A toutes et à tous,

C’est décidé ! Tout "jeune" retraité, je vais me lancer sur les chemins de Compostelle mais selon un format un peu particulier.
Mon projet est le suivant : la via Lemovicensis entre Vézelay et SJPDP, puis la via Podiensis en sens inverse entre SJPDP et Le Puy.
Départ prévu le 21 mars 2022 pour une durée de 3 mois et demi. Je ne suis pas pris par le temps et je souhaite marcher à mon rythme sans être lié à des étapes cadrées et des horaires trop restrictifs, selon un cadencement général de 3 jours de marche pour 1 jour de repos. Comme le dit un beau proverbe tibétain : "Le bœuf est lent, mais la terre est patiente". Pour l’occasion, le bœuf ce sera moi !

Il ne s’agira donc de fréquenter les sites d’hébergement habituels (gîtes communaux ou privés - campings - accueils pèlerins) qu’à certaines occasions, pour de vrais moments de "remise en condition". Le reste du temps, seront privilégiés l’hébergement de fortune au bon vouloir des personnes rencontrées (hangar - grange - remise - abris divers), le bivouac traditionnel dont j’ai une grande habitude, les ablutions d’opportunité à divers points d’eau et la nourriture au camping-gaz.

Tout ceci m’obligera donc à partir avec ma "maison sur le dos" ou, pour être plus exact, avec ma maison sur chariot de randonnée (dans la durée, mes lombaires m’en seront gré…).

Je recherche donc tout témoignage utile et autre conseil :
- d’une part, sur les chariots de randonnée (notamment les chariots pouvant être mis à dos en cas de passages délicats ou pour accéder à certains endroits)
- d’autre part, sur les périples en autonomie quasi complète. Autonomie ne signifiant bien sûr pas vie de "sauvage" mais permettant à n’en pas douter de belles rencontres.

J’ai également des interrogations quant à la crédenciale que je ferai donc "oblitérer" quotidiennement de ci - de là. Mais qui peut le faire : les paroisses ? les mairies ? n’importe quelle mairie sur le trajet ? les offices de tourisme ? les hébergeurs privés ou associatifs même si on ne loge pas chez eux ? autres ?

Je vous prie de m’excuser pour cette demande un peu longue.
Merci par avance de vos informations, conseils et autres suggestions.
Jean-Paul

didier
25 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Salut Salasca
tape sur YouTube » l instant vagabond « , c est une jeune fille qui , s appelle Suzanne , et qui connaît bien le Chemin

Jean-Paul
27 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Merci à Didier et PapyClicClac pour leurs retours.
Je vais donc aller sur les sites conseillés.
Pour ce qui concerne la crédentiale, je ne fais pas une fixette absolue dessus mais, comme c’est mon premier périple sur les Chemins, je souhaiterais conserver une petite trace de mon "aventure". J’ai cru comprendre également que ce document était indispensable pour la fréquentation de certains gîtes, privés ou associatifs, et autres lieux d’hébergement religieux. Ceci dit, et j’ai omis de le préciser dans mon message initial car j’avais squeezé un peu rapidement le contexte sanitaire, je ne suis pas vacciné et j’imagine donc que bon nombre de ces lieux me seront interdits d’accès. Je m’apprête donc à passer 100 nuits en hébergement d’opportunité et en bivouac. D’où l’intérêt pour moi de savoir qui peut "oblitérer" ma crédentiale. Je n’aurai jamais pensé aux personnes évoquées par Didier (les divers commerces).
Cordialement.


28 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Merci à tous pour vos commentaires. Et à Beldorado pour les liens utiles transmis.
OK donc pour les tampons sur crédentiale à recueillir un peu partout sans trop de difficultés.
Je suis conscient que le chariot de randonnée est un investissement onéreux mais que je vais rentabiliser dans la durée. Au cours de l’élaboration du projet et au fur et à mesure que je visais l’autonomie complète (cf. mon statut de non-vacciné qui m’interdira l’accès à tous les hébergeurs hormis les campings peut-être), cette option s’est imposée à moi. Même si à côté de ca, je surfe avec beaucoup d’intérêt sur les sites spécialisés en rando légère dont Randonner Léger (que m’a conseillé PapyClicClac) qui est une mine d’infos extraordinaire et où je lis des commentaires de spécialistes de la MUL qui font des choses incroyables, en toutes saisons et sous toutes latitudes. A côté d’eux, ma belle aventure de 1500 km sur les Chemins au printemps prochain apparaitrait presque comme une balade du dimanche…

