De Telestai.es :

Nouvelles du Camino

Une camionnette « animera » le Camino de Santiago avec des sessions disco mobiles

BONNE FAÇON !

La Xunta a présenté ce mercredi la deuxième édition de "O Camiño das Músicas Galegas", un cycle avec lequel elle vise à dynamiser les routes jacobines en faisant connaître l’histoire récente de la musique populaire galicienne, rapporte Efe. Pour ce faire, il utilisera la Duendeneta, une camionnette activée comme boîte de nuit mobile qui, pendant les mois de juin et juillet, parcourra les Caminos de Santiago.

Plus d’une vingtaine de villes des quatre provinces pourront profiter de jusqu’à 32 sessions musicales didactiques, qui montreront l’histoire récente de la musique en Galice, d’Andrés Dobarro à Tanxugueiras. Le journaliste Carlos Crespo sera chargé de travailler en tant que maître de cérémonie de ce spectacle, promu par la Xunta avec la collaboration de la Fondation LaCaixa.

Le directeur du tourisme de Galice, Nava Castro, a souligné que ces actions "reflétaient parfaitement ce qui est la célébration" de Xacobeo 2021-22 "dans ces premiers bars, avec des actions locales, de petit format, diversifiés et adaptés aux conditions actuelles".

jean-claude
18 juin 2022

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Bah ! il y avait bien des concerts de rock pendant plusieurs jours en juillet 2010, avec des groupes venus de partout devant la cathédrale de Santiago sur la place de l’Obradoiro pleine à craquer. Jean Michel Jarre le jour où j’y étais : son et lumières, feux d’artifice etc...
Je ne sais pas ce qu’en pense St Jacques, mais je lui poserai la question à l’occasion.... :-)

Beatrice
20 juin 2022

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Super, ça va faire plaisir aux Tour Operator.

Moi ça me gaverait.
J espère qu ils s installeront à bonne distance des auberges.


20 juin 2022

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Bonsoir
Dieu merci il n’y avait pas de discothèque ambulante lorsque j’ai fait le chemin de Compostelle
Je pense que la plupart des pèlerins a besoin de calme et de repos le soir après la journée de marche
Il ne faudrait pas venir à confondre le chemin de Compostelle et le club méditerranée ....
Cette réflexion est personnelle et n’engage que moi

Edith et Serge
21 juin 2022
on

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Bonjour,

Il y a bien des années, lorsque nous nous insurgions - ici même - contre les dérives commerciales et touristiques - déjà perceptibles - du (ou des ...) Chemin, nous nous faisions agonir d’insultes par des tenants du "chacun son chemin" !
Nous voyons où nous en sommes arrivés ...
Un point de non retour dans l’absurdité vient d’être franchi.

Nous touchons le fond.
Mais ne désespérons pas, il y en aura bien encore quelques uns qui parviendront à creuser plus profond !!!
Heureusement que nous avons "marché" ces voies avant toutes ces "guignoleries"

Pauvre Chemin ..

Salutations Jacquaires.

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles et de Rome)

Hervé
21 juin 2022

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Bonsoir

J’ai oublié de rentrer mon nom et de signer mon petit mot sur la discothèque ambulante du 20
Je le fais donc maintenant car je ne veux pas me cacher
Bien cordialement

Hervé

Gilles
22 juin 2022

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Edith & Serge, vous savez, cette fameuse affirmation “à chacun son chemin “, c’est l’erreur la plus lourde qui se colporte sur les caminos. La porte ouverte à toutes les fenêtres !
Elle contribue depuis des années à enrichir le grand n’importe quoi. Chacun fait, fait, fait, c’qui lui plaît, plaît, plaît.
Et la liberté de chacun s’arrête où commence la mienne, voilà !
( d’ailleurs l’arrivée des vélos à moteur sur les pèlerinages est la dernière évolution en date, très intéressant : ça promet de bien jolis lendemains.)
¡ Buen Camiños, compañeros !

