Bonjour, je viens solliciter vos avis et conseils car j’ai eu la révélation qu’il me fallait partir au plus vite, à pied, seule et avec une tente.
J’ai très peu d’argent, donc vraiment j’aimerai que vous m’aidiez à déterminer les indispensables, ce dont on peut se passer, les pièges à éviter, les étapes importantes, enfin toutes les choses qu’une femme de 37 ans qui n’y connaît rien va avoir besoin, etc.
Ça peut paraître un peu fou, mais c’est vital pour moi.
J’ai fais un burn out il y a 4 ans alors que j’étais prof de yoga maman de 5 enfants, seule, et je suis tombée dans l’alcool et la drogue. Mes 2 derniers qui étaient petits ont étaient placés.
Pour les récupérer je dois me retrouver, et je ressens enfin le besoin de ça.
J’ai vécu en enfer, et pas juste metaphoriquement.
J’ai fais une OD dans laquelle j’ai été emmener dans un endroit sans espoir sans lumière ni rien. Pas la emi avec la lumière l’inverse. Si ce n’était pas un démon qui m’a emmèner de force, je ne serai plus là. Notre seigneur dans son infinie bonté à juge bon de me ramener et m’accorder une chance.
Je suis revenue et je ne me souvenais ni mon nom, mon histoire rien.
Juste les ténèbres et j’ai eu peur plusieurs mois et encore maintenant de cet endroit. Je ne souhaite pas à mon pire ennemi d’y aller.
Voilà avant j’étais dans la prière, la spiritualité, et je veux me retrouver.
Mon médecin, mon addicto, l’éducatrice de mes jumeaux de 7 ans tous soutiennent mon projet. Maintenant je cherche le soutien de gens qui ont fait le chemin, ou qui sont en chemin et qui veulent bien répondre avec sincérité et bienveillance.

J’espère trouver ici des gens tolérants et gentils qui sauront me conseiller.

Merci

Muverans
21 août 2021
on

Conseils pour une novice déterminée et seule

Bonjour Alexandra,

Vous pouvez déjà explorer le site Radio Camino. L’animatrice en est une femme, mère de plusieurs enfants, qui a trouvé une forme de sérénité communicative en marchant au long cours vers Compostelle. Plusieurs des billets publiés se réfèrent au bivouac, ses aspects pratiques, mais aussi le plaisir qu’il suscite.

Si vous avez la possibilité de retarder votre départ, n’hésitez pas à le faire : vos motivations seront intactes, peut-être plus vives encore, et votre préparation plus avancée. Vous aurez en particulier la possibilité de tester autour de chez vous les problèmes pratiques que vous poseront et le bivouac et la marche avec un sac plus lourd : cela orientera le choix de votre matériel. À ce sujet, visitez en profondeur le site randonner-léger, qui propose de nombreuses astuces pour alléger son équipement, voire pour le fabriquer.

Bonne préparation et bon chemin.

Muverans

P.-S Dans quelle région vivez-vous ? L’un ou l’autre des intervenants du forum sauront vous orienter vers une association locale de pèlerins.

helena 83
1er septembre 2021

Conseils pour une novice déterminée et seule

Bonjour Alexandra, Allez y si vous en avez l’envie, n’attendez pas écoutez votre coeur c’est votre meilleur guide. J’ai fait diverses chemins vers Compostelle, souvent seule, et pourtant vous ne le serez jamais,de belles rencontres, et si vous vous trompez il y aura toujours quelqu un pour vous tendre la main et vous ramener sur le chemin, et puis s’ éloigner un peu de sentiers battus font faire de belles découvertes, j’en ai fait l’expérience. Ceux sont les premiers pas, dans cette belle aventure, qui sont les plus durs après le corps s’adapte et vous porte, et votre appel du coeur fait le reste. C ’est un chemin qui vous demande parfois beaucoup, mais il apporte aussi tellement de beaux moments. C’ est un chemin qui vous demande aussi de laisser votre vie quotidienne entre parenthèses,le temps de votre pélerinage et de vous dire oui à vous même au lieu de vous fuir et de vous oublier.Et petit clin d’oeil, J’ai été d’avantage dérangée par les sonneries des portables dans les refuges, que l’odeur des gens !!! Beau voyage et enfin vous retrouver dans cette Aventure. Très cordialement. Hélèna

