SATISTIQUE 2010

Le passage des pèlerins à Saint-Jean-Pied-de-Port en 2010
 
 
Année jacquaire 2010 : l’augmentation des pèlerins accueillis à Saint-Jean-Pied-de-Port a-t-elle été significative ?
 
35 698 en 2010 et 34 625 en 2009 : c’est seulement une augmentation de 3 %, faible augmentation alors qu’elle avait été de 18 % de 2003 à 2004, précédente année jacquaire.
On est loin de l’exceptionnelle explosion de la fréquentation voisine de 22 % entre 2006 et 2007.
L’accueil des pèlerins a été assuré par 144 bénévoles (23 couples ainsi que 50 femmes et 48 hommes seuls) qui, par roulement d’une semaine ou plus pour certains, étaient hébergés à la Maison municipale dite « Laborde » au n° 39 de la rue de la Citadelle.
Sur les 144 accueillants, 8 habitent hors de France (le plus lointain étant Australien, la plus jeune, domiciliée au Luxembourg, est Hongroise, le plus fidèle étant Suisse).
49 accueillants habitent dans le département des Pyrénées-Atlantiques (29 dont 7 couples sont adhérents à l’Association Les Amis du Chemin de Saint-Jacques / 64).
A signaler que, depuis novembre 2009, l’Accueil est ouvert toute l’année, les accueillants étant évidemment bien moins nombreux durant les quatre mois hivernaux.
 
Quelles sont les modalités de comptage ?
Tout pèlerin qui désire un cachet de notre association pour attester son passage à Saint-Jean-Pied-de-Port remplit un imprimé (sans mentionner son nom ni son adresse) sur lequel il doit indiquer un certain nombre de renseignements qui nous sont nécessaires pour en faire l’étude statistique, à savoir : sexe, âge, nationalité, mode de déplacement, arrivée à St Jean, qu’il commence le Chemin depuis cette ville ou qu’il arrive par l’un des Chemins « historiques » comme celui du Puy, celui de Vézelay, etc.
Durant l’hiver, c’est à dire à partir du 15 novembre, il est demandé au pèlerin d’inscrire en outre son nom ; ainsi, lorsque le temps est particulièrement mauvais et que le pèlerin, malgré nos recommandations, emprunte la route Napoléon plutôt que celle de Valcarlos, il sera plus aisé de vérifier son arrivée à Roncevaux et, le cas échéant, de déclencher les recherches aussi bien du coté espagnol que du coté français.
Il est incontestable qu’un certain nombre de pèlerins sont passés à Saint-Jean sans se manifester auprès de notre Accueil, soit que, depuis la gare ils se dirigeaient directement vers la route Napoléon ou vers le refuge où ils avaient réservé un lit, soit que, voyant l’affluence à l’Accueil du 39, leur désir de partir le plus tôt possible sur le Chemin ou plus simplement leur répugnance à faire la queue, les poussaient à ne pas nous rendre visite.
Dans quelle proportion, 5 %, 10 % ou plus, rien ne permet de l’estimer.
 
Variations annuelles
35698 en 2010, c’est seulement 1000 pèlerins de plus qu’en 2009 mais si l’on compare à la précédente année jacquaire, en 2004, le bond est très significatif : 2/3 de pèlerins en plus.
 
Année
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
Nombre
10444
13799
17241
18196
21544
23710
25630
31180
33730
34625
35698
 
Le tableau (partiel) de fréquentation mensuelle ci-dessous met en évidence l’importance des mois de mai et août pour 2010 et les 6 années précédentes ; toutefois, il est intéressant de constater que 2010 diffère de 2009 : par une baisse en mai et en juillet et une augmentation en juin et surtout en septembre (+ 13 %).
 
 
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Sept.
Octobre
2004
2325
3946
2731
3288
4001
3241
1232
2005
2007
4651
3382
3945
4240
3569
1183
2006
2474
4749
3791
3850
4536
3991
1477
2007
3324
6025
4342
4366
5605
4820
1570
2008
3841
6841
4608
4435
5626
5354
1934
2009
3604
6670
4765
5107
6138
5031
2061
2010
3677
6288
5071
4763
6148
5683
2126
 
Pour la période 2004-2010, c’est en mai 2008 que le record mensuel a été enregistré avec 6841 pèlerins, ce qui représente une moyenne journalière de 220 !
 
