dortoirs, vous passez par des commerces de village et n’allez pas dans les églises. Si vous portez le masque et effectuez les gestes barrières, Alors bon ! Cela dit, vu la peur et les précautions nécessaires, vous ne risquez pas de trouver grand monde prêt à partager avec vous pendant votre chemin ou à vous aider en cas en cas de pépin. Si tout ça ne vous décourage pas, alors Buen Camino

Guy24
2 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour,

Il me semble avoir compris, déplacements autorisés dans un rayon de 100 kms du domicile, sinon autorisation ? Après le 11 Mai .

Marcher, ou s’y rendre et 100 kms et plus, je ne saisis pas tout !

gilbert
8 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour
donneurs de leçons ? Philippe, où ? Dans quelle intervention ?
je n’ai vu et lu que des réflexions de bon sens, de gens responsables

Phil
2 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Moi aussi j’envisage de partir sur un chemin en France, plutôt cet été, et sans être irresponsable. Ce n’est pas plus dangereux que d’aller travailler ou aller à l’école. La question que je me pose est celle des gîtes : seront-ils ouverts ? respecteront-ils les distances = 1 lit sur deux ?

claude01
2 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour,

Juste petite réflexion et NON donneurs de leçons.... si devait y avoir une deuxième vagues, à combien estimez-vous en semaine, en mois de nouvelles mesures contraignantes ???
Car malheureusement nous ne pouvons pas regarder du coté de la Chine.... leurs dé-confinements est bien plus RIGOUREUX que sera le notre.
Je préféré encore "joué la sécurité.... mais le "BRASSAGE des prochains jours me ne rassure pas.... car au nom de la liberté à la Française... il y aura des rassemblements c’est inévitable.

florence
3 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour phil. et aux pèlerins qui se posent des questions sur les hébergements en France. Etant hospitalière , je trouve compliqué la distanciation !Par exemple en France beaucoup de petit gite avec une petite cuisine dînatoire . 3 ou quatre lits superposes !C’est l’hospitalier qui fait le repas du soir. La table n’est pas très grande. Comment faire !
J’ai de grand doute pour respecter la distanciation.
Si vous avez vous- même des idées je suis sure que les associations de pèlerins sont preneurs !
Si vous décidez de partir ,il est prudents de téléphoner avant pour savoir si c’est ouvert et de combien de place ! il faut aussi que les gîtes aient de quoi désinfecter et des masques !
C’est un coup financier supplémentaire a supporter.
N’oublions pas que les hospitaliers sont bénévoles et que beaucoup de gîtes sont donativos !!
Alors que faire ? Beaucoup de question en suspend !

Dom
4 mai 2020

Partir après le 11 mai...

A mon avis, c’est de différer d’un an son départ. L’Espagne n’a pas ouvert ses portes et il risque de filtrer fortement ensuite. De plus, comment vont fonctionner les hébergements en France ? Je serai hospitalier cette année, je refuserai de tenir mon poste. Le 11 mai peut apporter une seconde vague surtout que le français ne respectent pas facilement les consignes. Reffléchisser avant de prendre des risques car on n’est jamais seul sur le chemin et St Jacques ne peut pas sauver tout le monde.

phil
5 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour ! oui Florence j’ai pensé aussi aux repas, je n’ai pas de solutions, c’est encore plus compliqué que d’espacer les lits à occuper. Mais s’il y a moins de monde dans les gîtes, il y a aussi moins de repas à servir ...Pour le reste, les gîtes doivent désinfecter bien sûr, et c’est du boulot en plus, mais par contre chacun doit voyager avec son (ses) masque(s), on en a besoin tous les jours pour les courses, les bistrots, etc...et donc pour les gîtes.

florence mongreville
7 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Phil. Bonjour.Nous avons pour consigne de tout désinfecter après le départ des pèlerins ! Nous n’avons pas attendu la pandémie pour le faire. C’est juste une question de bon sens. On ne sait pas ce qui peut voyager dans le sac à dos !
Est ce que tu crois que les pèlerins vont voyager avec un stock de masque pour se protéger et du gel !!
Ce n’est pas très sérieux.
Ce qui l’est, c’est de remettre son voyage à plus tard.

Pepita
8 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Bonjour,
Juste une petite remarque : je suis très perplexe pour ne pas dire plus, quant aux questionnements de nos amis pèlerins et de bon nombre d’autres personnes :
Le plus difficile à vivre serait de ne pas sortir et de ne pas pouvoir faire ce que bon nous semble à cause du confinement.
Moi, ce qui, me préoccupe, c’est de ne pas attraper ce foutu virus et de ne pas le transmettre. Question de priorité !
Bon Chemin ...en rêve !
Pour le reste comme le disent très justement Florence ou Dom., on attendra !
Pepita

Gilles
8 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Florence Mongreville, le ménage des gites d’étape, gites pèlerins ou albergues n’est pas systématiquement et partout quotidien. C’est dans la nature même de ces hébergements de s’appuyer aussi sur la propreté et l’hygiène de chacun. Ça ne fonctionne pas très bien j’en sais qq chose mais ça oui c’est dans l’Esprit du chemin.
À lire les projets de normes ou reglementations sanitaires Covid qui fleurissent avec le printemps en France comme en Espagne on ne peut qu’être perplexe sur les décisions de réouverture à venir.
En Espagne on voit des hébergeurs se lancer dans la revente pièce par pièce de leur albergue : du lit au tabouret en passant par les casseroles.
Il faut faire le dos rond, ne pas se précipiter et tenir bon jusqu’à la fin : un vrai traitement ou un vaccin.
Bons chemins vers le Chemin !
Gilles

jean marc
10 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Pour ceux que les pieds démangent (j’en fais parti), il existe une solution, recensez les randos entre 15 et 30 km dans les 100 km autour de chez vous et faites en une tout les jours. Vous découvrirez de très beau paysage, de très beau chemin et pourrez avoir votre réflexions intérieur.

Seul différence le gite sera le même tout les soirs. Vous pouvez si vous voulez porter votre sac. Ce n’est pas le chemin, mais faute de grives.......

Phil
10 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Je ne lis pas de propos d’"inconscients" ici, je ne lis pas de propos de gens qui "font comme bon leur semble", je vois des gens qui se posent des questions, qui ont l’air prudents, qui parlent d’attendre, de reporter. SI je pars CET ETE, SI la situation sanitaire s’est AMELIOREE, et SI les gîtes sont ouverts, eh bien je partirai PEUT-ETRE, en réfléchissant SERIEUSEMENT à ce que je fais. Et si c’est plus tard, j’attendrai, pas de problème. Et si les masques sont toujours conseillés, j’en prendrai, et du gel aussi, je ne compterai pas sur les autres pour me dépanner. Et je peux très bien randonner autour de chez moi aussi.

Dom
18 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Alors René, es-tu parti ?

René
18 mai 2020

Partir après le 11 mai... @Dom

J’ai pris conscience de mon inconscience et j’ai décidé de respecter les recommandations des autorités, comme tout le monde. Pour moi comme pour autrui.

René
19 mai 2020

Partir après le 11 mai...

Non, pas encore...
mais depuis le 11, j’ai repris l’entraînement et je dois que dire que en 2 mois, on se rouille vite !
Je voudrais repartir de Lodève qui est dans le périmètre des 100km, mais pour y aller je sors largement de ce rayon !
Alors, je cherche...

23 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document