Un protestant sur le Chemin Ludovic 13 février 2021

Salut amis cheminants,

Petit week-end de février très calme, je pense au Chemin. Pour moi c’était en 2018. Vézelay -> St Jacques par le Puy, d’une traite. Cela me fait plaisir de trouver ce forum qui me rappelle mon équipée. A l’époque, on était libre ! Pas de covid, on pensait à l’été comme une occasion de boucler le sac et sauter le pas, souvent le fruit d’une longue réflexion.

Petite pensée à tous les gens qui avaient prévu le camino en 2020.

Pour partager mon vécu, j’avais immédiatement écrit un livre : Un Protestant sur le Chemin. J’avais tellement de choses à exprimer, en revenant ! Je ne savais même pas par où commencer pour raconter le camino à mes amis. Témoignage auto-édité sur Amazon, pour ceux qui aiment la lecture.

Ce qui est marrant, c’est qu’après trois mois passés sur la route, je m’étais dit "plus jamais". Faut voir aussi, j’étais parti en mode bivouac, avec pas mal de souffrance physique à la clé. Mais ces derniers temps... Les jambes ne diraient pas non pour un deuxième tour ! Affaire à suivre !

Pour ceux qui veulent vivre un peu de Chemin par procuration, je mets régulièrement des photos commentées sur la page facebook de mon livre, dans des albums qui retracent les petits moments de bonheur ou de galère. Les grandes réflexions profondes, il y en a eu aussi, mais c’est dans le livre. Pour le reste, il vous faudra marcher ;)

Alors pour ceux qui planifient un départ en 2021, Ultreia ! Je prie pour vous.

Ludo "Walker", le protestant sur le Chemin

belorado
17 février 2021

Un protestant sur le Chemin

Bonjour Ludovic
Nous sommes tous enclins à partager notre chemin , et votre démarche s’inscrit dans la droite ligne de nos envies ..
Au delà de votre souci de faire connaître votre publication , ce qui est louable , pourquoi intituler votre discussion " un protestant sur le chemin " ..?

On pourrait imaginer par association d’ idées ...un Boudhiste sur le chemin , un animiste sur le chemin , un catholique sur le chemin , un shintoiste sur le chemin , un musulman sur le chemin , un athée sur le chemin etc....
J’ai envie de dire : et alors !!

Avant d’afficher son statut religieux ou ses convictions personnelles , on est avant tout un pèlerin qui , comme tous les autres chemine sur cette voie de pèlerinage menant à Saint Jacques de Compostelle ..
Mais , de quelque origine ou conviction que l’on soit , pourquoi pas aussi ?

Personnellement ,je ne vois pas trop la finalité de porter à la connaissance générale ton choix religieux ..
Ceci dit , le choix t’appartient ..

Il reste malgré tout des inconnues qui , j’imagine , sont décrites dans votre livre ..Comme par exemple :

- comment un protestant s’accommode t il des signes religieux ostentatoires , qui sautent aux yeux de toute personne pénétrant dans la plus petite église , notamment en Espagne ?
- Quel est le ressenti intime du Chrétien que vous êtes face à cet étalage de dévotions ?
- La non-reconnaissance de la hiérarchie liturgique romaine peut-elle être mise à mal dans vos convictions profondes ?
- Quelle raison intime ou personnelle peut-elle inciter un Chrétien protestant à faire ce pèlerinage ?

Voilà sommes toutes de quoi nous donner , selon vos réponses , envie d’ouvrir votre livre ..
Il aurait été , je pense , très intéressant de croiser votre chemin et d’échanger à la faveur d’une rencontre ..
C’est ce qui fait aussi la richesse de ce Camino ..
Cordialement
Belorado

beatrice
22 mars 2021
on

Un protestant sur le Chemin

Bonjour,
Je ne réponds pas à l aspect protestant. Le chemin appartient à tout le monde.
Je réponds à l aspect bivouac et souffrance.
J ai effectué une grande partie du chemin en miode bivouac, et je n ai pas souvenir de souffrance particulière.... de quelles souffrances parlez vous ? J avais 64 ans.
(Vezelay SJPP, L Espagne, pas fait)

Je vous souhaite d autres beaux chemins
Cordialement
Beatrice

Jean Louis Aspirot
24 mars 2021

Un protestant sur le Chemin

A méditer : Au moyen âge sur lap orte de l’abbaye de Roncevaux on pouvait lire ce bout de texta tiré d’un poème de l’époque " La Preciosa" : La puerta del camino se abre a todos, enfermos y sanos, no solo a cristianos, sino tambien a paganos, herejes, ocios y vanos. Mas brevemente a profanos La porte du chemin est ouverte à tous, malades et bien portants. Non seulement aux chretiens, mais aussi aux paiens, aux heretiques, aux oisifs et aux vaniteux . Plus simplement aux profanes.


24 mars 2021

Un protestant sur le Chemin

Jean-Louis juste peut-être une petite correction : pagano signifie plutôt païen ; plus ouvert et tolérant qu’hérétique qui aurait une connotation péjorative.
Mais comme on dit partout le chemin est ouvert à tout le monde, ça fait partie de sa noblesse.
Gilles

Jean Louis Aspirot
24 mars 2021

Un protestant sur le Chemin

Gilles, si vous relisez bien ma traduction, pagano est bien traduit par païen et hereje veut bien dire hérétique ou dépravé en deuxième sens. Mais le texte en entier est en vieux Castillan et c’est la première version qui s’applique..

Gilles
25 mars 2021

Un protestant sur le Chemin

Autant pour moi Jean-Louis, j’avais mal lu !
Gilles

6 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document