Le graphique ci-dessous de la fréquentation hebdomadaire en 2010 montre, mieux que le tableau de fréquentation mensuelle, 2 périodes de haute-saison :
L’une de fin avril à début juin ; La 2ème période de haute-saison du début août à fin septembre est moins marquée, des semaines à 1600 p. alternant avec des semaines à 1200 p. ; le pic étant début septembre avec une moyenne de 230 p./jour
Comme les années précédentes, on constate une décrue prononcée de la deuxième semaine de juin à fin juillet : entre 1000 et 1200 p./semaine
Durant 24 semaines consécutives, du 19 avril au 3 octobre, soit presque la moitié de l’année, les accueillants ont reçu plus de 900 pèlerins/semaine.
Vu le graphique hebdomadaire ci-dessus, la fréquentation journalière ne peut qu’être souvent importante : très nombreux sont les jours où nous avons enregistré plus de 200 pèlerins.
 
La période hivernale 2009-2010
Suite à la réfection partielle du refuge municipal du n°55 de la rue de la Citadelle que la Mairie a décidée d’entreprendre durant l’hiver 2009-2010, un dortoir sommaire de 8 lits était installé dans la grande salle de l’Accueil au n°39 de la même rue ; notre association a alors proposé à d’anciens accueillants et pèlerins d’assurer l’accueil durant tout l’hiver ; Ainsi, selon les conditions climatiques, l’accueillant incitait les pèlerins à emprunter la voie de Valcarlos plutôt que la route Napoléon et le chemin de montagne, souvent enneigé, dans le brouillard et donc dangereux.
La période retenue pour cette étude n’est pas celle de l’hiver au sens strict du calendrier saisonnier ; nous avons choisi une période arbitraire durant laquelle la fréquentation hebdomadaire n’a pas été supérieure à 100 pèlerins, soit du 2 novembre 2009 au 28 février 2010, c’est à dire pendant près de 4 mois.
Durant cette période, ce sont 713 pèlerins qui ont été accueillis, soit une moyenne journalière de 6 par jour. Mais, le graphique de fréquentation hebdomadaire ci-après, plus explicite, montre qu’en décembre, janvier et la 1ère quinzaine de février, soit durant 11 semaines, il n’y avait qu’entre 19 et 34 pèlerins/sem., soit une moyenne inférieure à 4 p./jour. C’est pendant la semaine de Noël que les pèlerins sont les moins nombreux : 19.
 
- Les 713 pèlerins qui sont passés à l’Accueil représentent 30 nations :
157 Espagnols, 141 Français, 86 Sud-Coréens, 65 Allemands, 57 Italiens, 26 Nord- Américains, 24 Suisses, 20 Australiens, 18 Britanniques, 17 Brésiliens, 17 Canadiens, 17 Japonais, 11 Néerlandais, etc…
- 26 % d’entre eux sont des femmes ; mais pour les nationalités du top 5, la proportion de Femmes est par ordre décroissant de : 42 % de Sud-Coréennes, 25 % d’Allemandes, 24 % de Françaises, 23 % d’Italiennes et 13 % d’Espagnoles.
- La proportion de cyclistes est faible : 5 %, essentiellement des Français et des Espagnols.
 
 
- 78 % des pèlerins ont commencé le Chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port et sur les 160 p. qui y sont arrivés par l’un des Chemins traditionnels, un peu plus de la moitié venait du Chemin du Puy-En-Velay 
 
92 Nationalités
 
92 nationalités ont été accueillies en 2010, mais 51 d’entre elles ont moins de 10 pèlerins et 35 moins de 5 pèlerins ; ou pour mieux mettre en évidence la grande variabilité des nationalités représentées :
le Top 10 des nationalités comptabilise 78,4 % du total,
le Top 20 des nationalités comptabilise 93 % du total
Les Français représentent 22,9 % ; puis les Espagnols (15,7 %), les Allemands (12,3 %) et les Italiens (10,8 %), soit près de 62 % du total pour ces 4 nationalités.
 