Belorado
22 juin 2022

Youpi ! Une discothèque mobile sur le Camino

Bonjour,
L’évolution du Camino (on parle bien du Frances en l’occurence ) , va vers des perspectives commerciales et "culturelles " plutôt prévisibles ...à déplorer ...

Il faut bien intégrer un élément hyper important :

Contrairement à ce qui se passe en France ...
En Espagne , les caminos , en tête desquels le Frances , sont un phénomène majeur pour des tas de raisons ( culturelles , économiques etc...)..
Partant de ce constat évident , il est " normal " que des entités régionales telle la Junta de Galice , s’engouffrent dans cette opportunité ..
Je ne sais pas ce qu’entend le directeur du tourisme de Galice, Nava Castro , par la célébration Xacobeo , mais c’est évident que le Camino est tendance.

Alors il sera intéressant d’observer si les effets escomptés , comme l’afflux de nouveaux pélerins melomanes et fêtards , l’accroissement des retombées financières seront au rendez vous ..

A force de multiplier les manifestations de ce genre , ou d’autres initiatives aussi spectaculaires , les responsables régionaux vont finir par tuer la poule aux oeufs d’or ..
Ce n’est plus un chemin de recueillement , c’est une kermesse ..

C’est le risque ..
Imaginons que la fameuse camionnette Disco mobile s’installe au centre du village avec la sono démesurée qu’on imagine !!!
Déjà qu’en temps ordinaire , les décalages entre nos habitudes et les us et coutumes espagnols sont assez peu conciliables , mais quand même négociables heureusement !!
Si les pélerins ne peuvent pas espérer trouver un peu de quiétude à l’issue de leur étape , il est clair que les flux vont se reporter sur les autres caminos ..ce qui est déjà en partie le cas ..

S’il y a bien un camino sur lequel je ne remettrai plus les pieds , c’est bien le Frances .Je préfère , et sans aucune hésitation , garder en mémoire l’émerveillement de ma première découverte ..


22 juin 2022

Un événement culturel itinérant

Bonjour,

Ce fil de discussion permet de prendre conscience combien on peut se laisser abuser par un titre ou par un commentaire, en particulier quand on manque de nuances. De la nécessité de vérifier les sources et de lire calmement les textes, plutôt que d’exprimer sa hargne.

"O Camiño das Músicas Galegas" est un événement culturel itinérant qui prétend faire connaître la musique de Galice en des sessions d’une heure et demi. À l’issue de l’animation un feuillet est distribué avec un QR code qui permet de télécharger 4 heures de musique galicienne. Une initiative didactique et sympathique.

Muverans

Laurent
22 juin 2022

Un événement culturel itinérant

Une initiative didactique et sympathique ? Ben telle que Muverans la décrit on voit mal le rapport avec l’essence du pèlerinage en tous cas. Un truc de musique ambulant dont l’apothéose est faite d’un téléchargement à l’aide d’un Qr-code.
Très tendance, très tentant.
Laurent

Muverans
23 juin 2022

Un événement culturel itinérant

Bonjour Laurent,

Un bibliobus, c’est un truc de littérature ambulant ? Une discothèque mobile, animée par un journaliste, pas par un DJ, c’est le même principe : on amène la culture à ceux qui en sont éloignés, qu’ils soient pèlerins ou locaux. J’aurais pris plaisir à découvrir la musique galicienne de la sorte.
Quant à l’idée de téléchargement qui vous fait tiquer : si vous lisez cette page, c’est parce que vous l’avez téléchargée.

Cela dit, je n’ai aucune idée de ce qu’est l’essence du pèlerinage : je ne suis pas pèlerin ni même chrétien. Il me semble toutefois que cela a à voir avec le respect, respect, par exemple, des territoires traversés où l’on est simplement un étranger invité.

