Un couple revendique le camping sauvage pour passer la nuit avec vue sur la cathédrale .

Ils ont fait un pèlerinage à Compostelle sur le Chemin Français et ont dormi sous la cafétéria de l’Alameda, au moins, les jeudis et vendredi soirs.

11 déc 2022. . Mis à jour à 22h30.

Les nuits de jeudi et vendredi dernier, une petite tente parfaitement installée sous le café de l’Alameda a déclenché les alarmes des Servizos Sociais du Concello. Ils pensaient d’abord qu’il pourrait s’agir d’un sans-abri qui aurait choisi de chercher refuge à cet endroit du parc de l’Alameda pour éviter les basses températures de la nuit. Il a même été envisagé qu’il pourrait s’agir d’un individu qui était arrivé à Santiago en faisant le Camino et qui n’avait pas les moyens de trouver une auberge à bas prix. Mais rien n’est plus éloigné de la réalité.

Des sources municipales ont confirmé que, dès qu’ils ont été au courant de la présence de la tente, elles ont activé le protocole pour vérifier les circonstances entourant ce camping et offrir le soutien nécessaire au campeur improvisé. La surprise a sauté lorsqu’ils ont constaté que ce n’était pas une mais deux personnes qui dormaient dans la tente. Concrètement, un couple venant de France et qui, en effet, sont arrivés par le Chemin Français à Compostelle. Plus surprenant, l’homme et la femme ont refusé l’aide des Servizos Sociais. Selon des sources municipales, les agents de la police locale ont confirmé qu’ils avaient pratiqué le camping sauvage le long du Camino, et que l’Alameda Santiago leur semblait être un endroit idéal pour installer leur tente, avec vue sur la cathédrale et au milieu de la nature.

Le fait est que, conformément au décret 143/2006 du 27 juillet, qui établit l’aménagement des camps touristiques en Galice, le camping libre est interdit. Bien sûr, les conseils n’ont pas non plus assez d’outils pour les empêcher de passer la nuit dans la rue. En vue, il y a les sans-abri qui le font tous les soirs.

etasse
26 décembre 2022

Camping sauvage à Santiago (La Voz de Galicia)

encore des français, ah mais vont-ils se comporter décemment ces foutus routards de la route

gerard
26 décembre 2022
on

Camping sauvage à Santiago (La Voz de Galicia)

Bonjour
Tout fou le camp,quelle honte, j’espère que la police pourra les sanctionner d’une amande au profit des sans abri.
Gerard

LIN YI HSUAN
27 décembre 2022

looking for a pilgrim

To St-Jean-Pied-de-Port office :
My name is LIN YI HSUAN, from Taiwan, I would like to ask the office for information about how to find a pilgrim. On August 10, 2022, this is the day when I will report to the office for pilgrims.
First of all, I would like to express my sincere thanks to the office for its help to the pilgrims. On September 9, 2022, I completed the Camino Francés safely and smoothly.
On the afternoon of August 10, 2022, there was a Polish man in the office. His name was Yan.
He enthusiastically assisted the pilgrims in choosing language services and waiting in line. I got a lot of help from him, because this was the first time I came to France alone with only a shallow English ability.
At that time I thought he was a volunteer of the office, but later he said that he stayed in St-Jean-Pied-de-Port for two days because of heat stroke. We live in the same Albergue, in a Refuge Municipal Ospitalia near the office.
Today, I sent a letter suddenly, hoping to get help from the office, hoping to find information about him. After returning to Taiwan, I have always regretted that I could not ask him how to contact him at that time.
I am neither a Catholic nor a Christian. On the way to the camino, I often go to church to pray. On August 4, 2022, I bought a plane ticket to France. On August 8, 2022, I took the plane and set off, 2022 On August 10, I arrived alone on a road I never thought of in my life, and met someone I wanted to thank and even failed to send blessings and say goodbye.
On September 21, 2022, the night before returning to Taiwan, I was in a church in Montmartre, Paris. That was my last prayer before I left. I believe that it is not by chance that I came here, and I hope that I will soon on the way back.
I only know his name is Yan, that’s the name he wrote in my notebook, I know it’s not easy to find someone, and the office is my only hope, I don’t know if such a letter request will bring you Troubled, but this is what I am urgent and eager to do now, which is to find him.
Some people say that on the Camino you will meet the people God wants you to meet, and I believe so.
Finally, first of all, I sincerely thank you for your patience in reading my letter, and I will wait for your news.
LIN YI HSUAN 27/12/2022

Jean Louis Aspirot
28 décembre 2022

looking for a pilgrim

Bonjour
Nous sommes désolés de ne pouvoir vous aider, mais nous ne notons aucun nom de pèlerins qui passent à notre accueil. Par contre l’auberge Ospitalia, elle, note tous les noms des pèlerins qu’elle héberge, essayez donc avec eux. Adresse : 55 rue de la citadelle 64220 St Jean pied de port FRANCE
Cordialement


29 décembre 2022

looking for a pilgrim

To Jean Louis Aspirot :
Thank you for reading my letter, your suggestion, I will try it
Finally, thank you andhave a nice day !

5 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document