France
8158
Espagne
5600
Allemagne
4376
Italie
3844
Canada
1258
Corée du Sud
1151
Pays-Bas
1008
U.S.A.
985
G.B.
820
Belgique
796
Irlande
744
Brésil
685
Suisse
668
Autriche
615
Australie
553
Suède
552
Hongrie
439
Pologne
376
Japon
302
Slovénie
282
Danemark
276
Norvège
244
Portugal
244
Finlande
189
Mexique
159
Argentine
127
Tchéquie
121
Slovaquie
111
Afr. du Sud
105
Nlle Zélande
101
Venezuela
64
Russie
63
Roumanie
60
Israël
56
Lituanie
53
Colombie
50
Uruguay
48
Luxembourg
36
Bulgarie
35
Croatie
35
Chili
23
Grèce
19
 
Islande (18), Chine (17), Estonie et Porto Rico (15), Equateur et Ukraine (14),  Costa-Rica (10), Pérou (9), Lettonie (8), Guatemala, Philippines et Turquie (6), Namibie, Singapour et Taiwan (5), Indonésie, Malte, Rép. Dominicaine et Serbie (4), Salvador (3), Andorre, Bolivie, Lichtenstein, Panama, Paraguay et Viet Nam (2), 
Algérie, Bermudes, Bosnie-Herzégovine, Cambodge, Cameroun, Chypre, Congo, Cuba, Egypte, Honduras, Inde, Iran, Kosovo, Liban, Macédoine, Malaisie, Maroc, Maurice, Mongolie, Monténégro, Népal, Nicaragua, Nigeria et Rép. Dém. Du Congo (1)
Non communiqués : 59
 
 
Le tableau ci-dessous montre l’évolution depuis 2004 du nombre de pèlerins de 10 nationalités classées par ordre décroissant en 2010.
 
 
 
 PAYS
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
France
6629
6925
7423
7633
7837
7975
8158
Espagne
3199
3128
2917
3547
3646
5074
5600
Allemagne
2370
2522
2863
5502
6111
5166
4376
Italie
2344
2734
3243
3384
3477
3228
3844
Canada
694
1009
1078
1347
1373
1494
1258
Corée du Sud
3
14
73
333
747
816
1151
Pays-Bas
872
971
824
983
1057
1052
1008
U.S.A.
570
601
628
680
770
820
985
Grande-Bretagne
600
726
742
784
884
949
820
Belgique
709
784
773
734
811
915
796
 
On remarque :
Une progression régulière des Français (+23 % depuis 2004) et une forte augmentation des Espagnols (+75 %) ;
Les Allemands, assez stables de 2004 à 2006, atteignent un pic en 2008 (+158 %) qui est essentiellement du au colossal succès du livre de Hans-Peter Kerkeling, et c’est désormais la décrue.
La bonne progression des Italiens (+64 % depuis 2004) après un léger fléchissement en 2009.
Les Canadiens sont moins nombreux qu’en 2009 mais avec cependant +81 % depuis 2004.
Quant aux Sud-Coréens, il y en avait un en 1997, puis aucun, et quelques uns jusqu’à 2005 ; c’est depuis cette année-là et peut-être la parution d’une traduction d’un livre de Paulo Cuelho que ces pèlerins lointains arrivent en nombre de plus en plus important à Saint-Jean-Pied-de-Port, même en hiver : Ils sont 1151 p. en 2010, soit en sixième position !
Si les Nord-Américains progressent de 72 % depuis 2004, l’augmentation est moindre pour les Britanniques (+ 37 %) et très faible pour les Néerlandais et les Belges.
 
La parité Hommes-Femmes en 2010 ?
 
43,1 % de femmes (43,6 % en 2009).
Pour les 7 pays dont le nombre de pèlerins est supérieur à 1000, le pourcentage de femmes est, par ordre décroissant, de :
54,8 % pour les Sud-Coréennes, 53,8 % pour les Canadiennes, 48,7 % pour les Françaises (48,9 % en 2009), 43 % pour les Allemands, 40,4 % pour les Néerlandaises, 33 % pour les Italiennes et 30,5 % pour les Espagnoles.
 
A pied ou à vélo ?
 
13,1 % de cyclistes en 2010 (12,3 % en 2009).
Il y a 4 fois plus de cyclistes masculins que de cyclistes féminines.
 