Autre questionnement : quid de l’utilisation de la poste restante qui permet de se faire envoyer sur le parcours tel ou tel équipement, tel ou tel colis de nourriture. L’un des inscrits sur le site l’a-t-il déjà pratiqué ?
Merci.
Cordialement.

didier
25 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Moi ça fait longtemps que je ne fais plus oblitérer , ma credanciale , c est mon choix , sinon le bar , la pharmacie , la boulangerie ou qu sais je ,il te mettrons un tampon . Et pour la Compostella à Santiago , ils verrons que du feu . Bref t en fais pas , à mon avis pour la credentiale , sauf , évidemment , ça te tiens cœur .Buon Camino
Didier
PS :ça fait désormais 12 ans que je fais les Chemins

Belorado
27 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Bonjour Jean Paul
Beau projet qui va te faire parcourir près de 1500 kms , dont le retour par le GR 65 , balisé dans les deux sens entre SJPdP et le PUY .

Pour ce qui concerne les tampons à recueillir tout au long de ta route , Didier le dit très bien , tu peux t’adresser aux mairies lorsqu’elles sont ouvertes , aux offices de tourisme , aux commerçants , aux bars etc...
Quelquefois , les hospitaliers personnalisent par un dessin , une petite note personnelle la crédentiale .

Pour l’anecdote ...
Je suis passé à Castres lors de mon chemin d’Arles en 2009 , c’était un dimanche .Mon hébergeur la veille n’ayant pu me donner une preuve de passage , j’ai cherché à Castres donc , et je n’ai trouvé que le bureau de la police municipale .Soit , pourquoi pas ?

Dés l’instant où tu présentes une credentiale complétée par un cheminement cohérent vers Saint Jacques , les accueillants du bureau à Santiago sont peu regardants ..

A poropos des chariots de randonnée , je te joins deux liens à titre de documentation pour te faire un avis sur la question ..
Financièrement , on atteint des belles sommes ...c’est plus qu’un sac à dos..
Le bénéfice que tu en retirerais est essentiellemnt un confort de portage .

Bons chemins à toi

Belorado
27 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Pardon , un oubli ..

voici les deux liens :

https://www.tactical-13.com/
https://www.campeuramateur.com/chariot-de-randonnee/

Belorado

gabrielle
28 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

il y a quelques années je suis partie avec un chariot Mottez, très utile pour le chargement et accroche à la taille laissant éventuellement les bras libres, possibilité de le plier et porter sur le dos dans les passages compliqués. mais attention contrairement à la pub il ne passe pas partout, sentier étroit, escaliers, chemins gros cailloux et surtout sable profond comme sur le chemin côtier dans les Landes. un peu large sur le bord des routes à grande circulation...avantages et inconvénients comme dans toutes choses...

PapyClicClac
27 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Bonjour,

Des informations et retours d’expérience sur les chariots de randonnée sur le site Randonner léger
(chercher "chariot")

Buen Camino

Gilles
27 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Attention quand même : en France il y a encore des hébergements irréductibles qui demandent la credencial. Parfois aussi pour quelques autres c’est tarif réduit avec la credencial.
Gilles

Péricard-Méa Denise
29 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Non vacciné ?
C’est cela qui me gêne...


29 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

Merci à Gabrielle et Béatrice pour leurs retours d’expérience instructifs.
Je me suis orienté très résolument vers le chariot de randonnée pour l’assurance de l’autonomie complète et donc, revers de la médaille, l’emport d’un peu plus de poids, même si je me renseigne à fond sur tous les gains possible de grammes superflus (pas de tente mais plutôt trap, pas de super duvet mais plutôt topbag combiné avec couvre duvet goretex, etc.). Je note les inconvénients du chariot MOTTEZ évoqués par Gabrielle.
Pour les repas, contrairement à Béatrice je privilégie quand même la possibilité du chaud au moins le matin et le soir (réchaud à bois + réchaud esbit d’appoint). Et pour l’hébergement, je vais suivre l’exemple encourageant de Béatrice (décidément une vraie commando !) misant également - j’en suis convaincu - sur l’accueil de certaines personnes en hébergement de fortune (hangar - grange - abri de jardin, etc.). Le trap me permettant de dormir également au milieu des bois.
Pour ce qui concerne l’hygiène, je ferai avec les moyens du bord mais cela ne m’inquiète pas du tout.

