Bonjour à tous,
voir les stats en détail
https://catedral.df-server.info/est/index.html
En mai 2022, en gros 47000 pèlerins avaient demandé la compostela, dont 25907 proviennent du camino francés (dont 12900 de Sarria...)
En tête des demandeurs, 18258 sont Espagnols...

En Juin 2022, malgré la canicule, les incendies et les variants du Covid qui reviennent dans l’actualité , ils étaient 58000 recensés, 31598 proviennent du camino francés dont 17000 de Sarria...(les fameux derniers 100km importants pour les Espagnols).
Sans compter ceux qui ne demandent pas la Compostela.
L’effet année sainte ? Que pensent les habitants de Santiago de cette invasion ?

Un économiste espagnol mettait les pieds dans le plat dans la Voz de Galicia dès le 6 mars :
"Dans le plan stratégique Xacobeo 2021 , préparé par la Xunta, et dans la section "Diagnostic" de la situation du Camino de Santiago, deux faits sont reconnus : 1. La banalisation de l’expérience Camino, devenant une simple expérience de consommation et constituant une menace pour sa survie. 2. Tendance croissante des discours de surpopulation et de rejet de la figure du visiteur, qu’il soit touriste ou pèlerin, surtout en ville...."
https://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2022/03/06/contradicciones-ano-santo/0003_202203S6C4993.htm

A bon entendeur !

Gilles
6 juillet 2022

statistiques de l’archevêché de Santiago

D’aucuns l’annonçaient depuis des lustres et quel traitement leur était réservé ici de la part des autres contributeurs.
À présent il y a jusqu’aux habitants même de Santiago qui sont excédés.
La faute aux marchands du temple, la faute aux turigrinos, moitié moitié.
On ne hurlera jamais assez fort que le tourisme tue ce qu’il fait vivre.
Ici, comme dans bien des hauts-lieux de notre si jolie planète, trop tard.
Gilles

philippe
12 juillet 2022

Tourisme et pelerinage

Alors que les pros du forum s’invectivent, il est clair que pour les autorités galiciennes et celles par lequel passe le camino, on ne compte qu’en retombées économiques, un pèlerin qui passe dépense tant d’euros etc .. et bla-bla bla …
Et les pèlerins n’en sont plus vraiment. Du moins en terme d’humilité et de savoir vivre. Vautrés devant les auberges en centre ville, talkies walkies à la main , genre Ushuia, gênant piétons et se croyant les rois du monde, je comprends que les espagnols en aient ras le bol et pourtant ils ont été longtemps d’une tolérance inimaginable et admirable !
Les anciens pèlerins devenus hospitaliers ou chef de telle ou telle association, histoire de trouver un sens à leur vie ne cesse de polémiquer sur le passé , il n’y a plus de pèlerinage religieux sur ce chemin . Quelques confidentiels le feront à leur image , discrets sans bruits, loin des forums, avec courage et sans publicité. Merci pour eux, oubliez les, laissez les vivre leurs rêves hors des statistiques et du reste . Merci.

Santalier
13 juillet 2022

Tourisme et pelerinage

….nous y voilà….

Personnellement myself, j’ai toujours considéré (je pratique les Caminos 1 à 2 fois par an depuis 2003) que les chemins de Compostelle étaient des chemins de liberté (pour autant qu’on entame pas celle des autres).

Nonobstant, il y a une constante que l’on découvre depuis quelques années : nous sommes trop nombreux sur terre , surtout aux mêmes endroits.
A moins de réguler les flux, façon soviétique ou calanque marseillaise, il faudra bien s’habituer à voir de plus en plus de monde sur des lieux connus.

Une amorce de suggestion : les « hivernales » , peu de monde, une météo « tonique » …

Bons chemins à toutes & tous

….pour la gourmandise, je vous livre la réflexion de Marie, pèlerine québécoise croisée à Montcuq en 2007 :

« Certains chercheront Dieu et ne trouveront que la fatigue du chemin. D’autres trouveront Dieu sans l’avoir cherché. Une chose est sûre, tous se retrouveront au centre d’eux mêmes »

Etant éditeur, j’ai édité mes propres crédentials à usage personnel, entre autres illustrations j’y ai placé la belle phrase de Marie la Québécoise.

Belorado
6 juillet 2022

statistiques de l’archevêché de Santiago

Bonjour,
Nous voici en présence d’un conflit d’intérêts et d’une lutte d’influence entre deux entités directement concernées par le phénomème ..

La mairie de Santiago se préoccupe des avis de ses administrés et la Junte de Galice active et mobilise tous les moyens possibles pour encore plus de promotions et d’animations ..

A tel point que selon les chiffres prévisionnels de fréquentation , une augmentation de plus de 25 % en deux ans était au programme ( plus de 500000 arrivées à Santiago )
COLOSSAL !!