Cordialement

Muverans

moneypenny
23 juin 2022

Un événement culturel itinérant

bonjour à tous,
j’ai fait la même analyse que Muverans.
Je suis fan de cornemuse, je ne rate jamais le festival de musiques celtes de Lorient (à la télé) et les ensembles de gaïtas galiciennes en font partie.
Laurent, le rapport avec ...(j’ai banni le mot pèlerinage de mon vocabulaire ainsi que "à chacun son chemin") l’héritage culturel, historique, patrimonial que nous ont légué nos ancêtres les FRANCS ?
c’est l’inscription du camino francés avec 3 autres caminos espagnols sur la liste du Patrimoine Mondial.
Cette distinction implique des devoirs envers l’UNESCO, en particulier une animation culturelle, et une évaluation de l’état du Bien sous peine d’être déclassé sur une liste" Bien en danger".
Il en a été question dans le passé.
Que vous soyez insensible à l’âme celte de la Galice à travers sa musique est une chose, c’est un moyen de diffuser la culture galicienne et je ne pense pas que vous auriez à la subir si vous la rencontriez.
Je fais l’avocat du diable car il y a bien d’autres raisons d’être chiffonnée par cette fréquentation de masse.
J’ouvre une discussion avec les stats de mai, le compteur s’afolle !

moneypenny
26 juin 2022

Un événement culturel itinérant

Je ne changerais pas une virgule aux propos de Muverans dans son 2ème post.
Je regrette d’avoir écrit me faire "l’avocat du diable" car le diable ne se cache pas dans les institutions espagnoles mais bien dans le manque de respect des soi disant pèlerins.
J’ajoute quelques réflexions de dinosaure car je suis arrivée à Santiago le 20 Juin 2002, l’année de la monnaie unique.
Entre autres ressentis, j’ai "éprouvé" ma citoyenneté européenne dans ce brassage cosmopolite (je n’ai rencontré que 2 Français). Une époque sans smartphone... et sans réservation. Au contact des habitants à l’étape, sauf dans les grandes villes.
Cette année-là, 68952 pèlerins ont demandé la compostela.
20 ans plus tard (le 10 Juin 2022), ils étaient plus de 100000 enregistrés depuis le début de l’année 😬 (50000 le 5 Mai)
sans les Asiatiques, qui ne sont pas (encore) revenus...
Parler de pèlerinage relève de l’hallucination collective !

Pour dire que ce phénomène de masse avec tous ses avatars concerne uniquement le camino françés dont on sait que la mode vient de sa réputation low cost et non de ses labels "patrimoine mondial de l’Humanité" délivré par l’UNESO et "itinéraire culturel européen" délivré par le Conseil de l’Europe...
Il est clair qu’ils devaient agir entre autres comme levier de développement économique pour les Régions traversées.
Accordez aux autorités galiciennes de ne pas seulement profiter de la manne mais de proposer de "l’animation culturelle" en mettant la culture à la portée de ses visiteurs hors sol !
voir cet article de Antenna3
https://www.caminosantiago.org/cpperegrino/prensa/verprensa.asp?PrensaID=18244
C’est à ce visiteur de dire s’il y trouve du sens et de l’enrichissement...

Enfin à peine 3% de Français (combien sur le Camino francés ?) sont concernés. Notre avis ne pèse en rien dans le grand barnum mais je ne comprends pas cet acharnement à incriminer les institutions espagnoles dans la dérive du camino francés.

PS.une nouvelle instance "Camino Francés Federación" s’est avisée du déficit de Français sur le Camino francés...la voici à la pêche aux pèlerins français !!!
https://www.caminosantiago.org/cpperegrino/prensa/verprensa.asp?PrensaID=18313
.

Ludo
23 juin 2022

Un événement culturel itinérant

Ce sont peut-être les troubadours de notre époque après tout...

En terme de "discothèque ambulante", dans ce cas, pourquoi ne pas évoquer certains pèlerins (ou marcheurs ??) qui traversent les villages parfois dès l’aube avec le téléphone portable en mode musique à fond...sans mettre d’écouteurs, bien...entendu !

J’ai assisté à cela sur le camino frances à plusieurs reprises, notamment un dimanche matin alors que les volets des maisons étaient fermés pour la plupart. j’ai trouvé cela peu respectueux, même si bien sur ca ne se limite pas a ce chemin...

13 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document