Bonjour,

La radio France Culture consacre une des émissions de Culture Monde au pèlerinage de Compostelle (une cinquantaine de minutes).

Muverans


5 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Bonjour,

Voici le lien pour écouter ou télécharger cette émission de France Culture :
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/cultures-monde/saint-jacques-de-compostelle-entre-devotion-et-tourisme-8452432

Muverans

Yves
10 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Bonsoir,
Je viens d’écouter l’émission en question qui n’amène pas grand chose quand on a déjà suivi le chemin.
Toutefois le commentaire d’un des invité m’a surpris lorsqu’il dit que le budget moyen d’un "pèlerin- randonneur-touriste" est de 100 à 120€ par jour ! Je sais que certains "marcheur" vont régulièrement au restaurant et / ou à l’hôtel, mais cette somme ne représente certainement pas la dépense courante de la majorité d’entre nous ? Ce montant pourrait faire fuir certains postulants au chemin.
Le budget de mon dernier chemin (2 mois entre France et Espagne) a été de 25€ jour sans me priver mais sans excès non plus : en hébergement public autant que possible et en faisant ma cuisine, mais avec une cana quotidienne quand même !
Emission à écouter avec intérêt mais avec modération.

belorado
13 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Bonjour Yves , bonjour Muverans ..
Je ne sais pas quelle est l’audience de France Culture , sur ce sujet et pour cette émission ,..
Il faut espérer que ce type de " révélations " balancées par un intervenant qui n’a sûrement pas vérifié ses chiffres ou ses sources n’ait pas été entendue par trop d’auditeurs ..
C’est franchement exagéré , et ce type d’infos va fausser l’image des pélerins , et non pas des touristes ..

Cependant , l’amalgame est vite fait ..

Il est évident que le journaliste en charge d’animer cette émission aurait du demander des précisions , et une confirmation..
Quelle crédibilité peut on accorder à la divulgation de tels chiffres ?

Visiblement , l’invité n’a jamais mis les pieds sur un camino , et encore moins dans une alberghe ...

etasse
24 juillet 2023
on

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Bonjour
je n’ai pas écouté cette emission, mais s’il est vrai que la personne qui temoigne dépense 100à120 euros par jour, ouhlala, qui peut faire ce chemin autres que les plus riches. En ce qui me concerne j’ai fini la via de la plata l’année derniere et je suis d’accord avec Yves 25/30 euros jour "tout dépend aussi de certains endroits" suffisent largement. Tout dépend de cellle ou celui qui séjourne dans des endroits chics ou pas.

Anthume
24 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

etasse, vous savez, j’ai dormi pendant des années dans toutes sortes d’albergues et pour avoir constaté les dérives de l’ambiance qu’on y vit années après années, je les évite de plus en plus. Bien sûr le budget s’en ressent et je compte désormais en moyenne 30€ pour une nuitée. Ceci pour dire que 100 à 120€ par jour, c’est un budget de turigrino con taxi-mochila de Sarria à Santiago. Et comme c’est à peu près la moitié de ceux qui viennent chercher la tant convoitée Compostela, le chiffre de l’intervenant de France-Culture n’est malheureusement pas faux.
Anthume

René65
26 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Bonjour à tous,
En mars 2023, avec mon épouse nous avons fait le Camino Estrecho et Augusta (d’Algéciras à Séville, en shuntant 2 étapes) en 15 jours. Une seule albergue gratuite sur le chemin et le reste en hostal, pension et hôtel. Petit déj, pique nique le midi, un restaurant par jour, et la cana àl’arrivée :
Dépenses moyennes par jour pour 2 personnes : 122,00€ hors transport !

En mai 2023, nous avons repris le camino de la Lana à partir de Villena jusquà Cuenca avec le même principe que ci-dessus et une seule albergue en donativo (20,00€) :
Dépenses moyennes par jour pour 2 personnes : 112,00€ hors transport !
Le fait de voyager en couple permet de diminuer les frais d’hébergements. Exemple une chambre en hostal coûte 40€ pour une personne alors qu’une double s’élève à 60€...
Cordialement

Anthume
28 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

René65, félicitations pour votre donativo de 20€ pour deux.
Surtout sur un camino confidentiel. Il faut savoir que c’est à partir de 10€ par nuitée qu’un gîte en donativo parvient tout juste à couvrir ses dépenses de fonctionnement.
C’est d’ailleurs pour ça que de plus en plus de ces albergues disent que c’est en donativo, mais 10€ minimum. Pour encourager la solidarité avec cette formule d’hébergement en voie de disparition.
Ça choque certains pèlerins, qui se trompent de cible car si cette pratique se répand c’est à cause de ceux opportunistes qui abusent de cet esprit pèlerin historique du chemin.
Anthume

René65
29 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Pour Anthume : Depuis 17 ans que nous parcourons les caminos, avec mon épouse nous avons établi une règle : le montant du donativo est proportionnel au "confort" et propreté de l’albergue. Mais nous "donnons" toujours un minimum de 10€/personne et jusqu’à 25€/personne.
Ex : lors de notre dernier passage à Guemes à l’albergue du Père Ernesto, donativo de 30€ pour la nuit et le repas/personne.