Gilles
22 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Bonjour Alexandra.
À te lire il semble que te donner des conseils est superflu : tu es prête ça ne fait aucun doute.
Mon premier chemin, je l’ai fait alors que ma vie était perdue et que je vivais en état de sidération. Je suis parti comme ça, du jour au lendemain, ignorant absolument tout de ce pèlerinage et sans la moindre préparation quelle qu’elle soit.
1100 kms de ma porte à Santiago.
Bien sûr j’en ai bavé, si tu savais, physiquement et mentalement. Je m’étais juste ancré en tête que quoi qu’il arrive, mais vraiment quoi qu’il arrive hein, j’allais à Santiago de Compostela.
Ce chemin-là il m’a sauvé. J’avais fait ça : maladroitement, sans aide, sans assistance. MON chemin. Alors oui, la preuve que je pouvais, que je savais encore vivre.
À ce genre d’appels à recommandations il est souvent répondu par des conseils de toutes les couleurs : bienveillants, judicieux, perturbants, incompatibles, contradictoires parfois…
Que ce chemin n’en demeure pas moins TON chemin et qu’à Santiago le mérite n’en revienne qu’à toi.
Quoi qu’il arrive tu vas à Santiago. N’est-ce pas ?
Fraternellement,
Gilles

Alexandra
26 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Bonjour et merci pour vos avis et conseils.
Je ne me lave pas tous les jours, je fais ma toilette, je n’ai pas d’odeur corporelle ou très peu, je me sens propre et je compte faire la toilettes des parties importantes tous les jours, comme je fais déjà, avec un gant du savon de Marseille, peu d’eau.
et je vis avec 800euros par moi, et je dois payer les charge de loyer, assurance, électricité, etc.
Il me reste 200euros par mois pour manger, fumer, me vêtir et mes plaisirs.
Tout le monde ne vit pas de la même façon et non je ne pue pas... j’ai déjà fait pas mal de randonnée depuis toute petite, ma maman était garde chasse. On marchait tous les week-ends par n’importe quelle temps en n’importe quelle saison.
J’ai continué pendant des années jusqu’à ce que je fasse ce petage de plomb il y a 4 ans.
De plus j’ai une petite douche portative. Il faut bien laver ses parties intimes, les pieds, dessous de bras, et le dessous des sains pour les femmes.
On a pas tous le même mode de vie, ni les mêmes moyens. Avant je gagnais entre 40 et 60 milles euros par an. Mais j’ai tout perdu.
La je vis sur les fins de moi en grattant à droite à gauche, un peu de tabac, un paquet de pâte, je refuse d’aller au resto du cœur, et en début de mois je rend ce qu’on m’a dépanné. Je trouve qu’un peu de tolérance serait bienvenue.
Je veux faire mon pèlerinage, n’est ce pas le plus important ??
Je remercie Béatrice pour ses conseils avisés !! Ça me donne de la force et du courage. Merci merci
Autre choses, je pars de sisteron jusqu’à Arles et ensuite Arles St Jean pied de port. Auriez vous des livres et cartes à me recommander, je ne trouve rien car je voudrais emprunter au maximum les chemins et la montagne. Éviter les routes en bitume au maximum.
Merci à vous, chers pèlerins !

Alexandra
23 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Oui merci, quoi qu’il arrive je vais à Compostelle.
J’ai ce besoin VITAL d’y aller, coûte que coûte.
C’est maintenant, déjà si j’avais eu de l’argent, je serai partie ya deux jours. Mais je dois attendre, avoir de quoi prendre une tente, un minimum.
Je pèse que 50kg, alors un sac de 12 ou 13 kg me semble le maximum que je peux prendre.
Merci aussi Muverans, mais il me faut partir et vite.
Alors je vais aller à décathlon et prendre ce dont j’aurai besoin, voir j’achèterai en route.
Ma maman a un copain qui est guide en montagne et qui m’a conseillé déjà un peu.
Est ce que vous me conseiller de prendre une carte et voir avant ou je dois dormir ? Ou bien vous avez jeté la tente lorsque vous étiez fatigué ?
Je vais aller voir ce dont tu m’as parlé merci !