 
Pour les 7 pays les plus importants (plus de 1000 pèlerins), le pourcentage de cyclistes est, par ordre décroissant, de :
39,3 % pour les Néerlandais, 22,8 % pour les Italiens, 20,1 % pour les Espagnols, 11,8 % pour les Allemands, 6,1 % pour les Français (5,2 % en 2009), 1,6 % pour les Canadiens et 0,6 % pour les Sud-Coréens.
On a enregistré en outre, 30 cavaliers (50 % de cavalières) : 12 Français, 7 Espagnols, 4 Italiens, 3 Suisses, 2 Slovènes, 1 Allemand et 1 Slovaque.
 
Les pèlerins par tranches d’âge
 
Les âges que les pèlerins indiquent sur les feuilles de passage ont été classés par tranches décennales entre 20 ans et 70 ans. Mais pour 1550 pèlerins (soit 4,34 % des 35698 p.), l’âge n’est pas mentionné ; ainsi, pour les nationalités de plus de 1000 p., le pourcentage des âges inconnus est, par ordre décroissant, de :
6,8 % pour les Canadiens, 5,7 % pour les Français, 4,6 % pour les Espagnols et les Italiens, 4,3 % pour les Sud-Coréens, 4,1 % pour les Néerlandais et 2,9 % pour les Allemands.
Le graphique ci-dessous permet de comparer les tranches d’âge des Français et des Françaises
 
Pour les tranches 20-29 ans, 40-49 ans et 50-59 ans, les Femmes sont plus nombreuses que les Hommes alors que les Hommes sont plus nombreux que les Femmes à partir de 60 ans.
Pour les nationalités de plus de 1000 p., le pourcentage des moins de 40 ans est de :
69 % de Sud-Coréens, 45 % d’Italiens, 42 % d’Espagnols, 37 % d’Allemands, 28 % de Canadiens, 17 % de Français et 13 % de Néerlandais.
Sur le graphique ci-après, la répartition par tranches d’âge est figurée pour des pèlerins de 2 pays non-européens qui sont dans le top 10, les Sud-Coréens (1151 p.) et les Canadiens (1258 p.) : Barres identiques pour les 40-49 ans (14 %), mais avant 40 ans, les Sud-Coréens sont 69 % alors que les Canadiens ne sont que 28 %. C’est l’inverse qui s’observe à partir de 50 ans : 58 % de Canadiens et 17 % de Sud-Coréens.
 
Les pèlerins ont-ils commencé le Chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port ou sont-ils arrivés à Saint-Jean à pied ou à vélo par d’autre Chemins ?
 
Le tableau ci-après permet de voir le nombre des pèlerins qui ont commencé le Chemin à Saint-Jean, le pourcentage de Français, mais également le nombre de ceux qui sont arrivés à Saint-Jean par les différents Chemins.
 
 
Total général (A)
% du total (1+2)
Français
Français
% du
Total (A)
% du total (1+2) Français
Commençant à Saint-Jean-Pied-de-Port
Total (1)
26028
73 %
2326
8,9 %
28,6 %
Arrivant à Saint-Jean par les Chemins :
Voie du Puy
6475
18,2 %
4480
69,2 %
55 %
Voie de Vézelay
842
2,3 %
417
49,5 %
5,1 %
Voie de Tours
884
2,5 %
431
48,8 %
5,3 %
Voie d’Arles et
du Piémont
422
1,2 %
234
55,5 %
2)
Autres Voies
990
2,8 %
251
25,4 %
3,1 %
Total (2)
9613
27 %
5813
60,5%
71,4 %
Total (1+2)
35641
100 %
8139
 
100 %
Non communiqués
57
 
19
 
 
Total général :
35698
 
8158
22,9 %
 
 
Principale constatation : Comme les précédentes années, près des 3/4 des pèlerins commencent le Chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port mais il y a peu de Français : 8,9 % alors qu’ils étaient 9,7 %en 2009.
Pour ceux qui arrivent par les différents Chemins, il est incontestable que la Voie du Puy est toujours la plus empruntée : 18,2 % du total général des pèlerins, 69,2 % d’entre eux étant Français : suivent les Allemands (10 %), les Canadiens (3,6 %), …...
Le nombre de pèlerins indiquant « Autres Voies » est, comme toujours, anormalement important ; cette rubrique devrait regrouper ceux qui arrivent de Bayonne ou de Roncevaux mais, en fait, des pèlerins qui ont commencé par exemple à Moissac ou à Saintes, cochent la case « autres voies » soit parce qu’ils estiment qu’ils n’ont pas commencé au Puy-en-Velay ou à Paris, à Tours….., soit parce qu’ils sont partis de leurs domiciles hors de France !
 