Dans cet ordre d’idées ,on peut également se demander si l’initiative de la Junte de Galice prévoyant une manifestation mobile de folklore Galicien est une bonne chose ?
J’ai déjà donné mon avis sur la question..

On peut aussi aisément comprendre que les habitants intramuros de Santiago soient quelque peu excédés par la surfréquentation de leur espace de vie ?

Quoiqu’il en soit , le débat sur la question est relancé , sur la base de textes argumentés et de situations factuelles ..
Grace aux recherches une nouvelle fois fructueuses de Moneypenny..

Il est notoire , cher Gilles , que vous dénonciez cet état de fait
Et le présent vous donne raison
Plutôt qu’un billet d’humeur sous forme de nouvelle discussion , je pense que je préfère les éléments concrets
D’aucuns apprécieront

moneypenny
7 juillet 2022

statistiques de Santiago et facteur aggravant

bonjour Belorado
Quelque chose a dérapé entre la préparation du Xacobeo 2021 par le gouvernement de Galice et la directrice du Tourisme Nava Castro, pleins de bonnes intentions ( d’après cet article du 1er octobre 2020)
https://www.lavozdegalicia.es/noticia/pontevedra/2020/10/01/xunta-insta-span-langglmanter-espirito-spanspan-langgl-peregrinar-e-segurospan/0003_202010P1C4995.htm?fbclid=IwAR1pt4myhlr6J7TkCVkLapj6fX164lEtBAkjG3NUBNXR5v0RtRlNSAvNN7s

avant de savoir que l’année sainte serait remise à 2022 à cause du COVID

et la préparation du Xacobeo 2022.

Les statistiques montrant qu’une année sainte dynamise () la fréquentation, l’accord du pape pour la prolonger en 2022 est la raison pour laquelle les prévisions de la Galice sont passées à 500000 arrivées à Santiago !!!
Qu’auraient-ils pu faire les uns et les autres pour contenir l’invasion ?
Mettons-nous à leur place et à celle des habitants de la vieille ville de Santiago, elle aussi classée au patrimoine mondial.
Que signifie une année sainte à notre époque ?
Il me semble que la créature (l’itinéraire inscrit au patrimoine de l’Humanité) a échappé à son créateur (les autorités civiles) à cause de cette... hallucination collective !

Gilles
8 juillet 2022
on

statistiques de Santiago et facteur aggravant

Mon cher Belorado, vous préférez les éléments concrets aux billets d’humeur. Que vous ayez besoin de mesurer la réalité de plus près que d’autres pour en prendre conscience ça peut se concevoir. Mais si c’est pour en rester à la constater, sans vous en réjouir ou vous insurger on peut s’interroger sur l’utilité de votre démarche pour peu qu’on ait du temps à perdre, ce qui n’est pas mon cas.
Gilles

Hervé
8 juillet 2022

statistiques de Santiago et facteur aggravant

Gilles
Mais pour qui vous prenez vous ?
Encore une fois je remarque votre agressivité et votre ton sarcastique vis à vis d’un forumeur
Je ne comprends pas votre attitude bien loin de celle qu’on attend d’un pèlerin devenu hospitalier
Pour moi ,l’esprit du chemin de Compostelle c’est plutôt la bienveillance ,la tolérance, la fraternité
A vous lire je vous trouve étranger à toutes ces valeurs et ça me choque et ça me déçoit car j’ai une autre image du pèlerin que celle que vous montrez
Bien à vous
Hervé

Anne
10 juillet 2022

statistiques de Santiago et facteur aggravant

Ça m’étonnerait que Dom ou Gilles vous répondent, Hervé. On vous voit souvent invectiver d’autres participants à ce forum que sûrement bien d’autres comme moi ont plaisir à parcourir même s’ils participent rarement. Si vous pouviez vous en tenir à des interventions constructives on apprécierait. On ne peut pas aimer tout le monde c’est bien connu, faites vous une raison.
Anne

Belorado
11 juillet 2022

statistiques de Santiago et facteur aggravant

Bonjour Gilles ,
Me fiant à mon expérience personnelle , je peux vous garantir que quand j’ai quelque chose à dire je ne l’envoie pas dire ,selon l’expression ..
Mon attitude naturelle est plutôt une réactivité et des prises de positions dénuées d’ambiguité ..

Alors si je vous donne l’impression de me positionner en spectateur inerte sur ce forum , j’en suis désolé ..
Ou alors est ce peut être que mes prises de positions et mes avis ne vont pas tout à fait dans votre sens ?

Quoiqui’il en soit , vos posts et avis tournent toujours autour du même sujet :
le dénigrement systématique du Camino Francès , et le pilonnage intensif de votre part sur tout ce qui pourrait de près ou de loin , tenter de nous faire comprendre que " c’était mieux avant ""..

La vraie question qu’il faut se poser avant de metre sa prose en ligne , c’est quelle valeur ajoutée puis je apporter au forum aujourd’hui ?
Bonne journée ...

9 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document