Enfin, pour rassurer Denise - qui semble troublée par mon statut de non-vacciné - qu’elle se rassure :
1- je ne pourrai fréquenter aucun lieu où le passe sanitaire est exigé
2- je pense me doter d’une crécelle pour la faire tourner à l’approche d’autres randonneurs, comme le faisait au Moyen-Age les pestiférés pour signaler à leurs contemporains leur dangereuse présence…

Un peu de dérision en ces temps où la psychose Covid 19 semble s’être emparée du monde entier et risque de ne pas en finir : ne voilà-t-il pas maintenant que Omicron s’invite pour les fêtes de fin d’année !

Cordialement.
Jean-Paul

Beatrice
29 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

J ai parcouru en 2014 en autonomie entre Vezelay et St Léonard de Noblat.

J avais un sac à dos de 30l. Deuter.
Et un petit sac avant papier, appareil photo ect

J ai très vite abandonné la tente et ai privilégié une vache agricole 2x3, et un très bon duvet.

Je cherchais des hébergements en bivouac, avec un toit sur ma tête... Cabanes, truc de chasse, vieux batis agricoles abandonnés, stabulation (avec accord proprio), et même l’avoir.
Je m enroulais dans ma bâche.

J ai aussi été hébergée par cure et religieuses, et gens sur le chemin, magnifiques rencontres.

Je suis allée 3 où 4 fois en accueil pèlerin pour douche et lessive.

Pour alimentation, je mangeais froid, pas voulu m encombrer. Le matin dosettes de café et lait condensé (+eau froide) et barres de céréales. Café chaud au premier troquet venu.
Midi et soir repas pique-niques divers.

CA a été une marche fabuleuse.

Beatrice
29 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

J ai parcouru en 2014 en autonomie entre Vezelay et St Léonard de Noblat.

J avais un sac à dos de 30l. Deuter.
Et un petit sac avant papier, appareil photo ect

J ai très vite abandonné la tente et ai privilégié une vache agricole 2x3, et un très bon duvet.

Je cherchais des hébergements en bivouac, avec un toit sur ma tête... Cabanes, truc de chasse, vieux batis agricoles abandonnés, stabulation (avec accord proprio), et même l’avoir.
Je m enroulais dans ma bâche.

J ai aussi été hébergée par cure et religieuses, et gens sur le chemin, magnifiques rencontres.

Je suis allée 3 où 4 fois en accueil pèlerin pour douche et lessive.

Pour alimentation, je mangeais froid, pas voulu m encombrer. Le matin dosettes de café et lait condensé (+eau froide) et barres de céréales. Café chaud au premier troquet venu.
Midi et soir repas pique-niques divers.

CA a été une marche fabuleuse.

Béatrice gabriot
29 novembre 2021

Recherche de témoignages-infos-conseils

J ai parcouru en 2014 en autonomie entre Vezelay et St Léonard de Noblat.

J avais un sac à dos de 30l. Deuter.
Et un petit sac avant papier, appareil photo ect

J ai très vite abandonné la tente et ai privilégié une vache agricole 2x3, et un très bon duvet.

Je cherchais des hébergements en bivouac, avec un toit sur ma tête... Cabanes, truc de chasse, vieux batis agricoles abandonnés, stabulation (avec accord proprio), et même l’avoir.
Je m enroulais dans ma bâche.

J ai aussi été hébergée par cure et religieuses, et gens sur le chemin, magnifiques rencontres.

Je suis allée 3 où 4 fois en accueil pèlerin pour douche et lessive.

Pour alimentation, je mangeais froid, pas voulu m encombrer. Le matin dosettes de café et lait condensé (+eau froide) et barres de céréales. Café chaud au premier troquet venu.
Midi et soir repas pique-niques divers.

CA a été une marche fabuleuse.

14 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document