Sur les 35698 pèlerins enregistrés à Saint-Jean, seulement 13,1 % d’entre eux sont des cyclistes (dont 495 Français pour 414 en 2009) ; mais un examen détaillé des modes de déplacement montre que, sur les 4671 cyclistes :
- 67,5 % de cyclistes commencent le Chemin à Saint-Jean : des Espagnols (34 %), des Italiens (26 %), des Allemands (7 %), des Français (moins de 4 %) …….
- 32,5 % de cyclistes arrivent à Saint-Jean par les différents Chemins :
34 % d’entre eux par la Voie du Puy : 43 % de Français, 32 % d’Allemands…..
29 % par la Voie de Tours : 45 % de Néerlandais, 22 % de Français, 20 % de Belges…….
10 % par la Voie de Vézelay : 31 % de Néerlandais, 24 % de Belges, 22 % d’Allemands, 14 % de Français…..
5 % par les Voies d’Arles et du Piémont : 44 % d’Italiens, 31 % de Français…… 
22 % par les « Autres Voies » : valeur anormalement importante (voir ci-dessus) comme le suggère la répartition par nationalités : 27 % de Néerlandais, 22 % d’Allemands, 11 % de Belges…..
A propos des carnets de pèlerin
 
Si les accueillants du n°39 de la rue de la Citadelle à Saint-Jean-Pied-de-Port apposent le cachet de l’association sur tous les carnets que leur présentent les pèlerins, ils délivrent également le carnet de l’association pour ceux qui souhaitent en acquérir un.
Pour le Top 10 des Européens, le pourcentage de carnets délivrés par notre association mérite d’être souligné :
En 1ère position, les Britanniques (69 %), puis les Irlandais (55 %), les Italiens (50 %), les Autrichiens et les Espagnols (42 %), les Suisses (32 %), les Allemands (30 %), les Belges (29%), les Français et les Néerlandais (26 %).
C’est donc 74 % des Français que nous accueillons qui possèdent déjà un carnet de pèlerin ; Par qui a-t-il été délivré ? Si nous n’avons aucune donnée statistique sur leur origine, on peut cependant énumérer quelques modèles que nous avons vus : le Creancial de l’Evêché de Rodez, les carnets de la Société Française des Amis de Saint-Jacques, de la Fédération Française des Associations des Chemins de Saint-Jacques, de l’Association Rhône-Alpes des Amis de Saint-Jacques,…
  
 lefevre641@orange.fr
 
 
Mis à jour le vendredi 4 mars 2011
Répondre à cet article
  • Mars 2012
    17:19
    SATISTIQUE 2010

    Magnifique travail, très instructif. Bravo.

    Jean-Pierre Rousset depuis Boston, USA.

  • Juin 2011
    19:31
    SATISTIQUE 2011
    par Jean-Paul Hubert

    Bonjour, depuis le Québec, au Canada.

    Après avoir fait le "Camino frances" du 4 mai au 8 juin 2007, avec mon épouse alors 65 et 64 ans) je rêve de m’offrir comme cadeau pour mes 70 ans, de le refaire. Mais cette foi, seul. Ma principale appréhension : la forte croissance de la fréquentation.Pour cette raison, j’envisagerais de commencer mon "Camino" en avril 2012. mes questions :

    1. Comment a été la fréquentation hebdomadaire à partir de St-Jean-P. de P. en avril et début mai 2011 ?

    2. Côté climat (neige vers Roncesvalles), un départ la 2e ou 3e semaine d’avril est-il problématique ?

    3. Côté pluie a-t-il un grande différence, normalement, entre un départ en avril et un en mai ?

    Merci de votre attention.

    PS A mon actif depuis 2006 : Chemin du Puy, Camino frances, Chemin d’Arles ; Chemin de Genève. Prévu cette année (sept.) : de Salamanca à Santiago. sur la Via Blanca.