Beatrice
23 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

J ai fait une partie du chemin une année avec 12 euros par jour en moyenne.
J ai pas mal bivouaque : j ai très vite laissé tomber la tente, et je me suis achetée une bâche agricole bleir 2x3m.
Je m en roulais dedans, en ayant toujours trouvé un truc pour avoir un toit sur la tête en cas de pluie. Y a des vieux bâtis abandonnés partout, faut en repérer un des qu on se sent fatiguée.
Un bon duvet faut avoir par contre. Léger et chaud.
La nourriture :sur moi des dosettes de café, du lait concentré sucré et des barres de céréales pour le matin. Même froid C est bon.
Achat de pain et saucisson, fromage, au fur et à mesure des jours, le soir en plus des pots de semoule ou riz au lait du commerce. Du chocolat en tablette, quelques bonbons.
J ai mangé froid, moi ça ’e le dérange pas, et C est ça de moins à trimballer. Ni réchaud ni casserole.
C est le site cité plus haut qui m ont donnée plein de conseils. C est plus facile à faire qu à expliquer comment faire.
De temps en temps j allais en refuge pèlerin pour un repas chaud, une douche.
Je suis restée ds les clous de mon budget.
Roots, mais ça le fait.

Génial ton projet

Beatrice gabriot
23 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

J ai fait une partie du chemin une année avec 12 euros par jour en moyenne.
J ai pas mal bivouaque : j ai très vite laissé tomber la tente, et je me suis achetée une bâche agricole bleir 2x3m.
Je m en roulais dedans, en ayant toujours trouvé un truc pour avoir un toit sur la tête en cas de pluie. Y a des vieux bâtis abandonnés partout, faut en repérer un des qu on se sent fatiguée.
Un bon duvet faut avoir par contre. Léger et chaud.
La nourriture :sur moi des dosettes de café, du lait concentré sucré et des barres de céréales pour le matin. Même froid C est bon.
Achat de pain et saucisson, fromage, au fur et à mesure des jours, le soir en plus des pots de semoule ou riz au lait du commerce. Du chocolat en tablette, quelques bonbons.
J ai mangé froid, moi ça ’e le dérange pas, et C est ça de moins à trimballer. Ni réchaud ni casserole.
C est le site cité plus haut qui m ont donnée plein de conseils. C est plus facile à faire qu à expliquer comment faire.
De temps en temps j allais en refuge pèlerin pour un repas chaud, une douche.
Je suis restée ds les clous de mon budget.
Roots, mais ça le fait.

Génial ton projet

Akerbeltz
24 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

De temps en temps seulement la douche, bonjour l’odeur !!! 12€ jour ? impossible pour faire le chemin dans des conditions sanitaires correctes et dans le respect du voisin.

Ludo
24 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Concernant le commentaire d’Akerbeltz : pourquoi serait-ce impossible de faire une partie du chemin pour 12 euros par jour en bivouaquant et en prenant une douche de temps en temps ? Quels sont vos arguments ? Pourquoi ne pas croire au témoignage de Béatrice ? De quels voisins parlez-vous lorsqu’on fait du bivouac ?

Je suis plein de respect pour ces pèlerins qui choisissent ce mode de voyage...
J’ai personnellement été bien plus importuné par des pèlerins qui certes prenaient leur douche mais qui dans le même temps faisaient profiter à tout le dortoir de l’agréable odeur de leurs vêtements trempés de sueur...

