Haut les cœurs ! Gilles 1er août 2022

De radiocaminodesantiago ;
Des centaines de pèlerins arrivent chaque jour sur la place Obradoiro, la destination du Camino de Santiago. En plus de prendre des photos avec la cathédrale ou de se reposer sur le sol après un long voyage, beaucoup d’entre eux choisissent de manger une collation ou de prendre une boisson gazeuse, sans savoir que la réglementation l’interdit.

Dans le but de protéger un site du patrimoine mondial et d’éviter la saleté et les pratiques telles que les beuveries, le conseil municipal de Santiago a approuvé un règlement qui empêche de manger et de boire sur la Plaza del Obradoiro.

Bien qu’il n’y ait eu aucune sanction jusqu’à présent, le contrôle de la police a été intensifié pour essayer d’empêcher la place de se transformer en pique-nique en plein air.

Les règlements, qui imitent le modèle de Florence, sont inconnus de la plupart des pèlerins. Des sources policières disent qu’elles ont tout vu. Même plusieurs pèlerins font frire des œufs sur la place.

Cependant, ils soulignent que le bon sens prévaut et qu’à l’exception de plusieurs avertissements, les incidents ne se produisent généralement pas.

Jean a marché de Paris et exprime sa surprise face à un règlement qu’il considère comme absurde.

« Ils ne peuvent pas interdire de manger dans la rue. C’est un lieu public », dit-il.

Il en va de même pour son partenaire Michel, qui ne comprend pas qu’après avoir marché pendant des mois, il ne peut même pas mettre quelque chose dans sa bouche.

Nous pensons tous de la même manière. María, une voisine de Santiago, pense que la place ne peut pas être convertie en décharge.

« Il y a des gens qui jettent des mégots de cigarettes, qui laissent les boîtes vides. C’est bien de manger un sandwich, mais il faut avoir un peu de respect."

Il y a une patrouille de police sur la place. Ils contrôlent qu’il n’y a pas d’altercations dues à l’afflux massif de visiteurs. Dans de nombreux cas, c’est à eux d’avertir les pèlerins qu’ils ne peuvent pas s’asseoir dans certaines zones de la mairie, située juste en face de la cathédrale.

jaunagorri
2 août 2022

Haut les cœurs !

Je signale à Jean et à Michel qu’il y a de nombreux parcs et jardins non loin de l’Obradoiro, que casser la croute sur cette place ne fait pas partie des obligations comme les tampons sur la credenciale pour obtenir la Compostela, que c’est pas parce que c’est un lieu public qu’on y a tous les droits, que les respect des lieux et des gens dans un pays étranger ça fait partie de l’attitude d’un pèlerin.

Jean Pierre en Lauragais
2 août 2022
on

Haut les cœurs !

La faim ne justifie pas les moyens !
(d’accord, je sors)

milan
3 août 2022

Haut les cœurs !

y vont nous mettre santiago sous cloche ces braves élu ;e.s....
bientot y vont interdire les pélerins...du moins ceux qui arrivent a pied,qui sentent mauvais qui se prennent dans les bras et qui parfois s assoient par terre pour savourer le moment vous vous rendez-compte,savourer le moment........
allez courage , nous vivons une époque formidable !!!!!!!!!!
milan


4 août 2022

Haut les cœurs !

Notre suricate , vigilant comme pas un , a encore frappé !!

Vive radio camino , ses adeptes et ses relayeurs d’infos , toutes plus nulles les unes que les autres ..

Une mention particulière à ce participant du forum , plus apte à diffuser un scoop sans réelle nécessité qu’à écrire des nouvelles positives du Camino ..

Gilles
4 août 2022

Haut les cœurs !

Je suis bien obligé de répondre puisqu’apostrophé par un vaillant anonyme qui n’a pas même trouvé le courage (?!) de se cacher derrière son pseudo habituel. Mais le fiel venant toujours de la même source, pas difficile à deviner !
Donc : il n’y a pas que radiocamino pour passer cette info qui satisfait en particulier les habitants de Santiago qui sont de plus en plus nombreux à trouver que ça dépasse les bornes. Simplement la traduction automatique de Google était moins mauvaise sur cet article que sur les autres, les nombreux autres sur le sujet.
Quand à ajouter que mes interventions ne sont jamais constructives, comme on dit en espagnol : jajajajaja !
Gilles

Santalier
6 août 2022

Haut les cœurs !

…il s’agit d’un non-évènement…

Entre grignoter une barre de céréales et se taper la cloche en déposant plein de victuailles devant soi sur cette p’ace il y a un delta important.
Si on veut vraiment manger, il y a 1000 endroits plus agréables et pratiques dans la cité jacquaire.
Si cette décision a été prise, c’est certainement en relation avec des abus répétés.
On peut passer à autre chose.

…(pour vos prochaines traductions, tenter Deepl serait adroit :
https://www.deepl.com/fr/translator-mobile )

 :-)

6 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document