.déception lagarde 16 août 2021

Bonjour à tous les pélerins ;
je rentre de 8 jours sur le Chemin entre le Puy et Estaing.Les paysages sont tout simplement fabuleux je n’en dirai pas autant ni des gîtes ni de ceux qui les fréquentes.
Côté gîte je n’ai pas de remarques négatives quant à la qualité des hébergements, par contre pour ce qui concerne les repas servis ils laissent souvent à désirer sauf à avoir un appétit d’oiseau. Quand on fait des étapes de 25 kms qui plus est en moyenne montagne on aimerai trouver une alimentation consistante ce qui n est pas tjrs le cas.
Quant à l’esprit du chemin il faut bien admettre qu’il n’était pas au rdv ou très rarement. Pas d’échanges sur le pourquoi on est sur le chemin, ni sur le chemin en général.
Je ne suis pas sur le chemin pour écouter des discussions sur les tracas du quotidien mais bien plus sur les plaisirs que l’on ressent au fil des kms et des jours.
J’ai vécu une magnifique expérience en 2019 sur le tracé Cahors/Saint Jean Pied de Port mais c’était au printemps donc avec un autre public souvent étranger et surtout très différent de celui rencontré en juillet/aout et qui plus est en crise sanitaire.
Je termine le chemin Estaing /Cahors en septembre en espérant le bonheur total comme les années précédentes
Buen camino.

mario
23 août 2021

.déception

Ton titre : déception me fait dire : déception à te lire, je te souhaite vraiment que tu retrouves l’esprit du chemin et il existe. Buen camino amigo !

belorado
26 août 2021

.déception

Bonjour ,

On dirait un compte rendu rédigé par un envoyé de guide touristique !!

Chargé de donner son avis sur les établissements fréquentés , le contenu des assiettes , le niveau des échanges avec les convives , et la teneur des propos entendus !!

Mais , cher Lagarde , si la démarche initiale est de ressentir " le plus de Bonheurs possibles " et de raisonner à travers son prisme personnel , on fait fausse route ..

Une chose est sûre , un chemin parcouru pendant une période donnée , fusse t il le premier , avec un vécu perçu naturellement positif , ne peut pas ressembler à une autre session de parcours du même chemin à une autre période avec des rencontres différentes ..

Et dans ce cas de générer les mêmes émotions que la première fois !!

Partir , c’est accepter de faire confiance au hasard total des rencontres , des émotions qui vont avec , et des aléas qui ne manqueront pas de survenir.
Les propos qui vous dérangent font partie de l’aventure , au même titre que la pluie , la faim , la fatigue ..

Alors reprenez votre sac , repartez en effaçant tout ou partie des souvenirs précédents , et réécrivez une nouvelle histoirre à chaque fois ..

Bon vent et apprenez de vos expériences

Gilles
27 août 2021

.déception

De fait, Belorado, plus on écume les chemins et plus on entend l’expérience des autres en se gardant d’en tirer quelque enseignement pour soi-même.
Gilles

moneypenny
2 septembre 2021

.déception

J’ajouterais que "8 jours sur le Chemin entre le Puy et Estaing"
c’est 8 jours de rando sur le GR65 entre le Puy et Estaing, en plein mois d’Aout...
Y chercher l’esprit du chemin au milieu d’une foule aux multiples motivations et sur 8j, en Aout !!!, ça ressemble à une erreur d’aiguillage.

Si c’était la proximité du Puy l’argument de départ, le GR65 arrive de Genève, dans des paysages tout aussi fabuleux, ceux que je connais à travers la Haute Savoie, par ex dans les vignobles de JONGIEUX qui surplombent le couloir du Rhône, sont inoubliables !

Au moins votre témoignage devrait édifier les néophytes qui croient que partir du Puy est un must pour s’initier aux chemins de St jacques (ou faire un pèlerinage !).
La ville n’était à l’origine ni une étape, ni un point de départ vers St Jacques mais un lieu de pèlerinage à Notre-Dame de l’Annonciation "autour d’une statue de bois de la Vierge Marie, dite Vierge Noire, dont l’original a été détruit en 1793. "
Il y a tant de GR moins fréquentés où chacun choisit ses échanges plutôt que les subir !

jean-claude
3 septembre 2021

.déception

Je suis parti du Puy le 29 aout 2005 pour arriver à Compostelle le 1er novembre. J’en garde un souvenir fabuleux du début à la fin.
Mais c’était une autre époque !
J’ai voulu refaire un chemin en 2010 en partant d’un autre endroit, çà a été une grosse déception, surtout côté espagnol...
Moralité, je n’ai plus refait de chemin vers Santiago de Compostella. :-(

Danlulu
1er septembre 2021

.déception

Ayant fait plusieurs fois les chemins, Je partage en tout point de vue le ressentir de belorado !
Il est impossible de revivre une même première fois ! Mais quel bonheur, un autre vécu sur le chemin, quelque soit la situation ( pluie, gites, rencontres ) . Pour moi d’autres moments de partage c’est enrichissant !
Je te souhaite lagarde un bon Camino !
danlulu

6 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document