Pafayac
30 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

Donnez aux donativos !
Une petite parenthèse : pour sauver le concept de donativo, il est crucial que les pèlerins ayant quelques moyens (dont je suis) donnent davantage dans les donativos qu’ils ne l’auraient fait dans un gîte.
Cela peut paraître paradoxal, mais, étant donné que beaucoup donnent peu, voire rien, la seule façon d’équilibrer le budget est de donner davantage pour compenser.
En France les donativos laïques (qui ne sont pas soutenus par un diocèse ou un ordre religieux) sont en voie de disparition…

belorado
31 juillet 2023

Saint-Jacques-de-Compostelle : entre dévotion et tourisme

A propos des accueils donativo , Pafayac nous parle de , pour ceux qui en ont les moyens , laisser une obole généreuse pour compenser les absences de dons .
Parce qu’en finalité , cela permettrait de sauvegarder ce type d’accueils .

Dans l’esprit , c’est généreux ..
Car il faut raisonner en communauté accueillie , nous les pélerins de passage ..
Certains peuvent , d’autres moins , et d’autres pas du tout .

Mais dans les faits , je ne suis pas partisan de surpayer une prestation pour compenser les défaillances ou les tricheries des uns et des autres .
Si une personne souhaitant être accueillie dans un gite ou un particulier donativo ne peut pas laisser une compensation financière , en tant qu’accueillant , je lui proposerai de participer à la bonne marche de l’accueil , en préparant le repas , ou en passant un coup de balai , fut ce t il symbolique ..
Toute prestation a un prix , et il n’y a aucune honte à demander de compenser par un " travail " ponctuel .

Une façon de participer autrement que financièrement , probablement présentée et acceptée en accueillant ..

Pour info , en juin , j’étais sur le camino Olvidado , et à trois reprises je suis allé dans des accueils donativo :

Nava de ordente ...Alfonso laissé 15 € .
Villasante .Casa Luisa ...laissé 25 €
Quintanilla del Rebollar .Casa RAFA ..laissé 15 €
Trois accueils différents , mais chaleureux , humains et confortables ..

Il ne faut pas , au bout du compte , qu’un accueillant donativo à force de recevoir des personnes qui négligent de laisser quelque chose dans la boîte , y soit de sa poche et finisse par payer pour recevoir ..
C’est le monde à l’envers ..

Par exemple ...
Alfonso , à Nava , m’a accueilli en m’offrant une bière , me faisant visiter les lieux , m’expliquant le fonctionnement des plaques electriques , et le tout dans une convivialité toujours présente pendant l’échange .

C’est ce moment que doivent mettre à profit les accueillants pour " jauger " leur interlocuteur et les mettre à l’aise pour le dédouanement attendu .

Attitude et situation relativement faciles à imaginer sur le camino Olvidado ..mais difficilement transposable sur les caminos très fréquentés , je le conçois ..

bien à vous

cottin
19 septembre 2023

Tourisme de masse

Je suis en plein chemin. Je suis partie de Paris. Arrivée à St Jean pied de port tout change radicalement. C’est que du business et ça marche. Je suis désolée de le dire mais la plupart sont de vrais touristes. Utiliser les transports de bagages et parfois même de personnes... En Espagne c’est la folie. Ils se font même livrer leur bagages pour déjeuner le midi. Je veux bien pour les personnes en difficultés ou agés. Malheureusement la plupart pourrai porter leur sac. Les auberges sont pleines à craquer, réservées à l’avance par ces pseudos pèlerins et c’est impressionnant de voir que les prix sont plus cher qu’en France. Tout sur le chemin est pratiquement plus cher qu’en France. Je suis bien contente d’avoir ma tente et ma popote, et de m’éloigner de cette foule. J’ai bien l’impression que ce pèlerinage devient plus touristique qu’autre chose... je n’avais pas du tout cette impression sur la voie de Tours mais sur le camino francès, c’est juste impressionnant. Trop de business, trop de personnes qui le font pour leur CV, trop de touristes.

Anthume
21 septembre 2023

Tourisme de masse

Désolé pour vous, Cottin.
...Et si vous montiez rejoindre le Camino del Norte ?
Un bus vers le nord pour quelqques € et c’en est fini de cette ambiance. C’est par exemple ce que j’ai fait la dernière fois : un jump de Burgos à Santander et ouf on respire ! Ce ne sont pas les liaisons qui manquent, ne serait-ce que depuis les grandes villes comme Pampelone, Logrono, Burgos... Si l’idée vous prend, le site rome2rio.com, ou son appli, peuvent vous fournir des pistes (presque exhaustives mais non exhaustives) de solutions.
En tous cas ne lâchez rien : buen camino aún así y a pesar de todo !
Anthume

12 réponse(s) ....

repondre message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
messages sur le forum

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document