J’ai récemment testé le fait de ne pas pouvoir prendre une douche après une grosse journée de marche tout en ayant quand même accès à un point d’eau. Mécontent sur le moment, j’ y ai survécu ! Lavage à l’ancienne, comme les pèlerins d’antan ! Le petit randonneur bien trop habitué au luxe que je suis s’en est très bien remis...

Il ne manquerait plus, qu’en plus de la vaccination, qu’on demande aux pèlerins de justifier de l’utilisation de la douche de tel gite pour avoir accès au pass sanitaire !!

Akerbeltz
25 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Est ce que chez toi tu vis avec 12€ par jour ( repas, électricité etc) ? est ce que tu ne te douches pas tous les jours ? ( moi oui !) Est ce que rester propre c’est un luxe ? je parles des voisins dans les albergues, qui parfois sentent le fennec malgré qu’ ils se douchent tous les jours, alors de temps en temps..... je connais la question, je suis hospitalier volontaire en Espagne depuis 10 ans et ces profiteurs je les connais bien.Le respect de l’autre c’est de le côtoyer sans l(incommoder.


25 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Le respect de l’autre, c’est peut-être aussi de respecter et de croire les témoignages laissés ce forum...

Et donc si je vous lis bien, vous abondez dans mon sens : il y a des personnes qui "sentent le fennec "malgré qu’elles se douchent tous les jours !
Peut être est-ce tout simplement une histoire de mêmes vêtements portés plusieurs jours à suivre ? ou autre ? des gens pas propres, il y en a partout, même parmi des tenanciers de gîte !

Je ne suis pas hospitalier mais j’ai malgré tout une expérience de nuits en dortoirs. Si être un "profiteur" comme vous le dites, c’est éviter d’aller s’entasser en dortoir en ces temps de pendémie et de pouvoir se passer d’un code wifi, alors dans ce cas là, oui, je figure parmi les profiteurs !

Aussi, compte tenu que les tarifs des Albergue en Espagne restent relativement modestes, avec tout le respect que je VOUS dois, ne venez pas me demander si je vis chez moi avec 12 euros par jour, la comparaison n’aurait absolument aucun sens.

Pour finir, comme chez moi j’ai une douche, figurez-vous que je ne vais pas me poser la question de savoir si je vais me doucher ou pas !
Si durant mon périple il avait fallu rester 2 voir 3 jours en plus sans me doucher tout en me lavant autrement et en me changeant tous les jours comme comme je l’ai toujours fait, j’aurais sans doute été mécontent mais je me serais adapté à la situation...point barre !!!

Et vive le bivouac !!!

, ne venez pas me demander si je vis avec 12

Hervé
25 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Partez Alexandra , vous en avez tellement envie
Ne remettez pas à plus tard ce que vous voulez faire maintenant
Dommage pour vous que les conditions sanitaires actuelles ne soient pas les meilleures
Vous trouverez toujours ( en France ) un coin tranquille où vous pourrez planter votre tente , en Espagne ce sera plus compliqué
Vous trouverez toujours un point d’eau ( un ruisseau , une rivière pour faire une toilette sommaire , un terrain de camping ou un gîte municipal qui acceptera que vous preniez une
douche
Il vous faudra aussi faire un brin de lessive de temps en temps
Votre budget est serré dites vous , on peut se nourrir à moindre coût
En Espagne vous trouverez des gîtes modestes où la nuitée est bon marché ( j’ai dormi à Espinosa del Camino pour 5€ )
Vous trouverez aussi des pèlerins plus à l’aise et au grand coeur qui vous proposerons de partager leur repas
Le chemin de Compostelle est un chemin de fraternité , de solidarité , d’entraide , d’humilité , d’humanité et de tolérance
Vous y ferez aussi des rencontres merveilleuses qui vous marquerons à jamais
Partez !
Buen Camino


26 août 2021

Conseils pour une novice déterminée

Bonjour Alexandra,

Votre démarche louable – cheminer en partant de chez soi, sans confort, mue par un élan spirituel – est devenue rare : vous n’avez pas à vous justifier auprès de quiconque et certainement pas auprès de qui met en avant des valeurs matérielles.
Il est vraisemblable que votre message a été remarqué pour sa pertinence. Les réponses de Gilles, Béatrice, Ludo et Hervé (d’autres viendront) le laissent penser. Vous pouvez ouvrir autant de sujets que de problèmes pratiques (itinéraires, hébergement…) cela sera profitable à d’autres personnes, novices ou non.

Par ailleurs, sur les forums ne s’expriment que les pèlerins qui ont atteint leur but et en ont retiré une satisfaction : le succès n’est pas assuré, en particulier pour une personne qui s’apprête à bivouaquer. Ne négligez pas d’aller tester votre équipement un week-end (deux étapes avec une nuit dehors).

Enfin, si le temps vous manque, par exemple si vous souhaitez vous faire vacciner, sachez que l’on peut partir encore début octobre. Le temps est plus incertain, mais je me rappelle de bains de soleil à mi-novembre en Espagne.

Bonne préparation

Muverans

andré
29 août 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Bonjour , le soir pour planter la tente , je quitte un peu le chemin et demande a des maisons l’autorisation de dormir dans le jardin j’ai rarement des refus , c’est plus sécurisant d’être dans un lieu privé que dans la nature , et bien souvent il se passe des belles choses , un petit déjeuner , un bout de pain ou un café , mais le plus important pour moi ce sont ses moment d’échangent , Je ne le fait pas par soucis d’argent mais car c’est bien pratique de s’arrêter ou l’on veut , trouver un camping a pied n’est pas chose facile faire 3km de plus pour s’y rendre et pareil pour reprendre la route et très difficile . je vous souhaite un bon chemin et des belles rencontres. certain gite l’autorise aussi ne vous en privez pas ,

Beatrice
6 septembre 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

@akerbelrz
Oui, de temps en temps, et non pas d odeurs.
On trouve partout de l eau pour se laver l essentiel. Ce qui se voit et ce qui sent, comme dit l autre.
Il suffit juste d un peu d habitude des bivouacs et de la randonnée un peu sauvage.
12 euros oui. Je l ai fait.
Quand on a des petits budgets, on sait faire.
Et quand on a été scoute, ça aide ma foi à aller au plus simple.
Vous voulez faire un pèlerinage à votre convenance, confort et hygiène comme à la maison, acceptez la convenance des autres.
J ai aussi vécu en Afrique de l ouest, se laver et être propre avec très peu d eau, on sait faire.

Belles routes à vous
Cordialement

Beatrice
6 septembre 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

@akerbelrz
Oui, de temps en temps, et non pas d odeurs.
On trouve partout de l eau pour se laver l essentiel. Ce qui se voit et ce qui sent, comme dit l autre.
Il suffit juste d un peu d habitude des bivouacs et de la randonnée un peu sauvage.
12 euros oui. Je l ai fait.
Quand on a des petits budgets, on sait faire.
Et quand on a été scoute, ça aide ma foi à aller au plus simple.
Vous voulez faire un pèlerinage à votre convenance, confort et hygiène comme à la maison, acceptez la convenance des autres.
J ai aussi vécu en Afrique de l ouest, se laver et être propre avec très peu d eau, on sait faire.

Belles routes à vous
Cordialement

Pierreche
18 septembre 2021

.départ le 8 sept. Pèlerinage, vos avis, conseils pour une novice déterminée et seule, sans trop d’argent.

Bonjour Alexandra , lire ton message m’a beaucoup touché, crois moi ce que tu t’apprête à vivre est génial, tu vas vivre de belles rencontres, mais ne te fais pas d’illusion, tu auras des moments difficile, alors tu rentre dans une église et tu sermone St Jacques, c’est lui que tu vas voir ,il doit t’aider !!

Pour préparer ton chemin tu vas sur "gronze" tu trouveras tous les chemins de St Jacques dont le chemin du sud, en plus sur le chemin tu ne sera jamais seule, je suis sûr que tu peux arriver je te souhaite bon courage.
Ultreïa.

Pierre jacquet de Lyon.

17 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document